Stade Rennais : le mercato, signe des nouvelles ambitions rennaises ?
Photo Panoramic

Stade Rennais : le mercato, signe des nouvelles ambitions rennaises ?

On attendait Paris, Lyon ou Marseille. C’est finalement Rennes, avec Monaco, qui se montre le plus actif sur le marché des transferts en Ligue 1. Pas moins de quatre joueurs ont déjà signé. Et les dirigeants bretons n’excluent pas de nouvelles arrivées. Mais est-ce suffisant pour passer un cap ? Eléments de réponse.

Ils s’appellent Benjamin Bourigeaud, Faitout Maouassa, Jordan Tell et Hamari Traoré. Ils arrivent respectivement de Lens, Nancy, Caen et Reims. Ce sont les quatre premières recrues du Stade Rennais dans ce mercato estival. Pas de quoi faire grimper un supporter du RCK – Roazhon Celtic Kop – au plafond. Et pourtant…

Avec l’ancien Nancéien, les Bretons ont réussi à devancer d’autres clubs français et européens, comme l’Olympique de Marseille. Dans son couloir gauche, Faitout Maouassa a effectué une fin de saison canon avec le club lorrain, dévoilant aux yeux du grand public son grand potentiel : sa vitesse, sa capacité à éliminer son adversaire, ainsi que sa faculté à faire marquer ou marquer lui-même. Ce potentiel n’est pas passé inaperçu auprès de l’entraîneur du Stade Rennais, Christian Gourcuff. Nul doute qu’avec lui, l’international tricolore des moins de 20 ans pourra exploiter sa grande marge de progression.

Des jeunes au fort potentiel

Les trois autres nouvelles têtes sont dans cette lignée : de jeunes joueurs prometteurs, avec une possibilité d’évolution séduisante. Exemple avec Benjamin Bourigeaud. Auteur d’une bonne saison avec le Racing Club de Lens – 3 buts et 6 passes décisives -, il fait partie des meilleurs joueurs de Ligue 2 de l’exercice écoulée. De belles dispositions entrevues, que le milieu de terrain de 23 ans devra confirmer à l’échelon supérieur. Là encore, le rôle presque paternel, et surtout formateur, de Christian Gourcuff peut lui permettre de passer ce cap. En Benjamin Bourigeaud, on peut voir un futur Wylan Cyprien. Le Stade Rennais ne dirait pas non.

Hamari Traoré sort lui aussi d’une saison pleine avec le Stade de Reims en Ligue 2. Latéral droit offensif, il peut apporter un plus à l’équipe rennaise, en remplacement de Romain Danzé qui n’en finit plus de tracter sa caravane. Capable de marquer et de faire marquer, l’international malien affiche toutefois quelques faiblesses défensives, à l’image des ailiers modernes. Quand on fait partie d’une défense qui a pris 7 pions contre le dernier de Ligue 2, le Stade Lavallois, des doutes peuvent subsister quant aux qualités du joueur. Un vrai pari. Payant ou pas ? L’avenir nous le dira.

Sarr, Aboubakar ou Ibisevic pour remplacer Sio

Quant à Jordan Tell, c’est un choix pour l’avenir. A 20 ans, le Guadeloupéen ne compte que 56 petites minutes de jeu en Ligue 1 avec son ancien club, Caen, en 5 apparitions. Difficile, donc, de faire un état des lieux de son niveau réel. Auteur de 6 buts en 14 matches de CFA2 avec la réserve malherbiste, le jeune attaquant n’a pas fait trembler les défenses. Un choix plus discutable, qui ne devrait pas être le successeur de Giovanni Sio, annoncé sur le départ en… deuxième division anglaise. C’est dire !

Il reste du travail aux recruteurs et dirigeants bretons pour étoffer l’effectif de façon qualitative, tout en dégraissant quantitativement. C’est notamment sur le front de l’attaque que le bât blesse dans la capitale brétilienne. Autre que le tendre Jordan Tell, plusieurs pistes sont annoncées. Après André-Pierre Gignac, c’est le nom de Vincent Aboubakar qui revient avec insistance. Auteur de 19 buts en 38 matches dans le championnat turc, l’ancien Lorientais a prouvé qu’il était toujours efficace. Autre avantage, son club, le FC Porto – qui l’avait prêté au Besiktas – connaît des soucis avec le fair-play financier. Le Stade Rennais pourrait en profiter pour le débaucher à moindre frais.

Gardiens : M’Bohli, Diallo ou une belle opportunité

Autre piste intéressante, celle menant à Vedad Ibisevic. Sous contrat avec le Hertha Berlin, l’ex-joueur du Paris Saint-Germain sort d’une saison plus que correcte (14 buts en 37 matches). Une autre valeur sûre offensive, qui ne pourrait que faire du bien au SRFC. Dans sa volonté formatrice, le Stade Rennais s’intéresse également à Ismaïla Sarr, le Messin. Il faut dire qu’avec 5 buts et autant de passes décisives, le jeune joueur offensif de 18 ans a crevé l’écran la saison dernière, notamment par ses longs raids balle au pied. Là encore, il s’agit d’un joueur prometteur, sur lequel Christian Gourcuff pourrait poser sa patte. Une bonne pioche. Mais une pioche qui a un coût : 15 millions d’euros selon différentes sources. Cher ? Il faut croire que non puisque le propriétaire, François-Henri Pinault, aurait décidé de mettre la main au portefeuille. Ça promet !

D’autres chantiers attendent les Rennais. Quid du remplacement de Benoît Costil, parti libre – si, si ! – à Bordeaux ? L’entraîneur breton ne semble pas s’inquiéter. Avec trois gardiens à sa disposition (Raïs M’Bohli, Abdoulaye Diallo et Edvinas Gertmonas), la priorité ne semble pas mise à ce poste, sauf belle opportunité. Une opportunité comme Cédric Carrasso lui aussi libre ? Ce serait une belle affaire. Ou Benjamin Lecomte, relégué en Ligue 2 avec Lorient ? Pourquoi pas.

Un mercato pour retrouver l’Europe ?

Défensivement, Ramy Benseibani et Joris Gnagnon intéressent. Lille se montre insistant pour le premier, Séville et Monaco font de même pour le second. Le Stade Rennais se montre pourtant ferme en affirmant ne pas vouloir s’en séparer. Sauf belles offres ? Rien n’est moins sûr. Dans ce cas, qui pour les remplacer ? Aucune piste ne semble à l’étude officiellement. De beaux coups sont pourtant permis, comme l’ancien Niçois Paul Baysse, libre de tout contrat.

Ces pistes de réflexion prouvent l’intelligence des responsables rennais dans leurs choix sportifs. Sans savoir quelle mouche les a piqués, il semblerait qu’ils aient envie de voir (enfin !) leur club progresser et avancer. Des ambitions retrouvées en somme. Le club pourrait enfin passer un cap. De là à retrouver l’Europe dès la saison prochaine ? Sera-ce la saison du Stade Rennais l’année prochaine ? On pourrait répondre oui. Je répondrais presque oui. Les supporters Rouge et Noir pourraient s’emballer. Le verdict du terrain nous le dira. Et ce, dès le mois d’août.

  1. avatar
    25 juin 2017 a 20 h 34 min
    Par GUYADER

    Ils devraient acheter HAMAOUMA de St Etienne et leur filer SAID

  2. avatar
    26 juin 2017 a 12 h 17 min

    Effectivement. Romain Hamouma sur le couloir droit, c’est autre chose qu’Adrien Hunou.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter