Mayer, l’argent fait son bonheur
Photo Panoramic

Mayer, l’argent fait son bonheur

Belle gueule de l'athlé bleu, Kévin Mayer est devenu à Rio le second décathlonien tricolore de l'Histoire à monter sur un podium olympique.

Pouvoir être capable de donner le meilleur de soi-même le jour J n’est pas donné à tout le monde. Entre l’attente du public et la concurrence d’adversaires coriaces, la pression peut très souvent prendre le pas sur la performance. Mais cet état de faits ne concerne visiblement pas Kévin Mayer.

Londres, la nécessaire leçon d’anglais

Issu d’une famille de sportif, Kévin était un enfant touche-à-tout, passant du handball au piano en passant par l’astrologie ! Par la suite, ses parents ont un temps cru que leur bambin hyperactif avait trouvé sa voie via le tennis. Une demi-douzaine de raquettes cassées plus tard, c’est finalement vers l’athlétisme que le garçon s’orientera dès ses années collège. 10 disciplines en une avec pour seule devise d’aller toujours plus vite, plus loin, plus haut et plus fort, voilà un défi qui convenait parfaitement à ce jeune homme extrêmement dynamique, mais jusque-là très difficile à canaliser.

Auréolé de ses titres de champion d’Europe (2011) et du monde (2010) glanés chez les juniors, Mayer était arrivé à Londres en 2012 avec un statut d’outsider en puissance. L’Apollon des pistes avait finalement plutôt déçu de l’autre côté de la Manche avec une bien tristounette 15e place obtenue à l’issue des 10 épreuves. La leçon londonienne a apparemment été bien retenue par celui qui allait devenir vice-champion d’Europe à Zurich en 2014.

Rio, les records et la médaille 

En grande forme, le Francilien s’est montré plus qu’à la hauteur de l’évènement brésilien. Preuve en est, les 4 records personnels qu’il a fait tomber, un à un, à l’occasion des 10 travaux d’Hercule réalisés en terre carioca : sur 100m (10,81), au lancer du poids (15,76m), sur 400m (48,28) et enfin au saut à la perche (5,40m) sous le regard avisé de Renaud Lavillenie qui l’avait spécialement conseillé en matière. Des prestations étincelantes qui lui auront également permis de déposséder Christian Plaziat du record de France de la spécialité, une marque de 8574 points qui datait quand même déjà de 1990 !

In fine, avec quelques 8834 unités accumulées sur deux jours de compétition, Mayer s’est classé à la 2e place du décathlon olympique, juste derrière l’intouchable concurrent “Made in US” Ashton Eaton, champion du monde et champion olympique en titre ainsi que recordman du monde. Sorte d’Usain Bolt du décathlon, Eaton a en outre égalé le record olympique de sa discipline à Rio… Le battre relevait donc pratiquement de la mission impossible.

Classement du décathlon masculin des J.O. de Rio

Avec cette médaille d’argent dans sa besace, Kévin Mayer succède à l’Alsacien Ignace Heinrich, vice-champion olympique aux Jeux de 1948 et jusqu’alors seul médaillé français de l’Histoire du décathlon olympique ! Enfin, dans l’optique des J.O. de Tokyo, sachant qu’Ashton Eaton affichera 32 printemps d’ici là, la perspective d’une breloque doré au pays du saké pour Mayer paraît tout à fait envisageable. En attendant, l’argent suffira à son bonheur.

Lionel Ladenburger

  1. avatar
    22 août 2016 a 14 h 45 min
    Par Benlarbi

    Bien ecrit ton texte guga,domage juste que la completion en elle meme a ete tres rude,poussant souvent Eaton vers ses derniers retranchement,le forcant ainsi a se surpasser ,lute qui a ete salue chaleureusement par l’americain a Meyer.

    • avatar
      26 août 2016 a 13 h 13 min
      Par Guga57

      Merci pour ta fidelite Benlarbi, ca fait plaisir !
      Sinon, concernant Mayer, il a effectivement pousse Eaton dans ses retranchements (pour preuve Eaton a egale le record olympique du decathlon a Rio). Kevin a un potentiel de fou, s’il continue sur sa lancee, je ne serai pas etonne de le voir se parer d’or a Tokyo dans 4 ans.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter