Devenir “inarrêtable” selon Kareem Abdul-Jabbar
Photo Panoramic

Devenir “inarrêtable” selon Kareem Abdul-Jabbar

"Le hook est un des shoots les plus efficaces au basket, pourtant les joueurs l'utilisent rarement". Récemment, Kareem Abdul-Jabbar a évoqué son regret de ne plus voir le sky hook dans le basket. Pour rappel, le sky hook (ou bras roulé) c'est lorsque un joueur reçoit le ballon dos au panier, un peu avant ou même dans la raquette, et tire d'une main tout en pivotant. Cela permet de shooter sans se faire contrer car la main qui n'a pas le ballon est utilisée pour permettre de garder une certaine distance avec le défenseur. Abdul-Jabbar en était d'ailleurs le spécialiste. Selon lui, c'est ce qui permettrait aux joueurs de "battre des records" dans le futur. Pourquoi voit-on de moins en moins ce type de shoot? Est-il compatible avec le basket d'aujourd'hui ?

L’évolution du jeu

Beaucoup d’anciens joueurs évoquent les différences entre la NBA de leur époque et la NBA d’aujourd’hui. Pour l’ancien joueur des Lakers et sixtuple champion NBA, son plus grand regret est la disparition progressive du hook. Il a d’ailleurs évoqué Kobe Bryant qui maîtrisait ce move. Mais avec son départ à la retraite, il est encore plus difficile de voir ce type de shoot sur un parquet.

La principale cause de ce constat est l’évolution du jeu. En effet, à l’heure actuelle, d’autres types de shoots sont plus en vue. Comme le shoot à trois points qui est devenu un incontournable pour certaines franchises. On pense de suite à Golden State. Le fait de voir des franchises, dont le jeu est basé principalement sur du tir lointain, très bien se classer en NBA et même être champion pousse d’autres franchises à faire de même. Houston en est le parfait exemple avec beaucoup de shoots à trois points pris par match cette saison. Et on peut citer d’autres franchises. L’accent est plus mis sur des shooteurs. En d’autres termes, plus on avance dans le temps et plus les joueurs shootent éloignés du panier. Ce qui peut entraîner une baisse, même si elle reste légère, de shoot plus proche du panier comme le bras roulé.

 

L’évolution du poste de pivot

Ce constat marche d’ailleurs pour les pivots. Beaucoup de poste 5 aujourd’hui cherchent à être complets dans leur jeu. Cela fait partie de l’évolution que connaît ce sport ces dernières années. On voit de plus en plus de pivots prendre des shoots en tête de raquette et même shooter à trois points. Anthony Davis a par exemple beaucoup travailler son shoot longue distance pour être un joueur plus complet.

Les pivots sont donc beaucoup plus mobiles qu’à l’époque. Ce qui les rend plus polyvalents. Anthony Davis, Al Horford, Boris Diaw, LaMarcus Aldridge, Demarcus Cousins, etc. Tous ces joueurs là sont capables de jouer autant pivot que ailier fort. Ce qui participe donc au fait qu’ils doivent être capable de shooter d’à peu près n’importe quelle position.

 

Un retour du sky hook ?

Si le bras roulé n’est plus la base du jeu de beaucoup joueurs comme il a pu être pour Abdul-Jabbar, il n’a pas pour autant disparu. Dwight Howard en est le principale utilisateur à l’heure d’aujourd’hui. Ce style de jeu peut donc servir pour des joueurs qui veulent scorer plus. Mais il faut que cela devienne comme une “seconde nature” selon l’ancien pivot. C’est-à-dire qu’il faut que les joueurs pensent de suite à cette option lorsqu’ils sont dos au panier. Cependant, la plupart des joueurs, lorsqu’ils sont dos au panier, vont souvent chercher à shooter en fadeaway pour éviter le contre. On privilégie plus souvent le tir en reculant plutôt que le bras roulé. Merci Michael Jordan ! D’autres fois, les joueurs vont préférer se défaire de leur marquage pour se retrouver face au panier et terminer en dunk ou en layup. Rappelons le, Abdul-Jabbar a développé le hook à l’université car à l’époque la NCAA interdisait aux joueurs de dunker. Mais aujourd’hui, tous les joueurs n’ont pas eu cette contrainte. Il devient donc difficile pour eux de moins dunker surtout quand on sait que la NBA est de plus en plus un sport de spectacle.

Il peut être tout de même intéressant pour certains joueurs de travailler cette méthode. Rudy Gobert pourrait, pourquoi pas, devenir dans le futur bon dans ce domaine. C’est un gros rebondeur, qui sait aussi marquer des points. Mais lorsqu’il score, c’est souvent grâce à une bonne passe, le français n’ayant souvent juste qu’à conclure. C’est encore un joueur très peu utilisé en poste bas, dos au panier. Le sky hook pourrait être un geste que le pivot de Utah pourrait perfectionner, le rendant plus productif offensivement. Sinon, il peut toujours attendre que ses coéquipiers lui offrent des caviars. Certains font ça depuis des années. N’est-ce pas DeAndre Jordan?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter