Final Four : les Wolverines mettent fin au conte de fées des Ramblers
Photo Panoramic

Final Four : les Wolverines mettent fin au conte de fées des Ramblers

Michigan met fin au rêve de Loyola en remportant le premier match du Final four (69-57) grâce à un superbe match de Moritz Wagner et encore une fois grâce à sa défense !

En première mi-temps, les Wolverines avaient réussi à gagner un léger avantage (5-12). Les Ramblers ont été incapables de mettre un tir en huit minutes, s’accrochant au score avec des lancers-francs. Puis comme dans leur match précédent, ils ont trouvé leur rythme en attaque, infligeant un 11-3 aux Wolverines en 5 minutes pour revenir à 15-15 avec 6:35 restantes.

Leurs adversaires ne trouvent aucune réponse à leur défense, gaspillant des ballons en tentant des 3 pts en début de possession (2/13 de réussite). Moritz Wagner et Charles Matthews sont les seuls joueurs à contribuer au score, 19 pts marqués à eux deux. La défense des Wolverines et surtout les huit rebonds offensifs leur permettent de rester à flots à la fin de la première mi-temps. Les deux équipes retournent au vestiaire sur le score de 29-22.

Un sursaut de Michigan

Les Ramblers attaquent la seconde période sur un tir de Cameron Krutwig avec la faute pour prendre 10 pts d’avance, 32-22. Il n’en fallait pas plus pour réveiller Michigan. Sur les deux possessions suivantes des Ramblers, les Wolverines forcent deux pertes de balles. Duncan Robinson met un 3 pts pour ramener son équipe à 43-37. Les deux équipes tirent bien mieux qu’en première mi-temps : 6/12 pour Michigan et 6/9 pour Loyola avec 11 minutes à jouer. La défense des Wolverines, bien plus agressive, et leur adresse retrouvée à 3 pts leur permettent de revenir à 3 pts, sur un autre tir longue distance de Robinson, 45-42.

Les Ramblers, sonnés, viennent de prendre un 4-11 en 3:24 minutes. Ils ont en plus perdu un de leurs meilleurs joueurs Marques Townes, parti au vestiaire sur blessure. Puis, Moritz Wagner tente sa chance à 3 pts et égalise, 47-47. Encore une fois, Loyola enchaîne les pertes de balles, trois sur trois possessions. Michigan en profite et prend l’avantage, 47-49. En deux minutes, les Ramblers n’ont marqué aucun point. Michigan creuse l’écart pour prendre 10 pts d’avance. 61-51. Les Wolverines sont à deux minutes de décrocher leur place en finale. Il n’y aura pas d’autre miracle pour les Ramblers : Michigan s’impose 69-57.

Le meilleur match de Moritz Wagner

Devant ses parents venus d’Allemagne, Moritz Wagner a sorti le meilleur match de sa carrière universitaire avec 24 pts et 15 rebonds à 10/16 au tir. Son impact a été très important dans ce match : il a été décisif. Les Ramblers n’avaient aucune réponse défensive contre l’intérieur allemand qui a fait ce qu’il voulait, autant en attaque qu’en défense. À ses côtés, Charles Matthews a été le deuxième meilleur joueur du match avec 17 pts. Il a attaqué le panier avec des drives que les Ramblers ne pouvaient arrêter sans faire faute.

Les Wolverines ont fait une énorme deuxième mi-temps. Robinson a calé deux 3 pts essentiels pour combler le retard. Ils ont souffert d’une mauvaise adresse au tir sur ce match, 42,4 % et 25 % à 3 pts (7/28), mais encore une fois, ils ont pu compter sur leur défense. Les ajustements faits à la pause ont porté leurs fruits en forçant des pertes de balles (11 pertes de balle des Ramblers en deuxième période). Ils ont aussi pris plus soin de ballon avec seulement 4 pertes de balles contre huit en première période. Si les Ramblers ne perdaient pas le ballon et arrivaient à décrocher un tir, un joueur de Michigan le contestait forcément.

Les Ramblers étaient la première équipe classée n11 à jouer le Final Four, mais leur beau voyage a pris fin avec la blessure de Townes en deuxième période. Cameron Krutwig a mis 17 pts, Clayton Custer en a ajouté 15, dont 13 en deuxième mi-temps, mais leurs efforts n’auront pas suffi. Le collectif des Ramblers a été neutralisé par Michigan, les huit passes décisives qu’ils ont faites en sont la preuve, alors qu’ils en avaient 17 contre Kansas State. Ils n’ont pas su faire les ajustements nécessaires en deuxième période, et n’ont marqué que 16 pts dans les quatorze dernières minutes.

Michigan affrontera Villanova Lundi.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter