J’ai mal à mon OM…
Photo Panoramic

J’ai mal à mon OM…

L'OM, ça vous dit quelque chose ? Pas moi. Ou plus moi devrais-je dire. Supporter depuis mon plus jeune âge, j'ai appris à prendre du recul par rapport à mon club de cœur depuis que j'écris. Aujourd'hui, pas simplement après cette nouvelle contre-performance face à Angers mais aussi pour traduire un ras-le-bol général, je le dis haut et fort : "J'ai mal à mon OM…"

J‘ai mal à mon OM quand celui-ci donne l’illusion d’avoir réalisé un bon mercato. Le football business n’a jamais été aussi présent que dans les couloirs marseillais où Vincent Labrune et son actionnaire, Margarita Louis-Dreyfus, plus que contestés, semble appâtés par le gain, pas par la gagne. Vendre Giannelli Imbula, espoir montant du football français, au prix exorbitant de 25 millions d’euros, c’est une bonne affaire ? Oui sur le plan économique, non sur le plan sportif. Vendre Florian Thauvin, espoir (trop longtemps) montant du football français mais en perte de vitesse au prix tout aussi affolant (environ 17 millions d’euros) que celui de son achat il y a trois ans en plus du prêt de Rémy Cabella, c’est une bonne affaire ? Oui sur le plan économique, non sur le plan sportif, quand on sait que l’ex-Montpellierain ne s’est jamais imposé outre-Manche et revient de blessure. Vendre André Auew et André-Pierre Gignac, les âmes du club, de vrais guerriers… Quoi ? Ils sont partis libres ? Au temps pour moi, je croyais qu’il y avait une direction (économique) olympienne… Les trentenaires recrutés à la place, a-t-on vraiment besoin d’en parler ?

J’ai mal à mon OM quand celui-ci pense qu’une saison se joue par éclairs. Et un, et deux, et trois, et quatre, et cinq, et 6-0 ! Bien beaux ces chants descendant des tribunes au soir d’un succès éclatant contre la modeste formation troyenne, mais demandez à n’importe quel acteur du monde du football : gagner six matchs par la plus petite des marges est plus appréciable qu’un seul par six buts d’écart. Or, on ne semble pas répondre à cette philosophie-là ces derniers temps du côté phocéen. Et c’est bien dommage. Parfois, et même souvent sur ce premier quart de saison effectué, sans fond de jeu et sans volonté d’aller de l’avant ensemble – dans un sport collectif rappelons-le – les Marseillais peinent et font de la peine à leurs plus fervents alliés : les supporters. Trop souvent critiqués, logiquement dans certains cas, comme face à Lyon, ceux-ci ne jouissent pas non plus de l’aide des leurs sur le terrain. Les joueurs olympiens ne proposent un spectacle fait que d’actions bien organisées par à-coups et la plupart du temps, un jeu terme et bien loin des standards d’un OM passé ne permet guère au public de se soulever.

J’ai mal à mon OM quand celui-ci est décrié, ridiculisé, humilié par le football français, et même mondial, et ne propose aucune réaction d’orgueil. Il n’est pas si loin le temps du zéro pointé en Ligue des Champions et longtemps le cas préoccupant marseillais pouvait être défendu par la simple évocation des noms Arsenal, Naples et Dortmund. Mais en ce début de saison 2015/2016, Caen, Reims et Angers, sans manquer de respect à ces derniers, c’est bien moins excusable. La suite, on la connaît. Le joueur qui va vouloir paraître modèle va annoncer la couleur par les phrases du footeux type : “Il va falloir se remobiliser”, “Relever la tête rapidement”, “Penser au prochain match” ; sentences retranscrites en tribunes, plus poétiquement par des “Mouillez le maillot” ou encore “Bougez-vous le c**”. À ce niveau là, qu’il faut-il écouter ? Je ne sais plus mais ce qui est sûr, c’est qu’autant d’éléments font que j’ai mal à mon OM…

 

  1. avatar
    28 septembre 2015 a 14 h 48 min

    Idem pour le chapeau ! (Je supporte l’OM depuis 1999)

    Cette transformation de l’effectif (méconnaissable par rapport à l’an passé) est trop brutale, outre les problèmes managériaux. La saison s’annonce bien complexe…

  2. avatar
    28 septembre 2015 a 15 h 17 min

    Pour ma part, je suis derrière eux depuis 2000, donc pas beaucoup plus tard et je pense donc que l’on partage es mêmes idées quand je dis qu’un certain “esprit OM” a peu à peu disparu …

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter