MVP Ranking #1 – Le point après un mois de compétition
Photo Panoramic

MVP Ranking #1 – Le point après un mois de compétition

Voilà déjà 4 semaines que les fauves sont lâchés sur les parquets NBA pour cet exercice 2017-2018. S'il est encore tôt pour pouvoir définir un réel favori au trophée de joueur de l'année, la course au "MVP" est belle et bien lancée. Des joueurs qui confirment, des nouveaux visages qui impressionnent, voici le MVP Ranking du premier mois de compétition.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, précisons en quoi consiste ce ” MVP Ranking ” : il s’agit d’un classement qui regroupe les principaux favoris à la course au MVP durant la saison en cours, en se basant sur les statistiques individuelles et collectives (qui sont primordiales).

James Harden – Houston Rockets
Stats*: 30,7 points – 4,3 rebonds – 10,3 passes décisives en 15 matchs, à 44,3% au tir et 84,2% aux lancers francs.

“The Beard” a décidé de commencer la saison comme il a terminé la précédente : sur un rythme de MVP. La superstar des Rockets a sans doute sa seconde place à ce trophée l’an dernier en travers de la gorge (ndlr : devancé par Russell Westbrook… et ses statistiques en triple-double titanesques) et compte bien prendre sa revanche cette année.

Dans une équipe qui tourne à plein régime dans la conférence ouest (2ème avec 11 victoires et 4 défaites) il est normal de retrouver Harden au sommet de ce ranking, lui qui ne cesse d’impressionner chaque soir, en témoigne sa moyenne de points par match qui n’a jamais été si élevée. Mieux entouré collectivement suite au recrutement intelligent des Rockets cet été, le meneur/arrière semble dans la forme de sa vie et est désormais dans les meilleures dispositions pour mener sa franchise vers les sommets afin de, pourquoi pas, chagriner les Warriors dans la lutte à la première place de conférence. Reste à savoir comment le coach Mike d’Antoni va gérer le retour dans la rotation de son néo-coéquipier star Chris Paul (blessé depuis la reprise), qui pourrait obliger James Harden a partager un peu plus la gonfle et ainsi atténuer ses performances.

2. Giannis Antetokoumpo – Milwaukee Bucks
Stats : 30,6 points – 10,3 rebonds – 4,8 passes décisives – 1,9 contres en 13 matchs, à 58,2% au tir et 76,6% aux lancers francs. 

Il est certainement le joueur le plus attendu cette année : après une saison formidable en 2016-2017 et un titre de meilleure progression de la saison (MIP), tous les regards se sont portés sur le grec de 23 ans. Du haut de ses 2m11, le “Greek Freak” a décidé d’imposer sa domination d’entrée cette saison en enchainant les performances mirobolantes ce qui confirme ainsi qu’il faudra compter sur lui pour la lutte au MVP.  Avec une équipe très prometteuse, prétendante au top 3 à l’Est malgré un début de saison mitigée (8v-6d) il a toutes les cartes en main pour réaliser une saison phénoménale. De quoi hanter ses adversaires.

Meilleure performance de la saison : 40pts – 9reb – 3pad – 3ctrs vs Cleveland.

3. Kristaps Porzingis – New York Knicks
Stats : 28,9 points – 7,3 rebonds – 1,1 passes décisives – 2,1 contres en 13 matchs, 49,3% au tir et 82,1% aux lancers francs.

En voilà un autre que l’on attendait impatiemment de voir cette saison. Dans sa troisième année NBA, le Lituanien vient clairement de franchir un cap en terme de leadership suite au départ de Carmelo Anthony à Oklahoma City. Atout n°1 du jeu new-yorkais, “la licorne” a de quoi jouer des coudes dans la conquête du trophée de MVP… d’autant que les Knicks semblent enfin retrouver une certaine identité de jeu et recommencent à gagner des matchs (8v-6d). Inutile de mentionner sa place de favori quasi-incontesté concernant la récompense de meilleure progression de l’année.

Meilleure performance de la saison : 40pts – 8reb – 6ctrs – 1pad vs Indiana.

4. LeBron James – Cleveland Cavaliers
Stats : 28,3 points – 7,3 rebonds – 8,7 passes décisives en 15 matchs, 57,9% au tir et 81,4% aux lancers francs.

Inutile de le présenter, le “King” vient de débuter sa 14ème saison en NBA et il n’est toujours pas décidé à ralentir la cadence malgré sa nouvelle défaite en finale l’année passée face aux Warriors. Des statistiques impressionnantes, un jeu qui ne cesse d’évoluer, LeBron n’a pas fini de nous surprendre et de dominer la ligue. Il serait certainement quelques crans au-dessus dans le ranking si les Cavs n’avaient pas réalisé un début de saison aussi médiocre (8v-7d).

Meilleure performance de la saison : 57pts – 11reb – 7pad – 3int – 2ctrs vs Washington.

5. Kevin Durant – Golden State Warriors
Stats : 24,8 points – 7,5 rebonds – 5,2 passes décisives – 2,2 contres en 13 matchs, à 53,5% au tir et 87,5% aux lancers francs.

On parle relativement peu de KD en ce début d’exercice, et pourtant le tout récent champion NBA et MVP des finales 2017 réalise un excellent premier mois. Après une première année réussie dans un collectif fantastique, il semble confirmer sa bonne intégration dans le “Big Four” des Warriors. En pointant à la première place de la conférence (11v-3d) il est logique de retrouver Durant dans la lutte au MVP, lui qui est sans doute le joueur le plus complet de NBA.

Meilleure performance de la saison : 33pts – 11reb – 6pad – 2ctrs vs Washington 

Mentions spéciales :
- DeMarcus Cousins (Pelicans) : 28,0pts – 13,7reb – 5,7pad – 1,6ctrs (8v-7d)
- Stephen Curry (Golden State Warriors) : 25,2pts – 4,7reb – 6,7pad – 1,8int (11v-3d)
- DeMar DeRozan (Toronto Raptors) : 24,9pts – 4,1reb – 4,4pad (9v-5d)
- Damian Lillard (Portland TrailBlazers) : 24,7pts – 6,0reb – 6,6pad (8v-6d)

On se retrouve dans un mois pour le second volet du “MVP Ranking” version 2017-2018, en attendant, n’abusez pas trop de dunks et de shoots à 3 points !

*Statistiques moyennes par match. 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter