Muller, le joueur un peu trop normal
Photo Panoramic

Muller, le joueur un peu trop normal

Leader d'attaque du Bayern et de la Mannschaft, Thomas Muller ne cesse d'impressionner. et tout ça en restant un homme normal.

Encore une fois, Thomas Muller a rayonné avec la sélection allemande. Buteur face à la Pologne, double buteur et passeur décisif face à l’Ecosse, le bavarois a porté la Mannschaft à bout de bras dans ces qualifications. Pilier du Bayern et de sa sélection, l’Allemand suscite toujours autant d’interrogations de la part des spécialistes. Descriptif d’un phénomène.

« Aujourd’hui, si on enlève Messi et Cristiano qui sont au-dessus de tout, Muller est le meilleur joueur du monde », peu adepte des compliments autant explicite, le journaliste Daniel Riolo n’est pas passé par quatre chemins lorsqu’il a fallu qu’il donne son avis sur le Bavarois. Il est vrai que l’allemand intrigue, fascine tout les amoureux du ballon rond. Chaussettes baissées, jeu simple et instinct de buteur, l’homme sort tout droit des années 1980-1990. Dans la plus pur tradition du foot allemand, celui qui a tenu tête à Guardiola un soir de Ligue des Champions, est le digne successeur des « bomber » allemands comme Gerd Muller, Oliver Bierhoff ou encore Miroslav Klose. Ce n’est pas un hasard si dans le dernier numéro de So Foot, Thomas est numéro 1 du dossier « Les 50 qui vont retourner 2016 ».

« Raumdeter » à plein temps

Si ni Guardiola, Joachim Low, Jupp Heynckes, voir Luis Van Gaal n’ont réussi à trouver le poste de Thomas Muller, c’est peut-être parce qu’il n’en a pas, ou qu’il en a inventé un. Dans une interview où on lui demande de décrire son jeu, Thomas se déclare « Raumdeter » ce qui en VF signifie « interprétateur d’espace ». Si dans un premier temps on se demande bien ce que ça veut dire, quand on associe ce mot avec le jeu de Thomas Muller, on s’aperçoit que cela n’a rien d’anecdotique.

Sur le terrain, Muller n’est jamais là où on l’attend. Il voit le jeu plus vite que les autres, et sait exactement où se mettre lorsque l’un de ses coéquipiers possède le ballon. Joachim Low en conférence de presse après le match contre l’Ecosse s’enthousiasmait pour son buteur du jour : « Thomas Muller a un sixième sens, il pense seulement à marquer, marquer, marquer. Vous ne pouvez pas enseigner ça. Il a un flair incroyable, il est toujours la où il faut, dans les 5 derniers mètres ». Les statistiques donnent raison au sélectionneur allemand. Avec 30 buts en 65 sélections, dont 10 en Coupe du Monde, Thomas Muller sera certainement le meilleur buteur de l’histoire de la Mannschaft et des Coupes du Monde. Une marque de fabrique que l’intéressé revendique lorsqu’on l’interroge sur le sujet : « Je sais que je n’ai pas un style très élégant, je ne suis pas magicien. Mais je suis imprévisible et je sais ce qu’il faut faire : aller là où ça fait mal, ne jamais rien lâcher et jouer avec beaucoup de spontanéité ». Une confiance en lui que Muller a travaillé très tôt et qui se retrouve aujourd’hui dans son jeu.

Mais là où se démarque l’allemand des autres très grands talents de la planète foot, c’est qu’en dehors des terrains, on ne le voit quasiment jamais. Absent des médias, de la presse people, le meilleur buteur du Mondial 2010 se veut très discret. « Je me définis avant tout comme un joueur d’équipe ». Il n’a pas de gamme de chaussure à son nom, Adidas ne fait pas de publicité avec lui dedans, et il ne célèbre pas ses buts, du moins pas autant que beaucoup d’autres. Un poing serré, un cri puissant, et une franche accolade avec tous ses coéquipiers suffiront amplement à montrer sa joie d’être buteur. Sur les réseaux sociaux c’est pareil, Muller n’est pas très présent, plutôt réservé, il poste des photos au compte goutte. A titre d’exemple, le munichois n’est présent sur Instagram que depuis 6 semaines et n’a pour l’instant « que » 982 000 abonnés, loin des 31 millions de Neymar, ou des 29 millions de Cristiano. La starification de nombreux footballeurs ne l’atteint pas et il le revendique haut et fort. Lorsqu’on lui demande si le Ballon d’Or l’intéresse, la réponse est sèche, « Le Ballon D’or ? Vous pouvez mettre cette merde où je pense, aujourd’hui nous sommes champions du monde, et c’est tout ce qui compte ». 

Un homme à record

Il aura 26 ans le 13 Septembre prochain, et pèse déjà un nombre de buts colossal. 127 avec le Bayern, 30 avec la sélection allemande, plus une petite vingtaine avec la réserve du Bayern et les sélections de jeunes allemandes et vous avez le total d’un joueur qui ne joue quasiment jamais numéro 9. Et le palmarès est encore plus grand que les statistiques individuelles. Déjà 3 finales de Ligue des Champions (2010, 2012, 2013), deux podiums en coupe du monde (3ème en 2010, vainqueur en 2014), meilleur espoir, buteur et passeur de la Coupe du monde 2010 avec 5 buts et 3 passes à seulement 20 ans, 5ème au ballon d’or en 2014, membre du All Star 2014, ou encore 4 fois vainqueur de la Bundesliga.

Si on peut ajouter une qualité, ou un trait de personnalité pour ce joueur, c’est qu’a l’instar de Messi, Muller sera certainement l’homme d’un seul club. Très attaché au Bayern qui lui a donné sa chance, il a vu des offres mirobolantes de la part de Manchester lui être destinées. On parle là d’un transfert entre 85 et 100 millions d’Euros, plus un salaire à plus d’un million par mois. Mais ça, Muller s’en fout, lui ce qu’il veut c’est être différent, tout en étant normal, le plus normal possible.

 

  1. avatar
    10 septembre 2015 a 19 h 40 min

    Merci pour le coup de projecteur, justement j’avais tendance à l’oublier ;)

    Excellente ligne: « Le Ballon D’or ? Vous pouvez mettre cette merde où je pense, aujourd’hui nous sommes champions du monde, et c’est tout ce qui compte ». Il a parfaitement raison, il a la chance d’être dans une nation puissante, un peu comme Messi d’ailleurs… mais Muller a 10 buts en 2 CdM, Messi 5 en 3…

  2. avatar
    10 septembre 2015 a 20 h 56 min
    Par Nathou

    Juste pour info, le vrai nom en allemand est “Raumdeuter” et non “Raumdeter”, “deter” n’existant pas dans la langue allemande.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter