Ils ont fait la légende de la MLS
Photo Panoramic

Ils ont fait la légende de la MLS

Grands noms du football ou inconnu du grand public, ces joueurs ont contribué à l'expansion et à la légende de la MLS.

La MLS n’en finit plus de battre des records (affluences dans les stades, marchandising…) et s’impose de plus en plus au yeux du monde comme un championnat intéressant, loin de la retraite dorée qu’elle offrait à ses joueurs à ses débuts.

Une MLS qui s’est aussi construite grâce à des légendes : des joueurs qui ont mis en lumière le soccer aux Etats-Unis. Voici le top des footballeurs qui ont permis à la MLS son ascension fulgurante.

Carlos Valderrama : Le mythique joueur colombien, aussi connu pour sa coupe de cheveux que pour ses dribbles, est un pionnier de la MLS. Arrivé en 1996, seulement 2 ans après la création du championnat, il a porté les couleurs de Tampa Bay, Miami Fusion et des Colorado Rapids. El Pibe a participé à environ 200 matchs aux USA et ouvert la voie à d’autres grands noms du football.

Predrag Radosavljević : Lui aussi a débuté sa carrière MLS en 1996 à la naissance du championnat. Le milieu de terrain américain d’origine serbe n’est pas le nom le plus connu du monde du football mais il a décroché deux fois le titre de meilleur joueur de MLS en 1997 et 2003. International américain à 28 reprises, il a fait la majeure partie de sa carrière chez les Kansas City Wizards pour lesquels il a inscrit 71 buts en 120 matchs. L’ancien joueur de l’Etoile Rouge de Belgrade a été sacré champion de MLS en 2000 et deviendra la première vraie star américaine du Soccer.

London Donovan : Comment ne pas parler de la légende américaine dans ce top ? L’homme aux 157 sélections est une vrai star dans son pays. Il a évolué en Europe à Leverkusen et Everton mais a surtout laissé une empreinte indélébile en MLS. Meilleur joueur du championnat en 2009 et vainqueur à deux reprises de celui-ci, il est à ce jour le joueur le meilleur buteur (144 buts) et le meilleur passeur (136 passes décisives) de l’histoire de la MLS.

Thierry Henry : Arrivé tout droit du mythique FC Barcelone en 2010, Thierry Henry, un des plus grands buteurs de sa génération, a débarqué à New-York pour marquer pendant 4 saisons la MLS de son empreinte : bilan, 52 buts en 135 matchs et des actions de génie qui ont fait de lui l’un des attaquants les plus appréciés du championnat.

Robbie Keane : Le buteur irlandais à la détermination légendaire a passé 5 saisons (2011-2016) en MLS au Los Angeles Galaxy où il a inscrit 104 buts en 165 matchs. Un ratio qui lui a permis de remporter le championnat à trois reprises et d’être élu meilleur joueur en 2014. Le meilleur buteur de la sélection irlandaise vient de mettre un terme à sa carrière et restera dans le cœur des supporters comme un formidable buteur au tempérament irréprochable.

David Villa : Champion du monde, vainqueur de la Ligue des Champions, l’Espagnol a tout gagné avant de rejoindre les Etats-Unis en 2014. Beaucoup le pensaient usé, fatigué et plus au niveau. David Villa leur a répondu sur le terrain avec 41 buts en 62 matchs. Meilleur joueur de la saison 2016, il est pour beaucoup dans le bon parcours de New York City depuis deux saisons.

  1. avatar
    10 janvier 2017 a 10 h 26 min
    Par Guga57

    Beckham? Drogba ? Pirlo ?

  2. avatar
    10 janvier 2017 a 14 h 43 min

    On pourrait faire une liste bien plus longue c’est sur. Mais ces joueurs ont fait passer un vrai cap à la MLS, bien plus que des valeurs ajoutées

  3. avatar
    10 janvier 2017 a 17 h 30 min

    D’accord avec Guga, Beckham a eu un impact majeur dans la MLS pour plusieurs raisons: il a été le premier/plus grand joueur européen majeur encore en bonne forme à être transféré en MLS (en 2007), apportant donc crédibilité à la ligue et ouvrant la voie à d’autres comme justement Henry que tu cites.

    Le montant du transfert et son salaire étaient imposants.

    Enfin le succès sportif a été au rendez-vous avec notamment un titre en 2010.

  4. avatar
    11 janvier 2017 a 2 h 37 min
    Par Nicolas

    Grâce au Watts zap il y a des buts sublimes qui n’ont rien à envier à ceux marqués en Europe, par contre quand il y a des chamailleries cela part vite en zizanie et l’arbitre est complétement débordé

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter