Alexandre le 100
Photo Panoramic

Alexandre le 100

Deux buts, une ovation et des larmes. À l’image de son épopée sous le maillot lyonnais, Alexandre Lacazette a surnagé alors que son équipe n’a pas su se démarquer pour s’imposer. Il a en plus rempli son objectif avant de partir : atteindre la barre symbolique des 100 buts en Ligue 1.

8 saisons pros, 4 d’apprentissages, 100 buts en Ligue 1, 127 toutes compétitions confondues. Après avoir appris aux côtés de Lisandro Lopez de Bafé Gomis… Après avoir passé deux saisons exilés sur un côté, en ne mettant qu’une poignée de buts… Après avoir essuyé les critiques sur son rendement, sur sa capacité à répondre aux attentes d’un club comme Lyon… Après avoir admis qu’il ne travaillait pas assez… Après avoir avalé un nombre de couleuvres qui aurait dégoûté bon nombre de joueurs qui seraient partis à l’étranger pour avoir la paix…

Alexandre Lacazette n’a jamais rien lâché, même lorsque son club a vacillé après des campagnes européennes très décevantes. S’il va quitter le club avec un seul trophée à son palmarès (coupe de France en 2012), il va laisser une empreinte morale et sentimentale bien plus grande. À l’instar de Lisandro ou de Juninho, Lacazette va partir avec le respect et l’admiration de tout un club et de ses supporters.

Cela faisait 30 ans qu’un aussi jeune joueur (25 ans) n’avait pas atteint la barre de 100 buts en Ligue 1. Pour achever son passage en France, Alexandre Lacazette a voulu sortir par la grande porte. S’il n’a pas pu porter son équipe jusqu’au podium, ni jusqu’en finale de l’Europa League, il a réussi une nouvelle saison de très haut niveau sur le plan personnel : 37 buts toutes compétitions confondues, dont 28 en Ligue 1.

Il a répondu présent dans les grands événements, là où on l’attendait. Le point marquant de sa saison, comme il l’a dit au journal l’Equipe, reste ce but dans le temps additionnel face à la Roma. On lui a souvent reproché de ne pas marquer dans les grands événements, notamment en Ligue des Champions. Une donne qui a évolué au cour de la saison, en témoigne l’aventure lyonnaise en Ligue Europa. Un facteur nouveau qui fait écho à une maturité nouvelle sur le terrain, sans doute ce qui a poussé Didier Deschamps à le rappeler dans le groupe bleu pour les matchs de fin de saison.

Depuis Jean-Pierre Papin, aucun Français n’avait réussi à atteindre 28 buts dans le championnat de France. Alexandre Lacazette l’a fait, en ratant en plus 8 matchs de championnat pour blessure. Sur les 3 dernières saisons, le n°10 lyonnais a inscrit 76 buts et délivré 11 passes décisives. Cela représente une implication directe sur 40% des buts du club, sans compter son impact sur le jeu qui a grandi au fur et à mesure de la saison. Il s’est étoffé physiquement, a pris du volume, ce qui lui a permis d’ajouter un jeu dos au but de plus en plus efficace.

Cette palette technique plus étoffée l’a conduit directement parmi les meilleurs buteurs historiques de l’Olympique Lyonnais. Avec 100 buts en championnat, 127 toutes compétitions confondues, il se classe à la 4ème place des meilleurs buteurs rhodaniens. Alors qu’il a mis du temps à se faire aux exigences du haut niveau, Alexandre Lacazette va partir vers un nouveau club, probablement à l’Atlético, afin de répondre à l’éternelle question sur son réel potentiel.

Le natif du 8ème arrondissement de Lyon va débuter la meilleure partie de sa carrière… et la plus difficile. Comme il l’a dit, à l’OL, il pouvait être mauvais toute la semaine, il était titulaire le week-end. Dans son futur club, cela ne sera pas le cas. Des attentes seront placées en lui et il devra répondre, à un public qui ne sera pas acquis à sa cause, mais également à un prix de transfert qui s’annonce conséquent. À 25 ans, il a l’expérience européenne mais également internationale pour s’épanouir à l’étranger, dans un club qui vise de nombreux titres chaque année.

Du côté de l’OL, le chantier s’annonce colossal pour remplacer un attaquant qui était adulé dans le vestiaire, et dans l’enceinte du Parc OL. Comme dit l’adage, c’est lorsqu’un être n’est plus là qu’on réalise à quel point il nous manque.

  1. Pingback: Le Top 5 des buteurs de L1 saison 2016-17 - beIN SPORTS Your Zone - Partagez votre passion et votre expertise du sport

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter