Eric Gordon : le phénix de Houston
Photo Panoramic

Eric Gordon : le phénix de Houston

Avec un bilan de 18-4, Houston est actuellement l’une des meilleurs équipes de la ligue. Pour expliquer cette réussite, derrière James Harden, inusable leader de cette équipe, on peut citer le renouveau de ce joueur évoluant au poste de 2ème arrière. Gordon avait brillé lors de ses premières saisons NBA aux Clippers, avant de connaître quelques années difficiles aux Pelicans, notamment à cause de blessures.

Né en 1989 à Indianapolis dans l’état du basket aux Etats-Unis, Eric Gordon a connu un début de carrière très prometteur, tournant à plus de 22 points de moyenne dès sa troisième saison NBA. A la fin de celle-ci, il est envoyé aux Pelicans avec Chris Kaman et Al-Faruq Aminu contre Chris Paul, aujourd’hui devenu son coéquipier dans le Texas. Cet échange lui permet de franchir un cap et de devenir une star, en étant l’option offensive n°1 de sa nouvelle équipe. Mais Gordon se blesse rapidement et joue seulement 9 matchs lors de la saison 2011-2012. Une blessure dont il a du mal à se remettre. Régulièrement blessé et absent, il reste un attaquant redouté mais sa moyenne chute autour des 15 points.

La renaissance d’un joueur 

A l’orée de la saison 2016-2017, afin de relancer sa carrière, il signe avec les Rockets de Houston, qui parient sur son talent offensif,. Homme au caractère discret, capable de s’intégrer dans un effectif, il tourne dès sa première saison à 16,2 points de moyenne. Dans l’ombre d’un James Harden digne d’un MVP depuis maintenant 3 ans, il a encore augmenté sa moyenne cette année en dépassant les 20 poins de moyenne, assurant un relais idéal au scoring dès lors que le barbu le plus célèbre de la NBA n’est pas sur le terrain.

Avec le transfert de Chris Paul, les Rockets ont encore élevé leur niveau, mais aussi l’efficience de leur jeu collectif avec un équilibre quasi-parfait dans l’alternance. Certains spécialistes, et notamment sur BeIN Sports, les placent même devant les Warriors en ce début de saison et en font une menace réelle à ces derniers dans leur conquête d’un back-to-back.

Quant à Gordon, il a profité de l’arrivée de Chris Paul pour s’imposer définitivement comme la 3ème option offensive des Rockets, utilisant son instinct de tueur pour aider Harden à régner sur la conférence Ouest.

Gordon : une pièce essentielle du système de Mike d’Antoni

Gordon est progressivement devenu capital dans le système de Mike d’Antoni car il est capable de mettre la balle dans le panier. Excellent shooteur, il n’a pas réellement de distance et peut tirer de n’importe où, dans n’importe quelle position. Son jeu est risqué, comme en témoignent ses pourcentages autour de 40% au tir et 31% à 3 points. Cette adresse mi-figue mi-raisin s’explique par le jeu à haut risque demandé par d’Antoni et tournant autour du tir à 3 points.

Il faut tout de même rappeler que Gordon est aussi capable de pénétrer et de finir fort sous le cercle. Ses fréquentes apparitions dans de récents Top 10 en témoignent. Capable de prendre feu contre n’importe quelle équipe, Gordon est une pièce déterminante dans le système de d’Antoni car il permet à James Harden de pénétrer et de jouer le pick’n’roll dans l’axe central avec Capela. Gordon reste alors une menace au large que les adversaires sont forcés de respecter.

S’il n’est pas un énorme défenseur, d’autres coéquipiers sont là pour ça, notamment Ariza et M’bah a Moute. Bref, une preuve de plus que les Rockets sont une équipe bien construite, capable d’alterner les situations et surtout désormais capable de défendre, chose indispensable pour une équipe qui veut dominer la NBA et être au rendez-vous des finales en juin prochain !

 

  1. avatar
    8 décembre 2017 a 20 h 26 min
    Par R1Tex

    Go Red Nation !!
    Ça fait qq saisons que les Rockets fleurtent avec les finales de conf déjà.. Avec le recrutement de CP on est armé pour être candidat si on évite entre autre les grosses blessures (notamment en playoff).
    May the Rockets rull again on the NBA ;-)

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter