Basta Yoann Gourcuff !
Photo Panoramic

Basta Yoann Gourcuff !

58eme minute. Alors que les Gones concourent encore dans le trio de tête de ligue 1, les lyonnais trébuchent sur l'os azuréen. Le Gym a rapidement pris la tête à Gerland suite à la formidable réalisation acrobatique de Carlos Eduardo. Les niçois finissent même par boucler la première période avec un but d'avance. Au retour sur le pré, les lyonnais obtiennent un pénalty que le capitaine Maxime Gonalons se charge de transformer victorieusement... C'est alors que Yoann Gourcuff a fait sensation. Sur une frappe anodine, le breton a senti son corps le lâcher. Plutôt que d'attendre d'obtenir le feu vert de son staff technique et médical, l'éphémère astre solaire du football français préféra s'éclipser sans l'aval de qui que ce soit, tel le capitaine du Costa Concordia, laissant abasourdis son coach, ses coéquipiers et le public de Gerland, interloqués devant tant de désinvolture. Il ne doit, à mon sens, plus porter les couleurs du club. Il n'en est plus digne !

Ce type a un énorme melon. A force de lui trouver des excuses, à force de voir certains dans le public lui clamer son indéfectible soutien, le gars s’est convaincu d’être dans la bonne direction. Comme Ben Arfa, il doit être entouré d’une cour où on lui certifie qu’il est dans son bon droit, qu’il a toujours raison. Quand je pense à tous les procès que vous avez fait à Ribéry…

Je remarque que Gourcuff bénéficie d’une certaine mansuétude médiatique suite aux événements de Knysna, enfermé qu’est l’enfant de Ploemeur dans l’image de victime relayée par une certaine presse. Le gars est immaculé : on croirait presque qu’il n’était pas au mondial sud-africain. Avec le recul, on est en droit de se poser la question de savoir si les événement de Knysna n’étaient pas pour le fils de l’actuel sélectionneur algérien les prémices de son ostracisation footballistique.

Il me semble évident qu’avec Yoann “tout pour ma belle gueule” Gourcuff, tu ne peux pas “aller à la mine”. Dès que ça devient dur, le gars laisse tomber ses camarades. Tout le contraire d’un Ribéry, sans qui, stats à l’appui, jamais on ne connaît le Brésil… Alors continuez à vilipender le Munichois à chacune de ses sorties. Et continuez à réclamer le retour, injuste, en sélection de l’étoile filante Gourcuff, chaque fois que ce dernier a l’outrecuidance de nous gratifier de ses cinq à trente minutes de football habituelles.

Pour moi, c’est simple, Gourcuff a autant de légitimité qu’un Hatem Ben Arfa ! La roue est en train de tourner. Les gens, mêmes les plus acharnés de ses suiveurs se rendent désormais à l’évidence du fait que Yoann est un hypocondriaque doublé d’un asocial. Il ne semble pas pas s’épanouir dans le caractère grégaire et instinctif d’un groupe de football.

A vrai dire, je l’ai moi même longtemps soutenu. Là, le gars est seul dans sa tour d’Ivoire. Soit il se remet en question et accepte la notion de groupe inhérente au football. Soit il arrête le foot et se contente d’admirer sa magnifique et immuable plastique que nul petit bobo ne saurait entraver. Après tout, le gars a déjà amassé un fabuleux trésor de guerre. Il peut, désormais, se reposer sur ses anciens lauriers qui datent de 2008/09…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter