PSG – Ajaccio : Paris est bien le patron
Photo Panoramic

PSG – Ajaccio : Paris est bien le patron

Qu'on se le dise, cette saison, Paris n'a pas attendu pour prendre les commandes d'un championnat qui lui semble promis. Dans ce choc des extrêmes, le favori a fait parler sa puissance et sa supériorité technique. Mis en orbite par Matuidi, buteur dès la 11ème et par Silva à la 20ème, le PSG s'est contenté de gérer son avance.

LES TOPS

Blaise Matuidi (PSG) : Une fois de plus excellent. Très impliqué dans la récupération, il a en plus apporté le surnombre en attaque. Par sa capacité à se projeter et à jouer entre les lignes, il a mis à mal l’organisation défensive corse. Auteur du premier but parisien, une réalisation magnifique plein de conviction. C’est à se demander pourquoi Paris a réfléchi au recrutement de Paul Pogba.

Marco Verratti (PSG) : Un gros match pour le milieu de poche parisien. Impressionnant de sérénité, il a rendu une copie quasi parfaite. Calme, toujours aussi à l’aise techniquement, sa première relance, toujours juste, a donné le tempo à l’ensemble des joueurs parisiens.

Thiago Silva (PSG) : Aurait-il retrouvé son meilleur niveau ? Le match d’hier permet de le penser. Solide dans les duels, il n’a pas hésité à monter pour mettre sur orbite les attaques du PSG. A noter la qualité retrouvée de son jeu long. Buteur d’une tête puissante sur corner, Paris a vu se réveiller «  O Monstro » hier soir.

Grégory Pujol (Ajaccio) : Le vétéran de 35 ans a tenté de faire parler son expérience (300 matchs de ligue 1 au compteur). Il a été bien seul pour mener à bien les rares offensives corses. Un belle tête décroisée en première mi-temps et quelques frappes tentées sans succès. Au moins il a tenté d’apporter le danger sur la but de Trapp.

Rodéric Filippi (Ajaccio) : Pas toujours juste techniquement, pas le plus esthétique des joueurs, mais une volonté et une grinta à toute épreuve. Capitaine hier soir, il a tenu à lui seul la défense corse, qui aurait pu connaître pire désillusion sans sa présence.

LES FLOPS

Edinson Cavani (PSG) : Il est retombé dans les travers de son début de saison dernière. Appels à contre temps, hors-jeux, frappes manquées… Il n’y a malheureusement pas grand chose à retenir de sa soirée.

Jean-Kévin Augustin (PSG) : Il avait montré de bonnes choses lors des matchs de pré-saison et la semaine dernière face à Lille. Mais hier, il n’a jamais pu se mettre dans le sens de la marche. Il s’agit d’un jeune joueur qui aura le temps de se bonifier cette saison.

Pablo Martinez (Ajaccio) : Ça a été très dur pour le défenseur ajaccien. Pris par la vitesse et la puissance parisienne, sa bonne volonté n’a pas été suffisante. A oublier rapidement.

LES NOTES DU PSG

TRAPP : 5
SILVA : 7
MAXWELL : 5,5
AURIER : 5,5
DAVID LUIZ : 5,5
VERRATTI : 8 (homme du match)
LUCAS MOURA: 5
MOTTA : 6
MATUIDI : 8
CAVANI : 4
AUGUSTIN : 3,5

LES NOTES DU GAZELEC AJACCIO

MAURY : 5
SYLLA : 5,5
FILIPPI : 6
DUCOURTIOUX : 4,5
MARTINEZ : 4
COEFF : 4,5
LE MOIGNE : 5
YOUGA : 4,5
DJOKOVIC : 5
ZOUA : 5
PUJOL : 6

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter