Lemaitre, seul médaillé du sprint français
Photo Panoramic

Lemaitre, seul médaillé du sprint français

Bronzé à Londres aux côtés de ses coéquipiers du sprint français (4x100m), Christophe Lemaitre a récidivé cette année à Rio, mais cette fois, en solo.

Si on lui avait dit qu’il repartirait du Brésil avec une médaille autour du cou, Christophe Lemaitre aurait sans doute signé sans hésiter. De retour à un niveau qu’on ne lui connaissait plus, le sprinteur savoyard est en effet allé au bout de lui-même pour décrocher une breloque bronzé pas forcément attendue, ni vraiment inespérée non plus…

On n’osait plus vraiment y croire !

Ancien grandissime espoir du sprint tricolore, Christophe Lemaitre fut champion du monde junior du 200m en 2008. Passé chez les séniors, le natif d’Annecy signa ensuite un triplé “usain-boltesque” (100 + 200 + 4×100) aux Championnats d’Europe de Barcelone en 2010, avant de glaner à nouveau le bronze sur 200m aux Mondiaux de 2011, puis de conserver son titre sur 100m lors de l’Euro 2012.

Premier sprinteur blanc à être passé sous la barre mythique des 10 secondes sur 100m (son record personnel est de 9,92), le Savoyard a ensuite connu une période bien moins faste : aucune breloque dorée ramenée de l’Euro 2014, ainsi que la perte de son statut de roi du 100m hexagonal au profit de Jimmy Vicaut en 2015. Autant dire qu’on n’attendait plus forcément grand chose de Christophe dans la perspective des jeux brésiliens. De surcroît, le début de son olympiade avait d’ailleurs confirmé cette tendance plutôt pessimiste à son égard.

La renaissance du guépard savoyard

Eliminé en demi-finales du 100m et seulement 15e temps des séries du 200m, le pensionnaire du club d’Aix-les-Bains semblait voué à repartir bredouille de Rio. Et pourtant, de manière incroyable, Lemaitre a retrouvé le turbo en demies du 200, flirtant même avec la barre des 20 secondes (20,01). Qualifié pour la finale, il s’est retrouvé placé dans le couloir adjacent à celui du bolide Bolt.

Mal parti, rapidement déposé par la fusée jamaïcaine, et ne pointant qu’en 7e position après 100m de course, le champion de France s’est pourtant accroché. Grappillant foulée après foulée de précieux centièmes, Christophe a finalement “cassé” sur la ligne à la… 5e place, comme le pensaient du moins alors Patrick Montel et Stéphane Diagana (les commentateurs de France Télévision). Mais quelques poignées de secondes plus tard, le verdict tombait : la 3e place au millième près pour le Français !

Classement du 200m masculin des J.O. de Rio

De son propre aveu cette médaille de bronze constitue le plus beau “titre” de sa carrière, un lapsus qui montre l’importance du trophée décroché aux yeux du principal intéressé. En effet, à défaut d’être un titre, ce trophée bronzé vaut son pesant d’or : monter sur un podium olympique, qui plus est aux côtés de sa majesté Usain Bolt, ça n’a tout simplement pas de prix.

Lionel Ladenburger

 

  1. avatar
    22 août 2016 a 14 h 39 min
    Par Benlarbi

    Pour moi une des plus belle victoire de la France.Personne n’aurais parier un kopec dans cette finale,meme pas lui tant il a ete aussi etonne a l’annonce du resultat.Merci pour tes bons resumes on se croirais sur France 2.

    • avatar
      26 août 2016 a 13 h 10 min
      Par Guga57

      Thanks Benlarbi ! Franchement la performance de Lemaitre est juste enorme. Ce n’est certes pas le 100m, mais bon, terminer un 200 devant des champions tels que Gemili, Martina ou Merritt, c’est juste incroyable.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter