NBA Finals 1998 : la sixième et dernière bague du “GOAT”
Photo Panoramic

NBA Finals 1998 : la sixième et dernière bague du “GOAT”

On est le 14 juin 1998 à Salt Lake City chez les Mormons. MJ vient de crucifier le Jazz avec un crossover destructeur suivi d'un shoot à mi-distance qui permet aux Bulls de s'imposer lors du match 6 et de remporter un 6ème titre en 8 ans. Jordan vient de claquer 45 points et reçoit pour la 6ème fois le trophée de MVP des finales. Il a maintenant besoin de 2 mains pour enfiler ses bagues.

Allô ? C’est le Vestiaire du Sport qui te parle.

Au début de la saison 97-98, les Bulls sont l’équipe à battre. Ils sont double champions en titre. La saison régulière est très bonne. Même si on est loin de la saison historique 95-96 à 72 victoires (record battu par les Warriors de 2015-2016 avec 73 victoires), les taureaux s’envoient une saison à 62 victoires. Même bilan que le Jazz d’Utah que Chicago avait battu lors des finales de 1997.

Lors des playoffs, Chicago se défait très facilement au 1er tour (3-0) des Nets de New Jersey (devenus les Brooklyn Nets). En demi-finales de conférence, c’est Charlotte qui se dresse face à l’armada des Bulls. Une victoire claire et nette 4-1 face à Dell Curry et sa bande. Dell, il a un prénom d’ordinateur mais c’est aussi le géniteur du meilleur shooter à 3 points de l’histoire. Ensuite, la finale de conférence fut très compliquée face à Indiana. Un Game 7 a été nécessaire pour s’en sortir et s’offrir les finales NBA pour la troisième année consécutive. Les Pacers à l’époque c’était du costaud. Chris Mullin, membre de la Dream Team, et Reggie Miller, la plus grande gueule de la ligue mais aussi un très grand shooter à 3 points. Au forceps, Jordan et ses Bulls s’en sont sortis.

Les finales 1998 étaient l’occasion de voir le remake de celles de 97. Bulls vs Jazz. Jordan et Pippen vs Malone et Stockton. Malone était le facteur qui dunkait tous les caviars délivrés par Stockton qui était ce petit blanc qui ne payait pas de mine mais qui était un des meilleurs passeurs que la Ligue ait connu. 4 membres de la Dream Team sur le même parquet. Malone, pour information, c’est le deuxième meilleur marqueur de l’histoire de la NBA. Mais 0 bague. Un des meilleurs joueurs de l’histoire n’ayant jamais remporté de titre. Le Jazz venait de sweeper les Lakers et avait donc eu 8 jours de repos de plus que les Bulls.

Utah ayant l’avantage du terrain (même bilan que les Bulls mais 2 victoires à 0 en saison régulière), les deux premiers matchs se jouent à Salt Lake City. Le Jazz grapille le Game 1 après prolongations mais perd le Game 2 après un run exceptionnel des Bulls lors du dernier quart-temps et un match à 37 points du Black Jesus. Ensuite, le Game 3 a été une mascarade. Les joueurs du Jazz sont tristement rentrés dans l’histoire ce soir-là en battant le record du plus petit nombre de points marqués en finales NBA (54). Par la suite, Chicago enfonce le clou pour mener 3-1 et avoir une balle de match à domicile. En effet, à l’époque, les séries se jouaient selon le format 2-3-2. Mais ce Game 5 était celui de Malone qui plante 39 points et renvoie la série à Salt Lake City pour un Game 6 qui s’annonçait fabuleux.

Et il a été fabuleux ce Game 6. Un scénario hollywoodien. 83 partout à moins d’une minute de la fin. Stockton a la balle, dribble, mange le chrono et à 41 secondes de la fin, déclenche un 3 points à la manière d’un Kiri Irving lors du Game 7 il y a un an face aux Warriors. MJ, sur la possession suivante, pose un lay-up qui permet aux Bulls de recoller à un point. Stockton a la balle et en voulant la passer à Malone, Jordan l’intercepte, remonte le parquet, se retrouve face à Bryon Russell, le meilleur défenseur du Jazz et lui envoie un cross-over venu de Mars. Russell termine dans le Pacifique, et Jordan envoie son shoot à mi-distance dans le panier. 87-86 pour les Bulls. Le Jazz ne reviendra pas. 6ème titre en 8 ans pour Chicago et MJ. Un 6ème trophée de MVP des finales. Le black Jesus marque un peu plus la NBA de son empreinte. Ce fut son dernier titre, et pas le plus moche.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter