Mais que veut faire Phil Jackson avec Kristaps Porzingis ?
Photo Panoramic

Mais que veut faire Phil Jackson avec Kristaps Porzingis ?

D’après une interview accordée à la télévision américaine, Phil Jackson, président des New York Knicks, s’est longuement attardé sur le cas Kristaps Porzingis et avoué la possibilité d’échanger son pivot en cas d’offres intéressantes.

Il est vrai qu’à cause d’une décision prise par les Knicks, Kristaps Porzingis a manqué à l’appel lors de l’entretien de fin de saison. Mais le principal fait marquant de Phil Jackson depuis sa prise de pouvoir chez les Knicks reste la sélection du letton et en déclarant que le transfert du sophomore était possible, le président a jeté un pavé dans la marre. La non-participation de Kristaps Porzingis à ce meeting a pour autant été très mal vue par son président adepte du triangle. Phil Jackson a tenu à lui montrer son mécontentement. L’interview accordée avait pour but de clarifier les différentes rumeurs de transfert annoncées pour le géant letton. Cette nouvelle est peu réjouissante pour les fans de New York, car le président est à l’écoute des offres provenant des franchises de la ligue et attend celles qui lui plairont. Avec cette sortie, on comprend clairement que les relations entre le président et le phénomène letton sont au poids mort, mais ce n’est pas pour cela que Porzingis sera transféré dans l’immédiat.

Est-ce une manière de faire monter les enchères pour son prodige ? De toute façon, il faut avoir des oreilles largement ouvertes en cas d’offres monumentales pour un joueur de 21 ans, considéré après juste deux saisons en NBA comme l’un des meilleurs au poste de pivot dans le championnat. Kristaps Porzingis a affiché de belles statistiques durant la saison 2016-17, avec une moyenne de 18,1 points, 7,2 rebonds et 2 contres par match. Certains voient dans le transfert de la seule pépite des Knicks un sabotage de la part du président Phil Jackson, mais pour d’autres il s’agit d’une astuce pour récupérer lors de la Draft un joueur de même calibre et ajouter deux titulaires à son effectif. La gestion de cette mini crise n’est pas toute nouvelle pour Phil Jackson, car des spécialistes révèlent qu’un certain Shaq avait manqué au meeting de fin de saison 2003 et avait réussi à avoir une prestigieuse carrière. Phil Jackson doit également penser aux fans des Knicks qui vivraient un été déprimant en cas de départ de Kristaps, censé incarner la reconstruction locale et qui est sans conteste le meilleur joueur ayant porté les couleurs des Knicks depuis des lustres.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter