Florent Manaudou, vers un quadruplé historique…
Photo Panoramic

Florent Manaudou, vers un quadruplé historique…

Alors qu'il a déjà remporté les 50m nage libre et dos au Championnats de France petit bassin, Florent Manaudou a réalisé le meilleur temps des séries sur le 50m brasse et prétend plus que jamais au "Grand Chelem" sur la plus petite des distances.

Et si l’on assistait ce weekend à Montpellier à l’une des plus belles prouesses de l’histoire des Championnats de France petit bassin ? D’ordinaire, soyons honnêtes, pas grand monde ne s’intéresse à des championnats de France sans grand leader dans une piscine dont la distance n’est même pas olympique. Mais c’était sans compter sur une superstar comme seule la famille Manaudou peut nous doter.

Florent Manaudou, champion olympique du 50m nage libre en 2012 à Londres et étincelant lors des derniers championnats d’Europe en grand bassin à Barcelone a en effet décidé de se lancer un défi hors du commun et quasiment inédit dans l’histoire de la natation : réussir un quadruplé sur la plus petite distance possible. Il veut en effet remporter le 50m dans toutes les nages : la nage libre (bien sûr), le dos (son premier amour), le papillon (qu’il affectionne tout particulièrement), et la brasse (sa dernière trouvaille).

Son défi est en tout cas déjà réalisé à 50%, vu qu’il a déjà remporté les 50m nage libre et dos, faisant au passage l’impasse sur la finale du 100m nage libre. Toujours aussi impérial qu’à l’accoutumée sur la nage libre, il a même réussi à écoeurer un pur spécialiste du dos, Camille Lacourt lors de sa deuxième course.

Plus que deux victoires, et ce sera dans la poche…

De plus, il a frappé fort dès les séries du 50m brasse, nage dans laquelle il semble le moins à l’aise, en inscrivant son nom en haut de la feuille des temps. Même si la concurrence n’est pas exacerbée dans cette discipline, il a fait sérieusement son boulot, malgré son manque d’expérience dans cette discipline. Il ne lui reste plus qu’à confirmer son excellente position lors de la finale et il ne sera plus qu’à un doigt de parvenir à conclure son défi complètement dingue.

Ne lui restera alors plus qu’à confirmer sa suprématie sur le papillon, nage dans laquelle on a du mal à lui trouver un rival. S’il y parvient, il rentrera alors encore un peu plus dans l’histoire de la natation française, à seulement 24 ans…

Les Championnats du Monde petit bassin dans le viseur

Mais, plus que ce quadruplé, le véritable défi du frangin Manaudou réside dans sa capacité à dominer la natation mondiale en bassin de 25 mètres. Dans deux semaines se tiendront en effet les Championnats du Monde en petit bassin à Doha, dans la touffeur du Qatar. Là-bas, il pourra nous gratifier de quelques coulées d’extraterrestre dont il a le secret.

Mais avant cela, il a encore à nous faire rêver à Montpellier !

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter