Un capitaine nommé Steven
Photo Panoramic

Un capitaine nommé Steven

Dans chaque équipe, il y a un leader naturel, par son talent ou par son expérience. En football, il y'a les sportifs bons sur un terrain et bons dans un vestiaire... Et puis il y a Gerrard.

Nous sommes en 1998, Zidane plante deux buts, la France se trouve un héros. De l’autre coté de la Manche, un gamin nommé Steven supporte d’autres bleus, les “toffees” d’Everton… En ce mois de juillet le petit prodige des bords de la Mersey est déjà un crack. Il veut plus : devenir un Zidane à l’anglaise. Rugueux, milieu box-to-box, moins technique mais diablement courageux, Gerrard va gravir les échelons à vitesse grand… G.

Quelques mois plus tard, un autre Gerrard le lance dans le grand bain : ovationné par Anfield, le Kid voit rouge et ne jure que par le Rouge. L’histoire commence avec le 17 dans le dos… Des boulets de canon à droite et à gauche, des passes improbables et géniales, la presse anglaise et les joueurs de football du monde entier découvrent un nouveau style de joueur. Personne ne sait véritablement où il joue tellement il peut tout faire, d’inscrire un des plus beaux buts de la Ligue des Champions contre Galatasaray jusqu’à défendre et tacler façon Paolo Maldini.

Les années passent et les titres défilent pour le nouveau capitaine des Reds. A la sortie de l’euro 2004 il rêve secrètement de plus grand, alors les offres pleuvent de partout : Real Madrid en tête, Chelsea ensuite. Mais Steven n’est pas comme les autres : il aime sa ville plus que l’argent et décide de rester et de continuer à se battre aux côtés de son nouveau coachn Rafa Benitez. L’Espagnol replace son capitaine derrière deux avants-centres : fini le box-to-box, bienvenu le créateur.

Lors de cette saison 2004/2005, un autre Espagnol du nom de Xabi le libére des tâches défensives. Captain Fabulous est entonné par les fans. A chaque sortine on s’attend à un but ou une passe génialissime. Les coéquipiers également, du coup ça se regarde en championnat. “Trop de suffisance” dira le coach à la sortie d’une nouvelle déconvenue à domicile quelques jours avant la réception de Chelsea en demi-finale de Ligue des Champions…

La suite on la connait tous : Captain Stevie, sous le YNWA de la mi-temps à Istanbul, se rappelle que sur un coup de tête tout peut changer… Captain Courage est né. Le #8 aussi. La Ligue des Champions en poche, le voilà à la conquête du dernier titre rêvé pour sa ville : le championnat.

Les années passent, les mercatos aussi. En 2009, le duo magique qu’il forme avec Torres ne suffit pas pour battre le duo Ferguson-FA. La poisse continue mais les fans s’accumulent pour celui qui est désormais capitaine de la sélection anglaise. Il est applaudi et respecté dans chaque stade. Zidane lui-même le considére comme le meilleur joueur du monde. Pourtant, Gerrard reste Gerrard, humble et loyal lors de tous les titres individuels qu’il remporte cette saison. Il y a les footballeurs strass et paillettes… et puis il y a des hommes comme Steven Gerrard.

Mais Liverpool se mue en une équipe de “seconde zone” pendant deux ans, alors on change tout. Proprio, GM, coach, joueurs… Jamie et Steven sont eux toujours présents. Le créateur redevient box-to-box et montre qu’il est toujours prêt à se battre, cette fois-ci sur le terrain et non dans les pubs. L’éclaircie revient peu à peu. Après avoir refusé une nouvelle fois les avances du Real Madrid et de Chelsea, Captain Courage devient le dernier naufragé de 2005. Il lui reste de moins en moins de temps pour aller poser la couronne en haut du Liverbuild.

Nous sommes en 2014. Tout est neuf à Anfield, sauf la rage et le courage légendaire de ce joueur. Il ne critique jamais ses coéquipiers et ne rabaisse jamais une adversaire (hormis Manchester cela va de soi). Cette saison est une bonne saison pour lui. Exit Ferguson et Manchester United, les crispations et les mauvaises surprises. Il mène son équipe à chaque match et impose un peu plus le respect dans les yeux de tous, même les pires bad boys.

A Fulham mercredi, comme le phénix, il renaquit encore une fois de ses cendres pour redonner un espoir à ses supporters. Le #8 a rameuté les troupes et montré l’exemple. Encore une fois…

  1. avatar
    13 février 2014 a 23 h 04 min
    Par elhadji diouf

    Steven George Gerrard SGG est un exemple a suivre without shadow of a doubt. Il est chauvin,cool,bon sur sur le terrain et on top of all c’est le meilleur joueur de la planete et c’est d’ailleurs à cause de lui que je supporte Liverpool (till i die) mais aussi l’Angleterre malgré mon Sénégalité. Love Sénégal and England

  2. avatar
    14 février 2014 a 23 h 21 min

    j’ai fait 2.3 fautes de frappes, dsl par avance.

  3. avatar
    19 février 2014 a 18 h 32 min

    Bonsoir,
    je ne savais pas que Gerrard supportait Everton dans sa jeunesse… à moins que je n’ai pas saisi la subtilité de votre introduction.
    Sinon votre article est intéressant! J’ai seulement un peu de mal avec la redondance des Zidane (“Zidane lui même le considère comme le meilleur…”)

    Je vois qu’en plus de la Nba vous vous intéressez au foot anglais, je vous suggère donc mon dernier article en date, traitant de la difficile passation de pouvoir entre Sir Alex Ferguson et David Moyes à Man U

    • avatar
      20 février 2014 a 22 h 38 min

      Je reprend Zidane car j’en parle au tout début de mon article. Certain néophite de football peuvent me lire pour cela que je prend toujours un fil rouge que tout le monde connait.

      Gerrard aller souvent a goodison avec son oncle ( qui lui était fan des toffees) voila la réponse. Il ne supporté pas vraiment d’équipe. trop jeune et puis à 9 ans il est arrivée dans les catégories jeunes de Liverpool.

  4. Pingback: Steven Gerrard : la dernière ligne droite - beIN SPORTS Your Zone - Partagez votre passion et votre expertise du sport

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter