AS Monaco – Top 10 des joueurs « Retour vers le futur »

Dimitry Rybolovlev a de l’ambition et a déjà annoncé la couleur pour la saison prochaine : son ASM newlook visera le podium. Et comme l’homme d'affaires russe a les moyens de ses ambitions (100e fortune mondiale), Falcao, Joao Moutinho, James Rodriguez et Ricardo Carvalho ont déjà débarqué chez le promu pour la bagatelle de 130M€. Mais pour être immédiatement compétitif en L1, l’ASM va devoir compléter son recrutement XXL par des joueurs rompus aux joutes nationales, et qui ne nécessiteront pas de temps d’adaptation à notre exigeante et singulière Ligue 1. Et qui de mieux que des anciens de la maison pourraient remplir ce rôle ?

1-Yaya Touré (Man. City / 30 ans / ASM 2006-07)

Sans avoir crevé l’écran dans l’ASM moribond de 2006-07 (9ème de L1), Yaya Touré avait tout de même eu le temps de faire admirer son volume de jeu et de gratifier notre cher championnat de quelques-unes de ses montées ravageuses dont il a le secret. Cinq exactement, suffisamment pour terminer troisième meilleur buteur du club – tout de même – et taper dans l’œil du Barça puis de City, pour la suite que l’on connait. Six ans et neuf titres majeurs conquis plus tard, il est peu probable de voir le patron de City débarquer sur le Rocher car il vient de rempiler chez les Citizen pour 4 ans. Et ce même si l’ASM est aujourd’hui l’un des quatre ou cinq seuls clubs au monde à pouvoir s’offrir ses (précieux) services, car City figure aussi sur cette short-list. Dommage.

2-Patrice Evra (Man. United / 32 ans / 2002-06)

“C’est pas si facile que ça de remplacer Evra”, disait de lui-même Patrice – Alain Delon – Evra l’an passé à propos du capitanat des Bleus. S’il avait parlé du poste d’arrière gauche de l’ASM, on aurait pu lui donner raison sans même relever la forme. Manuel Dos Santos, Sylvain Monsoreau, Gael Givet, Leandro Cufre, Jérémy Berthod, Vincent Muratori, Adriano, Fabio Santos et Djimi Traoré auront tous tenté de lui succéder avant la descente du club en L2. Pour autant d’échecs. Fortement pressenti pour retourner au bercail après sept ans d’un bel exil à Manchester United dont il est le vice capitaine, Evra pourrait donc remplacer Evra à Monaco. Off course.

3-Stéphane Ruffier (Saint-Etienne / 26 ans / 2002-11, formé au club)

Le natif de Bayonne, arrivé à l’ASM à 16 ans pour y terminer sa formation, est l’un des rares joueurs du cru monégasque 2010/11 à ne pas avoir eu à rougir de ses prestations malgré la descente de son club. Capitaine souvent irréprochable dans les bois rouge et blancs, il est attaché au club du Rocher dont il a gravi tous les échelons jusqu’à être appelé en équipe de France. En progression constante depuis son départ, il pourrait être l’une des figures de proue du nouvel AS Monakov si l’ASSE consent à le laisser partir, ce qui n’est pas à l’ordre du jour puisque seul Aubameyang a obtenu un bon de sortie. Après l’échec quasi-acté du dossier Victor Valdés, une offre conséquente pourrait évidemment changer la donne.

4-Maicon (Man. City / 31 ans / 2004-06)

Arrivé de Cruzeiro à 23 ans avec un potentiel technique et physique à la hauteur de ses carences tactiques, l’ASM le cède sans grands regrets à l’Inter Milan. Mauvais timing, le joueur explose et glane onze titres en six ans, dont la fameuse C1 2010 durant laquelle il eut l’occasion de partager son couloir défensif avec Samuel Eto’o un soir de qualification en finale, à Barcelone. Avec une seule année de contrat restante et après une saison compliquée par des blessures au genou et la concurrence de Zabaleta, un retour par la grande porte serait une belle opportunité pour les deux parties.

5-Nicolas Nkoulou (OM / 23 ans / 2008-11)

Le vice-capitaine de l’ASM relégué en 2011 n’avait lui non plus pas grand-chose à se reprocher cette saison-là. Mais la faillite collective de son équipe l’a propulsé en L2. Talent trop grand pour l’échelon inférieur, l’OM sent le bon coup et recrute le Camerounais pour 4,5M€. Soit environ le tiers de sa valeur actuelle, lui qui est considéré comme le meilleur défenseur central de L1 derrière un Thiago Silva hors concours. Son nom circule dans l’Europe entière, sur le Rocher avec insistance, mais l’OM ne veut pas se démunir avant ses retrouvailles avec la C1. A moins que là encore, une grosse somme vienne à être mise sur la table. Et pas en roubles.

6-Emmanuel Adebayor (Tottenham / 29 ans / 2003-06)

Le tôlier/capitaine/manager/ex-retraité/sponsor des éperviers du Togo pourrait également prétendre réintégrer l’ASM en 2013 sans dépareiller dans une attaque que l’on sait d’ores et déjà de grand standing. Barré qu’il était par Prso et Morientes pendant son passage au club, il le serait à coup sûr par Falcao. Car mis à part durant son passage à Arsenal, force est de constater que « Manu » n’aura jamais été un sérial buteur. Un bon buteur (dix à quinze pions par saison), certes, mais pas un top scorer. Mais son profil atypique voire déconcertant – à la fois technique, grand voire longiligne, bon dos au but mais également capable de prendre la profondeur – pourrait apporter une alternative dans le jeu offensif de l’ASM. En plus il paye lui-même les primes de ses coéquipiers. Un partenaire modèle.

7-Jérémy Ménez (PSG / 26 ans / 2006-08)

L’enfant terrible du foot français est un intermittent du spectacle, tout le monde le sait. Mais il est pétri de talent, tout le monde le sait. Dimitry Ribolovlev aussi, puisqu’une approche de l’ASM aurait été tentée pour faire revenir au bercail l’auteur du but du titre parisien cette saison. Il s’est étoffé physiquement et a progressé tactiquement depuis son premier passage, mais se rend toujours coupable d’irrégularité dans son niveau de performances, le mal de la génération 87. L’arrivée de l’international français constituerait tout de même un renfort de choix pour Monaco, mais les propriétaires Qatariens ont les moyens de refuser toute proposition, à fortiori si elle provient de leur nouveau concurrent direct pour la décennie à venir.

8-Nenê (Al-Gharafa / 31 ans / 2007-10)

Nenê quitte la Ligue 1 en janvier 2013, mécontent qu’il est de son temps de jeu au PSG. Nenê revient en Ligue 1 un beau jour de mercato dété 2013, et fait d’une pierre deux coups puisqu’il en profite pour retrouver un ancien club, l’ASM. Nenê marque 15 buts et fait 15 « passes-déc » durant la saison, et prend la place de James Rodriguez. Nenê marque un doublé un soir de mai 2014, et devient Champion de France au nez et à la barbe du PSG. Nenê est satisfait et rempile pour une saison. Après dix matchs, mécontent de son manque de temps de jeu à cause de l’arrivé d’un certain Cristiano, Nenê re-quitte la Ligue 1 et l’ASM, et retourne à Al-Gharafa « pour le projet sportif ». Impossible, vraiment ?

9- Eric Abidal (Libre / 33 ans / 2000-02)

Véritable miraculé, Eric Abidal vient d’être laissé libre par le FC Barcelone qui souhaite renouveler son effectif et minimiser les risques à son sujet. Mais le français aux 61 sélections a bien reçu le feu vert médical pour poursuivre sa carrière de footballeur professionnel malgré sa greffe du foie l’an passé – la seconde. A la tête d’une belle carrière, le joueur est devenu malgré lui plus qu’un simple footballeur, un véritable symbole de courage, lié qu’il est à l’image de cette levée de Ligue des Champions 2011, deux mois seulement après sa première greffe. Si son recrutement requerrait une grande prudence vis-à-vis de son état de santé, une chose est sûre à ce jour, Eric Abidal veut continuer à exercer son métier. Après avoir refusé une offre de reconversion du Barça, il veut retrouver les terrains et a avoué avoir été approché par des écuries de Ligue 1. Courageux.

10-Lukman Haruna (Dyn. Kiev / 22 ans / 2008-11)

Sans doute le joueur le plus méconnu de ce Top 10, mais pas forcément le moins talentueux. Champion du monde U17 avec le Nigeria et international A à 18 ans, il a eu le malheur d’arriver durant la mauvaise passe du club. Lukman Haruna a connu une progression constante durant ses trois années sous le maillot monégasque, et avait quitté le club après sa relégation avec une image de milieu puissant, talentueux mais désordonné. Les supporters des Girondins de Bordeaux l’ont (re)découvert cette année dans leur duel avec le Dynamo Kiev en Europa League, et le joueur a cassé cette image (et les montants de Carrasso). Bien plus à l’aise dans l’orientation du jeu et dans le placement, capable de jouer en « box-to-box » et détenteur d’une puissance de frappe invraisemblable, il pourrait se fondre dans n’importe quel effectif de L1, celui de Monaco y compris.

Pouvant être cités : Yohan Mollo (Saint-Etienne, 23 ans), Yohann Thuram (Troyes, 24 ans), Diego Pérez (Bologne, 33 ans), Jaroslav Plasil (Bordeaux, 31 ans), Sébastien Puygrenier (Nancy, 31 ans).

  1. avatar
    14 juin 2013 a 15 h 05 min
    Par Ju33

    Erratum au point 8 : Nenê [...] “rempile” pour une saison

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter