NFL Preview : AFC Divisional Round
Photo Panoramic

NFL Preview : AFC Divisional Round

Pour ce deuxième tour des play-offs, les 4 équipes qui ont gagné le week-end dernier (Green Bay, Seattle, Pittsburgh, Houston) vont cette fois se déplacer chez les 4 meilleures de la saison. Mais qui sont-elles ? C'est l'heure de décortiquer le top 4. On commence avec l'AFC.

Les Kansas City Chiefs (12-4) vont recevoir les Pittsburgh Steelers.

Leur attaque en chiffres : 24,3 pts (13ème), 343 yards (20ème), 233,8 à la passe (19ème), 109,2 à la course (15ème).

Que dire de cette attaque ? Historiquement, ce n’est pas le point fort de la franchise, même si elle possède des éléments solides et pro-bowler. Elle n’en est pas pour autant explosive.

Si elle est dans le ventre mou dans toutes les statistiques, elle peut compter sur des unités spéciales bien au-dessus de la moyenne. Avec Tyreke Hill, la révélation de l’année sur retour de coups de pied, Kansas dispose d’une arme que personne n’a en NFL depuis le retrait de Devin Hester (qui, pour l’anecdote, vient de signer avec Seattle pour aider les jeunes coureurs…).

Leur défense en chiffres : 19,4 (7ème), 368,5 yards concédés (24ème), 247,4 à la passe (18ème), 121,1 à la course (26ème).

C’est le point fort incontestable de cette franchise avec un différentiel de +16 en turnover sur la saison (1er). On comprend mieux pourquoi il n’y a pas besoin de sortir des matchs à 400 yards à chaque fois en partant la plupart du temps dans le camp adverse grâce aux turnovers et aux équipes spéciales. Cette saison, 35 % des drives de Kansas ont démarré des 40 yards ou au-delà.

Pour le coup, les chiffres ne reflètent pas la réalité. Kansas City a tendance à mettre énormément de pression… mais en contrepartie, elle ne peut pas couvrir tout le jeu profond. Du coup, elle encaisse des gros jeux, notamment au sol. Face à Le’Veon Bell (110 yards /match de moyenne), il faudra trouver des solutions pour ne pas passer les 3/4 du temps en défense.

Dans le match de Wild-Card, les Steelers ont logiquement explosé de pâles Dauphins. Le’Veon Bell et Antonio Brown ont activé le mode superstar et quand cette attaque tourne à plein régime, ça fait des étincelles. Si ça continue, même la défense de Kansas aura du mal à les contenir. Mais attention : cette saison, l’attaque des Steelers est en difficulté en déplacement.

Mon pronostic : victoire des Chiefs en prolongation (24-21).

Pour le second match de l’AFC, Les Patriots (14-2 et n°1 de la saison régulière) vont accueillir les Texans.

On ne va pas se mentir : Houston va prendre une pilule… à moins d’un miracle comme il peut s’en produire de temps en temps. Mais on l’a bien vu cette saison, avec ou sans Brady, avec ou sans le Gronk, les Patriots sont coachés à merveille et roulent sur tout le monde… des deux côtés du terrain.

Leur attaque en chiffres : 27,6 pts (3ème), 386,2 yards (4ème), 269,2 à la passe (4ème), 117 à la course (7ème).

4ème meilleure attaque du pays au global, 4ème dans les airs et 7ème au sol… Avec celle d’Atlanta, l’attaque des Patriots a été la plus complète de la saison. Les 4 matchs de suspension de Brady (3 victoires) n’ont finalement pas eu d’impact sur la production globale de l’équipe offensive ou sur les rôles de chacun. Le Spurs de la NFL sont encore présents au rendez-vous des play-offs, presque sans faire de bruit. C’est bien là le plus dangereux… Comme pour les tsunamis, c’est de la deuxième vague dont on se méfie le plus.

Leur défense en chiffres : 15,6 pts (1er), 326,4 yards (8ème), 237,9 à la passe (12ème), 88,6 à la course (4ème).

Chaque saison, la défense est l’éternel point d’interrogation des Patriots car lors de chaque intersaison, les départs se succèdent. A chaque fois, on se dit qu’ils se tirent une balle dans le pied quand on voit ceux qui quittent la franchise. Et pourtant, elle n’a jamais été aussi forte.

Les Patriots ont la meilleure défense au nombre de points encaissés (certes, il faut voir leur calendrier aussi…). Elle impressionne surtout contre le jeu de course, dans une division où les 3 équipes concurrentes possèdent un grand coureur. A chaque fois, la défense a su les museler.

Houston est prévenu : ils ont fait fanny lors de leur venue à Boston cette saison (alors que les Patriots étaient sans Brady). Le résultat pourrait être bien plus sévère… Même si l’espoir d’un miracle est permis.

Mon pronostic : large victoire des Patriots (34-7).

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter