Match up : Toronto Raptors – Milwaukee Bucks
Photo Panoramic

Match up : Toronto Raptors – Milwaukee Bucks

Favoris face aux Bucks, les Toronto Raptors ne doivent pas prendre la grosse tête ou sous-estimer les Bucks car Giannis Antetokounmpo pourrait leur le faire payer très cher.

Toronto vient de finir une deuxième saison à plus de 50 wins, les meilleurs bilans de la franchise depuis sa création. Les stars des Raptors, DeMar DeRozan et Kyle Lowry ont encore fait une bonne saison et ont pu ajouter une nouvelle étoile de All-Star à leur palmarès. Le GM de la franchise canadienne, Masai Ujiri, sait que c’est le moment pour son équipe de viser plus haut. Il a recruté des joueurs capables de donner une plus-value à son roster en prenant le risque d’échanger ses choix de draft. Au début de l’année civile, Serge Ibaka et PJ Tucker arrivent en terre canadienne pour donner de l’impact à cette défense des Raptors qui en manquait cruellement. Depuis le mois de février, les Raptors ont une des meilleurs défenses de la NBA (4e meilleure de la ligue). Du côté de l’attaque, le numéro 10, DeMar DeRozan tourne aux environs des 29 points de moyenne dès le mois de novembre. Il bat donc plusieurs records de franchises comme celui du plus grand nombre de matchs à 30 points ou plus sur une saison (31). Malgré la blessure de Kyle Lowry, l’équipe a su garder la tête hors de l’eau et son retour n’est pas la meilleure chose pour rassurer les adversaires.

Les Bucks sont là où nous ne les attendions pas, à la 6e place de la conférence Est. Les blessures de Jabari Parker et de Khris Middleton étaient la pire des choses qui pouvaient leur arriver. Pourtant, Jason Kidd a réussi a trouver la motivation et l’envie au fond de ses joueurs pour surmonter cette épreuve. En particulier celles de Giannis Antetokounmpo, joueur star de la franchise. Présent dans toutes les tactiques du coach, le grec est le leader dans toud les domaines (points, rebonds, assists, blocks et interceptions). Joueur le plus important du roster en attaque, Antetokounmpo l’est aussi en défense. Avec un très bon banc, le head coach a pu créer une très bonne (9e meilleure de la ligue). En attaque, avec le retour de blessure de Middleton, le taux de réussite à longue distance a augmenté. Le sniper de l’équipe a permis à l’équipe, depuis son retour de blessure, d’enchaîner 23 matchs avec 17 victoires et seulement 6 défaites. Les Bucks ont réussi une fin de saison canon, et sont prêts à jouer les Raptors en pleine confiance.

Le point important de la série sera la forme de Giannis Antetokounmpo. Il est le meilleur joueur des deux franchises, mais les Raptors peuvent l’empêcher d’asseoir son pouvoir sur cette série. Ils vont sûrement mettre leurs meilleurs éléments défensifs sur lui. Dans ce rôle Serge Ibaka est le meilleur, il a le physique pour gêner le Greek Freak dans ses attaques. Le faire sortir de la raquette sera sa principale mission quand on sait sa faiblesse à longue distance. Sur le banc, Patterson pourra remplacer Ibaka de temps en temps. DeMarre Carroll et PJ Tucker seront aussi présents pour suivre de près Antetokounmpo. Ils sont plus mobiles que les deux précédents et pourront donc empêcher le grec de rentrer dans le jeu intérieur.

Toronto a donc tout ce qu’il faut pour gagner cette série dans le domaine physique. Mais le domaine du mental n’est pas vraiment encore au point surtout lorsque les Playoffs commencent. Les Raptors ont eu beaucoup de mal en 2014 face aux Nets puis en 2015 face aux Wizards puisqu’ils se sont fait sortir dès le premier tour. L’année dernière ils sont tout de même allés en finale de Conférence, non sans mal avec deux Game 7 face aux Pacers et au Heat. DeMar DeRozan perdant comme par hasard tout son aura durant les Playoffs, tout comme son acolyte Kyle Lowry.

De leur côté, les Bucks ont tendance à se faire souvent rattraper et donc se faire peur en fin de match. Durant toute la saison ils ont commencé les matchs à fond jusqu’à avoir une avance non négligeable pour ensuite se faire rattraper en fin de match. Ce genre de comportement ne peut pas être toléré en Playoffs. Les Bucks doivent continuer leurs efforts tout le long de la rencontre pour ne pas se retrouver à tenter des tirs “clutchs”, domaine où ils ne sont pas vraiment des experts. Contrairement à eux, Toronto aime le dernier quart-temps, c’est la meilleure franchise de toute la ligue dans ce registre. A Jason Kidd de faire attention à ce que ses joueurs jouent le coup à fond.

Du côté du coaching, Dwane Casey ne prend pas de risques sur le point de vue tactique. Il garde le même coaching que la saison dernière avec beaucoup d’isolation pour DeRozan. Le coach a maintenant un banc avec beaucoup de qualité qu’il faut utiliser avec efficacité. Il peut s’appuyer désormais sur une très bonne défense qui lui permettra de temporiser durant les moments délicats.

Jason Kidd, lui, fût vivement critiqué la saison passée pour ses choix tactiques. Il a su se ressaisir en donnant une vrai mentalité à ses soldats durant la dernière ligne droite de la saison régulière. Avec la grave blessure de Jabari Parker, il a réussi a garder un équilibre dans son roster en plaçant Middleton au poste d’ailier et en gardant Snell en arrière. Il a donné aussi sa confiance au jeune Malcolm Brogdon en lui donnant la place de meneur titulaire, dont il s’acquitte avec brio et sang-froid. Dernier changement, il a placé Greg Monroe sur le banc pour qu’il puisse apporter une énergie en attaque dès son entrée. Homme de changement, il se pourrait qu’il nous réserve quelques surprises durant la série face à Toronto.

Mon pronostic sera un 4-3 pour Toronto car ayant plus d’expérience et plus de physique, les Raptors prendront l’avantage même si les joueurs de Milwaukee ont tout à gagner et essayeront de tendre un piège à la franchise canadienne.

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter