Les Washington Wizards, bâtis pour durer !
Photo Panoramic

Les Washington Wizards, bâtis pour durer !

Les joueurs de la capitale veulent détrôner le duo Cavs-Celtics et prendre le pouvoir à l'Est. Pour cela, les Washington Wizards ont misé sur la continuité avec les prolongations de contrat de John Wall et Otto Porter, plutôt que recruter en nombre. Pari risqué? On dit plutôt pari gagnant !

Au printemps dernier, l’aventure des Wizards s’est terminée au Game 7 de la demi-finale de conférence face aux Celtics. Beaucoup d’observateurs ont alors pointé du doigt un manque de banc à Washington quand le remplaçant de Boston, Olynyk, sortait le plus gros match de sa carrière au meilleur moment. La star de DC, John Wall, a clairement fait comprendre qu’il lui faudrait du soutien pour aller plus loin.

Le premier soutien des dirigeants est financier. D’abord pour Wall lui-même avec une prolongation à 170 millions de dollars sur 4 ans. Le meneur sort de la meilleure saison de sa carrière avec plus de 20 points et 10 passes décisives par match, comme Westbrook et Harden. Sans ces deux ET, Wall aurait été dans la discussion finale pour le titre de MVP. C’est d’ailleurs son objectif cette saison et il ne s’en cache pas : “J’ai des attentes vraiment élevées cette année”, a-t’il déclaré à ESPN. Deuxième gros chèque (106M sur 4 ans) de l’été pour l’ailier Otto Porter Jr, convoité par les Nets. A lui de confirmer sa bonne saison précédente (13,4 pts) et conforter le front office dans son choix. Troisième membre de la DC Family : Bradley Beal, re-signé l’année précédente, et aux dents à rayer le parquet au micro de ESPN : “J’ai sincèrement le sentiment qu’on est la meilleure équipe à l’Est. On sera l’équipe à battre mais il faudra le prouver”. Beal forme avec Wall l’un des duos les plus explosifs de NBA et sort lui aussi d’une grosse saison (23,1 pts/match).

Dans la raquette, le Marteau polonais Marcin Gortat part avec une légère avance sur Ian Mahinmi dans la foulée de sa saison en double-double (10,8 pts et 10,4 rebonds). Mais si notre Frenchy reste enfin en bonne santé toute la saison il se verra offrir un gros temps de jeu. Enfin, comme on ne change pas un 5 qui a beaucoup gagné, on retrouvera en titulaire Markieff Morris au poste d’ailier-fort, mais pas en début de saison car il soigne une pubalgie. Petite redistribution des cartes à prévoir avec Porter en 4 et peut-être la confiance accordée au jeune Kelly Oubre, 6e homme la saison passée (une vingtaine de minutes par match et 6,3 pts).

Un trio intéressant de recrues

Les soutiens de l’extérieur sont forcément limités quand on signe deux gros gros chèques pour des joueurs maison. Les renforts n’en sont pas moins intéressants, notamment le back-up désigné de Wall : Tim Frazier. L’ancien Pelican devrait tenir la baraque pendant que Jean Mur prend une gorgée d’eau sur le banc avant de retourner au charbon. L’arrière Jodie Meeks viendra lui tirer des 3 points en sortie de banc et apporter une explosivité dans la lignée de celle de Beal. avec la blessure de Morris, Mike Scott devrait avoir plus de temps de jeu que prévu au moment de sa signature. Il amènera lui pas mal de spacing.

L’intérieur Jason Smith et le polyvalent meneur-arrière Tomas Satoransky offrent une profondeur de banc que les Wizards n’avaient pas l’année dernière. Ils doivent en faire bon usage car cette saison doit vraiment être celle de l’explosion. Des joueurs qui ont du vécu ensemble; des encore jeunes Wall, Beal, Porter et Oubre avec une marge de progression : le coach Scott Brooks a toutes les cartes en main pour atteindre cette barre des 50 victoires (49 la saison dernière). Il en faudra un peu plus pour vouloir jouer les trouble-fêtes du duel annoncé Cavs-Celtics. Washington doit réussir son début de saison, contrairement à l’an dernier pour afficher ses belles ambitions.

  1. avatar
    20 octobre 2017 a 16 h 23 min
    Par BIFOU

    ça fait du bien un article en français sur une autre équipe que les Cavs ou les warriors …
    Allez Washington (Wizards, Nationals, Capitals, redskins) !

  2. Pingback: NBA : quels joueurs vont vous surprendre ? - beIN SPORTS Your Zone - Partagez votre passion et votre expertise du sport

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter