Pas de 10ème match sans défaite pour Nîmes
Photo Panoramic

Pas de 10ème match sans défaite pour Nîmes

Les Nîmois avaient l'occasion de conforter leur place de dauphin devant leurs supporters aux Costières.

Pour cette nouvelle journée de championnat de Ligue 2, Nîmes avait l’occasion de donner ce dernier coup de rein qu’ils n’avaient pas su accomplir la saison dernière. En face, l’objectif de Sochaux était de gagner ce match pour, pourquoi pas, se mettre à rêver d’une montée en Ligue 1.

Dès les premières minutes, les Nîmois touchent le poteau par Umut Bozok. Une première alerte dans ce match qui montre bien l’envie des locaux de conforter leur deuxième place pour retrouver la Ligue 1. Les Sochaliens arrivent tout de même à se rapprocher du but nîmois, sans toutefois inquiéter le gardien de but. L’attaque des hommes en rouge ne parvient cependant pas à être efficace dans cette première période.

En deuxième mi-temps, les deux équipes se donnent à fond. Les gardois gâchent une occasion nette d’ouvrir le score. Del Castillo, prêté par l’Olympique Lyonnais, tente une frappe lointaine non-maitrisée. Baptiste Valette sort lui vainqueur d’un duel suite à un contre des lionceaux survenu après un bon pressing. Le portier nîmois enchaine les duels et se montre très en forme ce soir… Est-ce le signe d’une fébrilité défensive nîmoise ou de ressources mentales et physiques retrouvées des Sochaliens ?

Les dauphins des Rémois semblent en tout cas perdre en lucidité dans le dernier geste. Ils multiplient les mauvaises décisions aux abords de la surface adverse. Les Sochaliens trouvent la faille par deux fois en quatre minutes par Touzghar (71e) et Kalulu (74e). Le premier profite d’une mésentente sur un coup de pied arrêté. Le second montre lui qu’il faut continuer à jouer alors que l’on semble subir une faute. Il profite ainsi d’une très belle passe de Florin Berenguer alors que les Crocos s’étaient complètement arrêtés de jouer. Le franco-turc Umut Bozok croit réduire l’écart quelques secondes plus tard mais l’arbitre refuse le but pour un hors-jeu limite.

Les deux buts ont eu pour mérite de réveiller les hommes de Bernard Blaquart mais les Nîmois ont manqué de réalisme, ne parvenant pas à réaliser les bons gestes pour trouver la faille. La série de neuf matchs sans défaite s’est donc arrêtée et l’AC Ajaccio en a profité pour revenir à un point après sa victoire 2-0 contre Nancy. Nîmes peut même craindre le pire d’ici la fin de saison : Lorient peut aussi revenir à 5 points lundi soir si le club breton s’impose contre Brest. Après cette victoire, les Lionceaux ont eux une très maigre chance d’accrocher la troisième place pour disputer les barrages.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter