Premier League : où en sont les transférés de Ligue 1 ?
Photo Panoramic

Premier League : où en sont les transférés de Ligue 1 ?

La saison de Premier League à peine entamée, nous pouvons déjà faire un premier bilan concernant les joueurs ayant quitté l'Hexagone pour le royaume.

Michy Batshuayi, joker de luxe 

L’avant-centre belge le savait : il n’allait pas avoir le même rôle à Chelsea que durant sa dernière année marseillaise. En effet, Batshuayi est pour le moment cantonné à un rôle de joker à la pointe de l’attaque en étant la doublure de Diego Costa. De plus, l’hispano-brésilien réalise pour le moment un très bon début de saison et il n’y a aucune raison pour Antonio Conte de modifier sa hiérarchie.

Cependant, l’ancien joueur de l’Atlético Madrid est réputé fragile et Batshuayi devrait avoir l’occasion de briller sous ses nouvelles couleurs. Pour le moment, l’international belge est quasiment rentré à tous les matchs, en complément de Costa ou pour le remplacer. Il a même été décisif lors du déplacement à Watford en inscrivant un but de renard des surfaces. Batshuayi avait déjà su se montrer patient lors de sa première saison à l’OM (il était doublure de Gignac) et connait ce rôle de joker. Antonio Conte est un grand entraîneur et devrait réussir à faire progresser le jeune attaquant, notamment dans la finition et l’intelligence de jeu.

Steve Mandanda, titulaire en puissance

Remplaçant au détriment de Wayne Hennessey lors des deux premiers matchs, Mandanda s’est ensuite installé dans les bois de Crystal Palace. Solide pour ses 3 premières apparitions, l’ancien capitaine olympien semble désormais le titulaire indiscutable aux yeux d’Alan Pardew, le coach des Eagles.

Malgré la saison très moyenne des Marseillais, Mandanda n’a peut-être jamais semblé aussi fort. Après 10 ans sur la Canebière, l’ancien Havrais désirait un nouveau challenge pour sa fin de carrière. A 31 ans maintenant, il n’a plus d’années à perdre et souhaite avancer. Quand on voit le début de saison de Marseille, on ne peut que respecter sa décision… Si ses premiers matchs sont encourageants, il devra cependant s’adapter à la Premier League où le traitement des gardiens par les arbitres est beaucoup plus laxiste qu’en France.

Georges-Kévin Nkoudou, en attente

Encore un Marseillais qui s’est exilé en Angleterre à la fin de la saison pour un autre club londonien, en l’occurrence Tottenham. Et le challenge ne sera pas aisé. Arrivé de Nantes pour Marseille à l’été 2015, l’ailier virevoltant n’est resté qu’une seule saison à l’OM. Du haut de ses 19 ans, il avait alors apporté un vrai vent de fraîcheur à son équipe pendant plusieurs mois, avant de baisser de niveau petit à petit. Désireux de renflouer les caisses, l’OM n’a pas hésité de le vendre aux Spurs pour un peu plus de 10 millions d’euros.

Arrivé dans les dernières heures du mercato, il n’a pas encore joué sous ses nouvelles couleurs. La situation semble délicate pour lui à Tottenham où il existe une forte concurrence à son poste (Eriksen, Lamela, Son etc…) et son temps de jeu devrait être faible. On est obligé de penser au cas Clinton N’Jie, arrivé de l’OL à Tottenham l’été dernier. Il n’a quasiment pas joué de la saison et a été prêté cet été à…. Marseille.

Brice Dja Djédjé, écarté 

Encore un Marseillais. Encore un club londonien. Cette fois-ci, direction Watford. Et on va dire que le début de saison de l’international ivoirien est loin, voire très loin d’être idéal. Arrivé blessé au pied, il a manqué la préparation avec les Hornets. Résultat : il n’a pas été inscrit par son coach pour la Premier League et ne pourra pas jouer jusqu’en janvier 2017 où il y aura une nouvelle fenêtre pour réinscrire des joueurs.

Cependant, tout n’est pas perdu pour l’ancien joueur d’Evian. Son profil correspond bien avec les idées de jeu de Walter Mazzari (latéral-milieu droit dans un 3-5-2) et même s’il devra faire face à la concurrence de l’excellent Janmaat, il pourrait bénéficier d’un peu de temps de jeu. Mais il va devoir attendre !

Nampalys Mendy, remplacer l’irremplaçable

Arrivé pour pallier au départ vers Chelsea de la révélation de l’année dernière, N’golo Kanté, Nampalys Mendy connait un début de saison mitigé à Leicester. L’ancien Niçois, pour qui les Foxes ont dépensé près de 15 millions d’euros, n’a pour le moment joué qu’un seul match en Premier League. Claudio Ranieri préfère aligner le milieu ghanéen Daniel Amartey, déjà au club l’année dernière.

S’il partage certaines similitudes avec Kanté (Français, arrive de Ligue 1, physique semblable), Mendy est malgré tout un joueur différent. En effet, il est sans doute meilleur passeur que l’ancien Caennais qui est un monstre à la récupération, doté d’un volume de jeu énorme. L’ancien capitaine niçois doit encore progresser sur cet aspect, chose que fait mieux Amartey pour le moment. Mais il est encore jeune (24 ans) et va pouvoir rejouer assez vite compte tenu du calendrier chargé de Leicester avec la Ligue des Champions.

Sofiane Boufal et Jérémy Pied, les blessés

Recrutés par le nouveau coach de Southampton Claude Puel, qui lui aussi fait ses débuts en Premier League, les deux joueurs sont malheureusement blessés. Arrivé de Nice dans les bagages de l’entraîneur, Pied a joué 11 minutes de Premier League avant de se blesser gravement au genou gauche pour une durée de 6 à 9 mois. Une vraie tuile pour un joueur qui ne partait pas forcément titulaire mais dont le profil lui assurait du temps de jeu (il peut jouer à droite comme à gauche en tant que latéral ou milieu).

Pour Sofiane Boufal, la situation est différente. L’ancien Lillois arrive avec une vraie pression (transfert le plus cher de l’histoire de Southampton : 18M d’euros) et compte confirmer les espoirs placés en lui. Pas toujours exemplaire, Puel aura pour mission de le canaliser, comme il l’a fait avec Ben Arfa, pour tirer profit de la formidable technique du milieu offensif. Souffrant d’une lésion au ménisque depuis la fin de la saison dernière, Boufal devrait faire son retour dans les semaines à venir.

Didier Ndong, l’incompréhension 

Le transfert du milieu défensif de Lorient a crée une véritable incompréhension chez tous les fans de football. Sunderland a déboursé près de 20 millions d’euros pour s’attacher les services de l’international gabonais, en faisant le joueur le plus cher de l’histoire du club. Certes, Ndong est jeune (22 ans) mais l’investissement semble démesuré compte tenu de ses qualités.

Emprunté techniquement et faisant beaucoup de fautes, Ndong a cependant pour lui un véritable impact physique et une certaine capacité à se projeter vers l’avant. Auréolé de son nouveau statut, il devrait être titulaire indiscutable à Sunderland où il a déjà joué deux matchs. Il a du coup toutes les cartes en mains pour répondre aux interrogations concernant le montant de son transfert.

La Premier League apparaît comme un objectif pour tous les joueurs de Ligue 1. Cependant, ce n’est pas toujours une réussite et les exemples de joueurs n’ayant pas réussi à s’imposer ces dernières années (Veretout, Cabella, Thauvin, Saivet, J.Ayew etc…) ne manquent pas. Mais certains y arrivent, s’imposent et voient leurs cotes exploser aux yeux du foot mondial (A.Ayew, Payet, Gueye).

De cette cuvée, certains ont plutôt bien commencé (Mandanda, Batshuayi), d’autres auront leurs chances (Boufal, Ndong, Mendy)… et d’autres sont plutôt mal partis pour diverses raisons (Pied, Nkoudou, Dja Djédjé).

“Kidote”
Retrouvez ses articles sur YourZone.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter