Elie Baup, miné par l’OM !
Photo Panoramic

Elie Baup, miné par l’OM !

La défaite de l'Olympique de Marseille face à Nantes (0-1) a été fatale pour Elie Baup, limogé pour des résultats contrastés. Retour sur le début de saison du Coach à la Casquette.

A l’issue de la saison 2012/2013, Elie Baup était l’homme de la situation à Marseille. Recruté après le départ de Didier Deschamps pour l’équipe de France, le coach Elie était censé assurer la transition du mieux possible avec des moyens limités. Chose qu’il a mené de la meilleure des façons, avec à l’arrivée une deuxième place en championnat et une qualification directe en Ligue des Champions. Vincent Labrune, alors aux anges, ne manqua pas de remercier son homme providentiel par une prolongation de contrat d’une année supplémentaire portant son bail à 2015.

C’est ainsi que Coach Elie débuta la saison 2013/2014 avec la confiance de son président mais surtout une équipe améliorée avec l’arrivée de nouveaux joueurs. En effet, avec plus de quarante millions d’euros engloutis lors de l’intersaison dans l’arrivée (mouvementée) de joueurs tels que Payet, Khlifa, Thauvin ou Lemina, on pensait que Marseille s’était bien renforcée en vue de la Ligue des Champions et pouvait surfer sur sa dynamique pour continuer à joueur les troubles-fêtes de Paris ou Monaco.

La saison avait très bien commencé pour Elie Baup avec un mois d’août, reçu 5 sur 5 : 3 victoires d’affilée en Ligue 1 face à Guingamp, Evian TG et Valenciennes. Puis le mois suivant, le ciel olympien commença à s’obscurcir au dessus de la casquette d’Elie avec deux défaites à domicile (1-2) face à Monaco et Arsenal où Marseille n’avait pas démérité, deux matchs nuls à l’extérieur face à Toulouse et Bastia, pour finir par deux victoires face à Saint-Etienne et Lorient.

Puis la tempête du mois d’octobre s’abattit sur Elie, avec 5 défaites consécutives en 5 matchs face à Dortmund, Paris, Nice, Naples et Reims. Certes, majoritairement des matchs perdus contre de grosses équipes notamment en C1, mais le match “symbole” de ce mois d’octobre catastrophique fut la défaite à domicile face à un Paris Saint-Germain réduit à dix, mené d’un but et qui arrache la victoire au courage.

Le mois de novembre se révélera comme une éclaircie pour Elie avec un bilan plutôt flatteur en Ligue 1 : 3 victoires (Sochaux, Ajaccio et Montpellier) et 1 nul (Rennes) en 4 matchs mais encore et toujours des défaites en C1 face à Naples et Arsenal.

Ainsi, en cette fin de novembre (15ème journée), l’OM est 4ème avec 27 points, à 10 points du leader Paris, 6 points du LOSC 2ème, et 5 points du 3ème Monaco. Derrière, Saint-Etienne et Nantes (5ème et 6ème) sont à 3 et 4 points et l’autre Olympique (Lyonnais) est 10ème avec 19 points. L’OM est donc plutôt en bonne position (celle du chasseur) pour atteindre son objectif de qualification en Ligue des Champions.

Le mois de décembre pose ses valises sur la Ligue 1 et Coach Elie troque sa casquette pour un bonnet plus chaud (merci Guy). Décembre c’est aussi Noël et la Ligue 1 nous propose un alléchant Lille-Marseille, le 2ème face au 4ème. La prochaine rencontre face au LOSC est donc cruciale pour l’OM, qui ne doit absolument pas perdre au risque de voir ses chances de qualification en C1 réduites à peau de chagrin.

Cependant face à un Enyeama de gala, Marseille ne put concrétiser ses occasions et Nolan Roux portera l’estocade à un OM courageux en offrant les 3 points au LOSC à la 94ème minute. C’est la douche froide pour Elie qui comptait notamment sur une victoire pour relancer sa saison, et faire oublier les déboires européens de l’OM.

3 jours plus tard, une nouvelle défaite à domicile face à Nantes sonnera le glas de l’aventure marseillaise d’Elie. Vincent Labrune, président de l’OM et José Anigo directeur sportif ont décidé de limoger Elie Baup afin de créer un “choc psychologique” au sein de l’équipe et ainsi remonter la pente en Ligue 1.

Coach Elie part en laissant l’OM à une cinquième place en L1 (8V, 3N, 6D) soit 27 points, à 8 points du 3ème Monaco. En C1, le bilan est sans appel avec 5 défaites en 5 matchs (0 points). Ces résultats nous montrent que cette équipe de l’OM malgré les millions investis, n’était pas taillé pour lutter dans ce groupe “de la mort” européen mais reste une équipe de haut de tableau en Ligue 1. La combinaison fatigue/blessure de joueurs-clés (Ayew, Valbuena, Gignac) n’a pas favorisé les derniers résultats du Coach Elie et cela lui a été fatal.

Reste plus qu’à Elie de changer de casquette et de remettre celle de consultant qu’il a délaissé il y a un an et demi pour cette aventure marseillaise.

  1. avatar
    9 décembre 2013 a 13 h 11 min

    Sincèrement, je ne comprends pas ce licenciement, encore moins si c’est pour mettre gronigo aux commandes.

    40 M€ investis, certes, mais d’une part c’est grâce à Baup qu’ils ont pu les sortir, sans sa deuxième place miraculeuse (n’oublions pas de le redire), ils n’auraient jamais pu débourser plus de 20 M€. Ensuite, thauvin et payet, bah je crois pas qu’Elie les ait demandés, et même si thauvin semble faire sa place, les autres transferts ne sont pas à la hauteur. La faute à Baup seulement? trop facile, beaucoup trop facile.

    Ensuite, comment lui en vouloir en Ligue des champions? il est face au récent finaliste et à Arsenal, un des plus vieille habitué de la compétition qui en plus cette année s’est vraiment renforcé, rien à voir avec les sardines. Rappelons que Lyon est également en très grande difficulté, marseille n’est pas seule à souffrir de son inertie salariale des belles années.

    Ensuite, ils sont 5ème à l’heure actuelle, non mais fuck, la saison est pas fini les mecs, c’est quoi ce délire! On a paris, lille et monaco qui flambent, mais pour les deux derniers, ils ne vont pas forcément durer. on sait en plus que Marseille est plus un habitué des fins de saisons. Deux mauvais résultats face à un lille hyper chanceux du résultat et Nantes qui met un but à l’arrache incroyable et on vire le coach???? 5ème c’est leur niveau actuel, et déjà l’an dernier, sans une série de miracle, le club ce serait peut être félicité de rebondir à une 4ème ou 5ème place.

    Ce doit être très dur de soutenir ce club, tant ils semblent con en ce moment. Le retour de l’AFDAM??

  2. avatar
    9 décembre 2013 a 16 h 42 min
    Par Gaston

    Nan mais sérieusement, comment Anigo arrive à rester en place ?

    Mais maintenant que c’est lui qui va devoir se mouiller, j’suis bien curieux de voir comment ça va tourner. Pourra-t’il se virer lui même ? (Oui, je pars du principe que de toute façon ça va merder…)

  3. avatar
    10 décembre 2013 a 13 h 10 min
    Par Raph

    Lorsque j’écoute la conférence de presse de l’OM, je ne comprends pas qu’on vire E. Baup pour mettre en place José Anigo directeur sportif pour que celui ci parle aux joueurs afin de changer leur état d’esprit !!
    Besoin de virer le coach pour que le directeur sportif puisse engueuler les joueurs ….
    Qu’on m’explique … Ce putsch à la marseillaise!!??

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter