PSG-Caen : scénario dramatique
Photo Panoramic

PSG-Caen : scénario dramatique

A trois jours de son match contre Chelsea, le PSG a vécu un après-midi mouvementé face à Caen. Retour sur ces péripéties.

Le Stade Malherbe de Caen se présentait au Parc avec la très respectable tunique de meilleure équipe de Ligue 1 en 2015. 4 victoires lors de leurs 4 matchs disputés lors de cette nouvelle année, les bas-normands ne venaient donc pas pour faire de la figuration.

Les Parisiens, quant à eux, venaient de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de France (2-0 contre Nantes) et devaient faire de cette rencontre face à Caen une occasion d’engranger un maximum de confiance avant le choc de mardi prochain.

Tout avait pourtant bien commencé

Il n’y aura pas eu d’opposition pendant très longtemps. En débutant de la meilleure des manières grâce à un but éclair de Zlatan Ibrahimovic dès la première minute de jeu, le PSG assurait sans réellement se montrer dangereux.

Face à un adversaire d’ordinaire très joueur, il ne suffisait que d’un but de Lavezzi (39ème, passe décisive de Lucas) pour aborder la deuxième période tranquillement. Mi-temps durant laquelle il ne se passera pendant longtemps pas grand chose.

Hécatombe et coup au moral

Seulement, un peu plus tôt dans la rencontre, Yohan Cabaye, très en vue depuis quelques semaines, sortait en larmes, blessé à la cuisse, précédant au passage la sortie du Caennais Keita, lui aussi en pleurs.

Un peu avant la mi-temps, Marquinhos faisait signe à son banc qu’il ressentait quelques douleurs à la cuisse droite, pour faire dans l’originalité. Il fut donc remplacé à la 45ème minute par David Luiz.

Et puis intervint le « changement de la 65ème » auquel Blanc nous a habitués, qui a vu succéder Van Der Wiel à Blaise Matuidi. On apprendra un peu plus tard que Matuidi avait pris un coup derrière le genou, d’où sa sortie hâtive alors qu’il ne restait qu’un seul changement de disponible.

L’entrée de Van Der Wiel faisait donc passer Aurier en défense centrale aux côtés de Marquinhos,  reléguant ainsi David Luiz en milieu défensif. Une première malheureusement de courte durée puisque 3 minutes après ce changement, Serge Aurier s’écroule en hurlant après s’être blessé tout seul. Sorti sur civière, le scénario dramatique que l’on pouvait redouter prenait timidement place dans les travées du Parc.

Le PSG allait donc jouer les vingt dernières minutes à dix. C’était sans compter sur la blessure, encore une, de Lucas, aux adducteurs cette fois. Deux de plus et le PSG aurait perdu par forfait. Mais comme ce genre de scénario n’existe que sur FIFA quand t’en prends 6 et que tu n’as pas envie que ton pote continue le carnage, les 22, enfin 20, acteurs de la rencontre ont trouvé un autre moyen de nous divertir.

Pour pimenter encore plus le tout, c’est même Emiliano Sala, l’attaquant qui n’en était pas un (1 but en 13 matchs cette saison avant la rencontre) qui réduisait le score pour des Caennais jusqu’alors inoffensifs. Et comme il nous était promis un scénario renversant, quoi de mieux qu’un sublime coup-franc de Bazile dans la lucarne du pauvre Sirigu pour faire revenir à la marque les hommes de Garande.

Le score est cruel, le nombre de blessés l’est bien plus. A la veille de l’un des deux matchs les plus importants de ces prochaines semaines, les Parisiens se retrouvent bien mal en point. L’infirmerie s’est brutalement remplie. Ainsi, Marquinhos, Aurier, Cabaye, Lucas et Matuidi sont incertains pour le match de mardi.

Dernier gros bémol de la soirée, le public parisien. Même s’il ne nous avait pas habitué à de grandes performances en matière de chants et d’applaudissements, le public de spectateurs extrêmement exigeants s’est montré d’un soutien bien trop maigre lorsque nos joueurs vivaient cette douloureuse fin de match. Si on m’avait dit 5 ou 6 ans auparavant que le public parisien se montrerait muet lors des matchs de son équipe, la seule d’Europe encore qualifiée sur tous les tableaux, je n’y aurais pas cru. Et pourtant, il est bien mort le Parc des Princes…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter