Draft 2017 : Ntilikina et la franchise idéale
Photo Panoramic

Draft 2017 : Ntilikina et la franchise idéale

Franck Ntilikina se présente ce jeudi à la 67ème Draft NBA. Selon les experts, il devrait être choisi aux alentours de la 10ème place. S'il était pris parmi les huit premiers, il deviendrait le Francais choisi le plus haut depuis la première édition. Le jeune meneur pourrait aussi être le premier joueur à être choisi sans avoir évolué en NCAA la saison dernière.

Celui que l’on compare à Tony Parker a un style de jeu qui peut intéresser les équipes NBA. Toutefois, selon Vincent Collet, entraineur de la SIG et de l’équipe de France, les deux joueurs pratiquent ce sport de manière différente. TP serait plus rapide et est meilleur en un-contre-un, tandis que le Strasbourgeois s’appuie sur une meilleure adresse au tir. Son mental, sa maturité et sa précocité peuvent l’aider à s’imposer et supporter la pression de la grande ligue de basket américaine. Selon Henrik Dettman, l’ancien entraineur de Strasbourg, Ntilikina a le potentiel pour jouer le All-Star Game un jour. Si il confirme les attentes placées en lui, il pourrait même en faire plusieurs.

Le jeune meneur de 18 ans a déjà été observé par sept GM différents. Parmi eux, deux sont particulièrement intéressés et représentent les Knicks de New York et les Mavericks de Dallas, qui possèdent respectivement les 8ème et le 9ème choix du premier tour. D’après les scouts de l’équipe texane, Ntilikina a de grandes chances d’atterrir là-bas si la franchise new-yorkaise décidait de se rabattre sur quelqu’un d’autre.

Dans une interview, le joueur a confié qu’il aimerait bien porter le maillot des Knicks et ce, pour quatre raisons. La première est évidemment l’histoire de la franchise. La deuxième renvoie au le style de jeu pratiqué par l’équipe. Avec leur attaque en triangle, ils se rapprochent du jeu pratiqué par Strasbourg. A suivre aussi, son entente avec Kristaps Porzingis, européen comme lui, ce qui faciliterait leurs relations. Et enfin, il y a évidemment l’envie de vivre à New York. Se sentir bien dans une ville peut forcément l’aider à s’épanouir dans sa carrière.

Mais Dallas a aussi des arguments à faire valoir. L’équipe dirigeante aurait déjà convaincu le jeune meneur de Strasbourg. Le problème des Texans est qu’ils passent après les New Yorkais. S’ils veulent s’assurer la venue du meneur alsacien, ils pourraient essayer d’échanger leur tour de draft afin de pouvoir choisir avant New-York. Sinon, ils devront espérer que les Knicks se rabattent sur un autre meneur… ou un autre poste.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter