Antetokounmpo en mode MVP
Photo Panoramic

Antetokounmpo en mode MVP

Étincelant la saison passé, Giannis Antetokoumpo, la jeune superstar des Bucks de Milwaukee, réalise un début de saison en boulet de canon comme le démontre sa performance face à Portland lors de la dernière rencontre.

Auteur de 44 points lors du dernier match face aux Blazers de Portland, Giannis Antetokounmpo semble inarrêtable en ce début de saison. Après un exercice 2016-2017 révélateur de tout son talent – avec une nomination au All-Star Game et un titre de MIP (Most Improved Player, qui récompense la meilleur progression de la saison) – The Greek Freak vise désormais les sommets.

Défié par la légende Kobe Bryant à l’intersaison de devenir MVP, le Grec n’est visiblement pas impressionné par l’engouement qu’il y a autour de lui. En fin de saison dernière, suite à une défaite au premier tour des play-offs face aux Raptors de Toronto, Giannis n’a pas caché ses ambitions pour son futur : « Je pourrais être MVP cette année », avait-il annoncé. « Et si je gagne le MVP, je pourrais être aussi le joueur ayant le plus progressé. Qui sait ? ». 

Antetokounmpo a clairement marqué le début cette nouvelle saison : tous les projecteurs sont braqués sur luiCe n’est pas pour rien que les plus grandes stars de la planète NBA ne cessent de contempler ses performances. Kevin Durant, sans modération, le voit déjà comme le futur meilleur joueur de l’histoire comme il l’a répondu à un internaute dans une session de question-réponse.  Souvent comparé comme l’héritier de LeBron James, ce dernier le voit comme un grand prétendant au graal de MVP : “Il a les qualités, le talent, et il a un grand coach qui peut le mener à ce stade”. Dwayne Wade voit également en Giannis un favori potentiel : “Il a la mentalité pour devenir un grand joueur. Peut-être qu’il sera MVP”.

Avec 38,3 points de moyenne sur ses trois premiers matchs, le géant de 2m11 affole tous les compteurs, et surtout les pronostics. Outre des statistiques personnelles hors normes, l’ailier des Bucks, en prenant l’initiative du jeu sait être décisif dans le money-time et porte littéralement son équipe vers la victoire. Les 37 points inscrits, lors du premier succès de la saison, face aux Celtics de Kyrie Irving et le panier de la victoire contre Portland suffisent à montrer la Giannis dépendance qui s’installe chez les Bucks. La saison est encore longue, certes, mais il est indubitable qu’il sera le grandissime favori s’il porte les Bucks de cette manière jusqu’aux play-offs.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter