Bordeaux ramène Paris sur terre
Photo Panoramic

Bordeaux ramène Paris sur terre

Pour la 29ème journée de championnat, Bordeaux reçoit un Paris du Top8 européen. Un des derniers grands matches de l'ère Lescure-Chaban Delmas. Le public ne s'y trompe pas et vient en nombre avec un peu plus de 32000 personnes présentes pour ce choc.

Les hommes de Willy Sagnol harcèlent le PSG dès l’entame de ce match. Pressing très porté vers l’avant avec des affamés de ballon à l’image de Wahbi Khazri et Diego Rolan. A la quatrième minute, Thelin et l’uruguayen s’amusent. Le suédois remet en retrait pour un Contento qui bute sur Sirigu. Le rythme effrené continue avec Thelin qui récupère un ballon et va crocheter avant de frapper et trouver une nouvelle fois le portier italien sur sa route. Sur le corner qui suit, Khazri centre et trouve Lamine Sané qui va ouvrir le score. Une tête croisée parfaite au deuxième poteau. Bordeaux conclut parfaitement sa demi-heure.

Le volume de jeu est à la limite de l’excellence tant les marine et blanc jouent bien. Mais Paris s’essaie avec Motta qui donne à Ibrahimovic pour une frappe croisée puissante mais repoussée par Carasso. A la suite, Yambéré fait parler son explosivité et donne à Rolan qui tergiverse trop.

Seconde période, les coéquipiers de Sané tardent à retrouver leur puissance et suite à quelques erreurs, Ilori et Ibrahimovic sont au duel. Carrasso effectue une sortie casquette et le suédois conclut l’action. Bordeaux essaie de repartir vite pour aller chercher cette victoire. Sur un centre, Contento arme mais Sirigu arrête de nouveau le cuir. Mais quelques minutes plus tard, les bordelais se projettent de nouveau sur un centre de la droite, Khazri loupe complément sa reprise mais Kiese Thelin fait une tête vers le tunisien qui conclut. Nullement hors-jeu, l’ancien bastiais marque son huitième but de la saison.

Bordeaux veut tenir et sur une nouvelle offensive parisienne, Lavezzi bute par deux fois sur Carrasso qui sauve sa ligne de but. Mais sur un nouvel effort parisien, l’argentin s’écroule et Mariano est fautif. Une faute pas si évidente que cela. Ibra s’élance et marque sur une frappe diaboliquement précise. Mais Bordeaux veut tenter, et croit en ses chances de renverser Paris. Sur un nouveau débordement, Mariano est trouvé et va servir en retrait Rolan qui met le ballon entre les jambes de Sirigu. Comme inespéré, Chaban se lève et exulte pour une victoire qui semblait improbable.

Bordeaux ne cède pas et se rapproche de Saint Étienne et Monaco qui sont respectivement à un et deux points. Si Bordeaux continue dans ce sens, les émotions risquent d’être encore plus belles à l’issue de la saison.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter