Karl Toko Ekambi, la saison de l’explosion
Photo Panoramic

Karl Toko Ekambi, la saison de l’explosion

Encore buteur ce week-end face à Strasbourg, Karl Toko Ekambi a une nouvelle fois prouvé qu'il pouvait briller à la pointe de l'attaque angevine pour sa 2ème saison dans l'élite. L'international camerounais comptabilise 17 buts en 31 matchs de championnat, son meilleur total depuis le début de sa jeune carrière. Des statistiques qui parlent clairement pour lui et qui ne laissent pas indifférentes les recruteurs de certains autres clubs européens. Retour sur une saison éclatante.

Un bilan plus que satisfaisant

Avec 17 buts en 31 matchs de championnat, Karl Toko Ekambi figure parmi les meilleurs buteurs du championnat (5ème) juste devant Nabil Fekir, Florian Thauvin, Mario Balotelli ou encore Kylian Mbappé. Un signe très flatteur pour l’ancien du Paris FC qui est sous contrat avec le SCO d’Angers jusqu’en juin 2020. Il faut dire que le natif de région parisienne a su répondre aux attentes et aux demandes de son entraîneur Stéphane Moulin.

La saison passée, cela avait été moins simple pour celui qui s’est illustré au Parc des Princes face au leader du championnat. Placé sur le flanc droit, il avait pour rôle d’aider défensivement l’équipe dans les couloirs. Sa polyvalence lui avait permis de disputer 31 matchs pour un rendement de 7 petits buts en Ligue 1. Il avait donc demandé à son coach d’être replacé dans l’axe, son poste de prédilection. Une requête acceptée par Stéphane Moulin et qui porte ses fruits aujourd’hui. “À Angers, avec notre style de jeu, un joueur de côté passe beaucoup de temps à défendre. On a un jeu basé sur la récupération du ballon. Moi j’aime le but, j’aime attaquer, j’aime provoquer, je suis un joueur offensif [...] Dans l’axe, je suis vraiment dans un rôle où je suis le fer de lance de l’attaque” expliquait l’international camerounais (récent vainqueur de la CAN avec les Lions Indomptables 2017) lors d’une interview accordée à Onze Mondial.

On comprend donc mieux l’évolution de ses stats dans une Ligue 1 qui ne s’est pas encore achevée. Ce repositionnement a payé et le joueur a franchi un cap, s’imposant comme un titulaire indiscutable au sein de la formation angevine (31 matchs cette saison en Ligue 1 dont 27 titularisations). En plus de beaucoup planter, il conserve une marge de progression importante qui pourrait lui permettre d’être plus régulier. Un point essentiel dont a conscience Karl Toko Ekambi. “C’est un joueur atypique, imprévisible pour ses adversaires et ses partenaires. Il a cette capacité à créer des choses qui ne sont pas toujours conventionnelles, c’est ce qui fait sa force” justifiait Stéphane Moulin. De plus, son sens du dribble et de la percussion lui permet aujourd’hui de marcher sur les défenseurs de Ligue 1 et de faire d’Angers la dixième meilleure attaque du championnat.

Un joueur épanoui

“Je suis heureux à Angers. Je vis déjà du foot, je gagne bien ma vie, je suis bien avec ma famille. L’argent ne fait pas tout [...] Et l’idée de sauver Angers était aussi dans un coin de ma tête. Je me sens redevable” rétorquait l’ex-Sochalien à l’idée d’un départ. Et son épanouissement se ressent sur le terrain alors que sa valeur marchande augmente journée après journée. Angers, actuellement 14ème du championnat avec 36 points, est quasiment sûr, sauf renversement de situation, de son maintien. Et si le club le doit à quelqu’un, c’est à son attaquant phare. Un attaquant qui aurait pu s’envoler l’été dernier pour la Barclay’s Premier League mais qui a préféré rester une saison de plus avec pour but de progresser et de confirmer. Et il a bien eu raison car aujourd’hui, il suscite l’intérêt d’autres clubs.

On parle d’intérêts venant de Villarreal, West Ham, Brighton et même le Borussia Dortmund. Une chose est claire, Toko Ekambi sera dur à conserver pour des dirigeants angevins qui sont conscients du talent qu’ils ont à disposition : “c’est acquis il ne sera plus angevin la saison prochaine. Nous ne nous sommes jamais retrouvés dans la situation où autant de clubs voulaient un de nos joueurs. C’est Karl qui prendra la décision” annonçait Olivier Pickeu, manager du SCO d’Angers. Une décision qui permettrait à Karl d’évoluer dans un club à la hauteur de ses ambitions… et au club de faire rentrer beaucoup d’argent dans les caisses. On évoque une offre autour de 20 millions d’euros, ce qui ferait du joueur le transfert le plus cher de l’histoire du club. Une chose est sûre, il a déjà bien marqué les esprits.

@Yacine_Laayouni

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter