OM : Steve Mandanda doit-il (vraiment) revenir ?
Photo Panoramic

OM : Steve Mandanda doit-il (vraiment) revenir ?

C'est l'un des dossiers chauds du mercato marseillais. L'ancien gardien de but olympien Steve Mandanda devrait signer, cet été, pour retrouver le club où il évolué neuf saisons. Mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ? Pas si sûr.

Il Fenomeno de retour sur la Canebière ? Les supporters en rêvent. Il faut dire qu’après neuf saisons passées à l’Olympique de Marseille, l’international français a marqué de son empreinte son passage au Vélodrome. Tel un mythe. Presque un Dieu vivant pour les Ultras Marseillais.

Son passé plaide pour lui. Pendant son long passage à l’OM, Steve Mandanda a impressionné. Le nombre de points qu’il a rapporté au club phocéen est indiscutable. Sa dernière saison sur les bords de la Méditerranée en est l’exemple. Alors que Marseille vit une saison galère, un homme sort du lot : Steve Mandanda. Alors, forcément, quand on annonce le retour d’un tel historique du club, les supporters veulent s’enflammer.

Du neuf avec du vieux ? Non.

Ses expériences en équipe de France, comme en Coupe d’Europe avec l’Olympique de Marseille, tant en Ligue des Champions qu’en Europa League, sont aussi un plus pour lui. La pression marseillaise, celle du Vélodrome quand les résultats ne sont pas là, il la maîtrise. Une maturité et un mental d’acier indispensables pour jouer à l’OM. Certes, Steve Mandanda a des qualités. Mais comment omettre les nombreux points négatifs ?

Fait-on du neuf avec du vieux ? Rappeler Steve Mandanda, 32 ans, une saison après son départ, est-il une solution d’avenir ? Assurément, non. Pourquoi ne pas rappeler Basile Boli et Jean-Pierre Papin ! Il y a son prix, également. Même si Crystal Palace ne réclame « que » cinq millions d’euros pour son gardien, et que l’OM a désormais de gros moyens, cela reste des millions de trop pour un joueur dont l’utilité se limite à court terme.

Troisième gardien à Crystal Palace

Surtout, le natif de Kinshasa reste sur une saison catastrophique. Seulement 9 matches joués en Premier League, qui plus est pour des prestations plutôt moyennes. En fin de saison, Steve Mandanda est même devenu le troisième gardien de Crystal Palace, derrière le Gallois Wayne Hennessey et l’Argentin Julian Speroni, qui ne sont pas des mastodontes européens à leur poste.

Alors, quid du niveau actuel d’Il Fenomeno ? En Angleterre, malgré des débuts intéressants, il a sombré au fil du championnat, encaissant au moins un but à chacune de ses sorties en Premier League. Pire, il s’est montré fragile en commettant de grossières erreurs contre Liverpool et Burnley à l’automne dernier. De quoi le reléguer en n°2, puis n°3 donc. Avec si peu de temps de jeu, difficile d’imaginer un retour en grâce de celui qui n’est plus appelé en équipe de France.

Et Yohann Pelé ?

Physiquement, mentalement, psychologiquement, comment Steve Mandanda va-t-il se remettre de cet échec en Angleterre ? A part sortir une boule de cristal (palace !), difficile de répondre à cette question. Une chose est sûre, sa motivation devrait être intacte pour retrouver Marseille. Son Marseille. Mais le club olympien a-t-il réellement besoin d’un gardien ? Et si oui, n’y a-t-il pas d’autres choix ?

En effet, Yohann Pelé a effectué une saison plus qu’honorable dans les cages de l’OM cette saison, et ce après des débuts jugés délicats. Comme Steve Mandanda en son temps, Yohann Pelé a rapporté des points aux Marseillais avec des arrêts de grande classe, notamment en deuxième partie de saison. Dans cette configuration, pourquoi reléguer l’ancien Manceau au rôle de n°2 ? La question se pose. Vraiment. A mes yeux en tout cas…

Mignolet, Ospina, Casilla…

Dans le cadre de l’OM Champions Project, les dirigeants veulent du clinquant. Des noms qui fassent, de nouveau, vrombir le Vélodrome. Alors oui, Steve Mandanda fait partie de ces noms. Mais le nom ne fait pas tout. Il y avait des coups à tenter : Cédric Carrasso et Benoît Costil, tous les deux libres, représentaient des solutions abordables, d’autant plus que leur niveau est connu : il est bon. Ces deux gardiens français auraient très bien fait l’affaire. Et cela aurait permis d’avoir plus de munitions pour frapper fort sur d’autres postes, comme en défense.

Sur le marché, plusieurs noms ont fuité. Iker Casillas est parmi eux. Mais, à 36 ans, il ne représente, là encore, pas une solution d’avenir. Simon Mignolet (Liverpool), David Ospina (Arsenal) et Kiko Casilla (Real Madrid) sont aussi annoncés. Parmi les trois, l’ancien Niçois David Ospina semble la meilleure solution. Il connaît la Ligue 1, a connu les ambiances chaudes du stade du Ray et joue en sélection nationale. Des atouts, oui. Mais à quel prix ? Arsenal le lâchera-t-il pour une bouchée de pain ? Pas si sûr. Et l’OM n’a pas besoin, à l’heure actuelle, de mettre des millions pour un gardien de but.

  1. Pingback: Quel gardien pour l’Olympique de Marseille ? - beIN SPORTS Your Zone - Partagez votre passion et votre expertise du sport

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter