Amiens SC : la licorne pointe le bout de sa corne
Photo Panoramic

Amiens SC : la licorne pointe le bout de sa corne

A l'issue de la saison 2006-2007, Amiens manquait d'un rien le podium de la Ligue 2. Dix ans plus tard, le club picard joue de nouveau les premiers rôles en deuxième division et pourrait bien venger son aîné en décrochant son billet pour la L1, championnat dans lequel il n'a jamais évolué.

Présente sur les armoiries de la ville d’Amiens et sur l’écusson du club local, la Licorne est aussi l’appellation du stade de l’Amiens SC. Réputée bénéfique, faste et puissante selon la légende, cette créature résume parfaitement la saison que réalise pour le moment Amiens.

Arles-Avignon, Évian Thonon Gaillard, Bastia, Metz, et le Gazélec Ajaccio ont tous un point commun. Ces clubs ont réalisé l’exploit de passer en deux petites saisons du National à la Ligue 1 avec plus ou moins de réussite par la suite. Après une montée en Ligue 2 officialisée lors de la toute dernière journée de National, tous voyaient l’Amiens SC lutter jusqu’au dernier match pour obtenir son maintien. Et pourtant, le quinzième budget de deuxième division fait mieux que se défendre puisqu’il occupe actuellement la deuxième place du championnat, le maintien quasiment acquis (41 points après vingt-cinq journées), avec un retard de seulement quatre points sur Brest. Partons à la découverte de l’équipe surprise de la saison 2016-2017 de Ligue 2.

Le destin hors du commun de Christophe Pélissier

L’entraîneur d’Amiens avait déjà fait parler de lui il y a à peu près trois ans, lorsqu’il avait réussi le gigantesque exploit de faire monter le Luzenac Ariège Pyrénées, club d’une commune d’environ 550 habitants, en Ligue 2. Cependant, plus dure sera la chute puisqu’après divers recours devant les tribunaux, Luzenac n’a pas été autorisé à jouer en L2 et s’est retrouvé en Division d’Honneur, l’équipe première étant dissoute.

Après avoir pu passer ses diplômes d’entraîneur chez le voisin toulousain grâce à la bienveillance d’Alain Casanova, Christophe Pélissier prend cette saison sa revanche sur le destin en menant d’une main de maître l’équipe amiénoise qui truste les sommets de la Ligue 2. L’ancien coach de Luzenac réalise un travail remarquable avec son effectif et est sans aucun doute le meilleur entraîneur de Ligue 2 de cette saison 2016-2017.

Des révélations en pagaille

Qui du grand public arrivait à mettre un nom sur le visage de chaque joueur amiénois avant le début du championnat ? Si on trouvait parmi l’effectif picard quelques joueurs qui avaient évolué en Ligue 1, la plupart nous étaient anonymes. Plus maintenant.

Lors de la première partie de saison, le détonateur d’Amiens se nommait Jonathan Tinhan. Champion de France en 2012 avec Montpellier en ayant peu joué, il était par la suite devenu un joueur anonyme. Mais grâce aux 8 buts inscrits lors de la première moitié du championnat, le grand public a pu le redécouvrir. Son départ à Troyes cet hiver aurait pu gripper la machine amiénoise mais Christophe Pélissier n’a pas mis longtemps à lui trouver un remplaçant.

Aboubakar Kamara a profité du départ de son compère d’attaque pour se retrouver sous le feu des projecteurs. Revanchard après ne pas avoir été conservé par Monaco chez qui il a effectué sa formation, Kamara est l’un des pions essentiels du dispositif de son coach. Auteur lui aussi de 8 buts, dont un doublé inscrit contre Brest, il a été suspendu cinq matchs suite à un mauvais geste à l’encontre du capitaine de Strasbourg, Ernest Seka. On espère que son absence ne sera pas trop préjudiciable à son club.

Meilleure attaque de Ligue 2 à égalité avec le Nîmes Olympique, Amiens est aussi la troisième meilleure défense du championnat et c’est loin d’être le fruit du hasard. Si l’ASC possède un très bon gardien de but en la personne de Régis Gurtner, celui-ci est très bien secondé par son arrière-garde, en particulier la charnière centrale composée de Khaled Adenon et Jordan Lefort, qui a remplacé au pied levé le capitaine Guy Ngosso dont la saison est terminée. Les côtés sont occupés par Bakaye Dibassy à gauche et Oualid El Hajjam à droite.

Au milieu de terrain, s’il y a un joueur qui fait un tabac, c’est bien Guessouma Fofana. Le petit frère de Gueïda a impressionné son monde en à peine quelques mois, si bien qu’il a attisé les convoitises de Stoke City qui aurait tenté de l’engager cet hiver, sans succès puisque l’intéressé a choisi de rester en Picardie. Entouré du capitaine Thomas Monconduit, de Charly Charrier et de Richard Soumah ou Emmanuel Bourgaud, il est au coeur d’un milieu qui a fière allure.

On peut enfin évoquer les recrues venues du monde amateur comme Yannick Mamilonne ou encore Réda Rabeï qui ont montré de belles promesses. Amiens possède donc une équipe bien structurée à tous les postes. Un gage de réussite ?

Une équipe offensive et efficace

On en s’ennuie pas lorsque l’on regarde les matchs de l’Amiens SC. Christophe Pélissier possède de très bons joueurs de ballon dans son effectif, ce qui fait que son équipe pratique un jeu résolument tourné vers l’avant. En outre, les Amiénois savent être efficaces puisqu’ils exploitent à merveille les moindres failles de leurs adversaires. Cela nous offre des matchs palpitants comme le duel de la 20ème journée entre Amiens et Strasbourg (les Picards l’avaient emporté 4-3 après une folle course-poursuite) ou encore un Amiens-Lens au cours duquel les Amiénois ont renversé la vapeur en toute fin de rencontre.

Quelles chances de montée pour Amiens ?

Lorsque l’on arrive à l’emporter contre Lens (x2), Brest, Strasbourg, Nîmes, le Gazélec Ajaccio ou que l’on tient en échec Reims et Le Havre, cela signifie que l’on n’est pas une petite équipe. Avec d’aussi bons résultats contre les favoris, combinés à un quasi sans-faute contre les clubs moins bien classés, il est difficile de ne pas penser terminer aux deux premières places.

Cependant, Christophe Pélissier refuse toujours de parler de montée : « Je ne regarde pas le classement. Je regarde seulement notre performance [...].»

Ce n’est pas plus mal pour ses joueurs, qui se retrouvent ainsi délestés d’une pression inutile. Chez eux, c’est le même son de cloche : on se montre réservé sur le sujet, comme le confiait Bakaye Dibassy après la victoire contre le Gazélec Ajaccio : « La montée est peut-être envisageable, mais on n’en parle pas. Après, on peut y penser mais on verra quand il restera 5 matchs dans le sprint final. C’est mieux pour nous de penser comme ça. »

Peu importe la place qu’elle décrochera au classement final, l’équipe d’Amiens aura réussi quoi qu’il arrive une saison de toute beauté et mériterait d’être récompensée. Mais c’est bel et bien le terrain qui dira si les Picards écriront l’histoire ou non. Ce serait bien beau, dix ans après que l’équipe amiénoise ait fini au pied du podium à un tout petit point du paradis.

  1. avatar
    15 février 2017 a 14 h 39 min
    Par Mendes

    L’effectif de l’Amiens Sc a su se renouveler au cours de la saison. Des titulaires en puissances comme FONTAINE n’ont pu jouer les premiers matchs ce qui a donné du temps de jeu à des joueurs comme LEFORT, vrai révélation.

    Votre article ne parle pas d’un autre joueur qui prend de plus en plus de poids dans les résultats de l’ASc, NDombélé (auteur du coup du foulard décisif face à Lens). Il avait pourtant commencé la saison avec l’équipe de CFA2

    Enfin outre, l’effectif a évolué à cause de blessures, le jeune CORNETTE par exemple.

  2. avatar
    17 février 2017 a 19 h 50 min
    Par Teddy

    Bel article oui au club on se donne au maximum sans rien calculer cette équipe de l”asc et son entraîneur en tant que supporter depuis 99 à du potentiel après la ligue 1 pour le moment on fera plus la même erreure de trop vite s emballer d’abords place au terrain mais oui amiens avec un stade à 20 000 retapé en Ligue 1 cela aurait bien du charme

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter