Ligue 1 : la course au maintien
Photo Panoramic

Ligue 1 : la course au maintien

Si l’on considère que Metz est quasiment sauvé (39 points et 6 points sur le premier relégable), il nous reste donc 5 candidats pour les 2 dernières places, synonymes de descente directe, et la place de barragiste : Lorient, Dijon, Caen, Nancy et Bastia. Regardons leurs adversaires et tentons de voir qui a le calendrier le plus difficile...

Commençons par Bastia, qui semble avoir le calendrier le plus compliqué car il leur reste encore un top 3 (PSG) et un top 5 (Marseille) à affronter. Entre les deux, ce sera Lorient pour une confrontation directe qui va coûter très cher. Par chance pour eux, pas de journée en milieu de semaine à prévoir car le match de Lorient est entre les deux autres. En espérant qu’un affrontement sud contre sud pour finir (Bastia-Marseille) ne fausse pas le classement final…

Ensuite, Nancy n’a pas un calendrier facile non plus puisque les Lorrains affrontent Monaco, Dijon et finissent par Saint-Etienne, qui n’aura certainement plus rien à jouer qui voudra sans doute briller pour la dernière de son coach Galtier.

Pour ces deux-là, brûler un cierge serait une bonne chose…

Caen n’est pas beaucoup mieux, ayant encore à jouer Toulouse, Rennes et le PSG. Même si Paris aura sans doute assuré sa seconde place d’ici là, le club voudra lui aussi briller jusqu’à la fin pour se rattraper de ne pas avoir réussi à remporter le championnat cette saison. Toulouse ne laissera filer aucun match et adore trop les fins de saison depuis sa « remontada » de l’an passé. Surtout, Caen reste sur 5 défaites et un nul : personne n’a fait pire sur les 6 dernières journées.

Entre Dijon et Lorient, c’est à peu près pareil… avec peut-être un léger avantage à Dijon selon moi.

Lorient va affronter Angers, Bastia et Bordeaux. Les Girondins risquent de se battre jusqu’au dernier moment pour la 5ème place, qui a un intérêt financier. Angers ne lâche jamais rien et fait honneur à chaque match à la « dalle angevine ». Enfin, Bastia va défendre très cher sa peau d’équipe de Ligue 1, avec son agressivité habituelle, ce que n’aime pas vraiment Lorient. Avantage pour les Merlus en cas de barrage : leur entraineur actuel connait bien la ligue 2.

C’est aussi le cas pour Dijon puisqu’ils en viennent. Le club jouera Guingamp, Nancy pour un match décisif et Toulouse. Guingamp n’a plus rien à jouer et Toulouse ne lâchera rien. Quant à l’affrontement contre Nancy, ça va se jouer au mental et l’équipe qui va le mieux entamer le match aura sans doute fait une partie du chemin.

Vu la logique des dernières journées, la tâche sera plus compliquée pour Bastia et Nancy, qui affrontent Paris et Monaco ce week-end et risquent donc de ne pas être mieux classés en début de semaine prochaine. Ces deux équipes enchaînent ensuite contre un adversaire direct, Lorient pour Bastia et Dijon pour Nancy. Des confrontations qui valent de l’or car elles permettent non seulement de prendre des points mais aussi d’arrêter un adversaire direct.

C’est à se demander si on ne doit pas s’attendre à ce que Monaco et Paris corrigent les deux formations, qui préfèreraient du coup garder leur forces et éviter les blessés et suspendus en pensant déjà au prochain match. Même Lorient et Dijon se contenteraient sans doute d’un nul lors de cette 36ème journée pour mieux penser aux confrontations directes de la suivante.

Deux affrontements directs entre clubs menacés de relégation lors de l’avant-dernière journée… ça va sentir la poudre ! La ligue a intérêt à désigner des arbitres expérimentés.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter