Monfils, dernier rescapé français !
Photo Panoramic

Monfils, dernier rescapé français !

Des neuf joueurs engagés aux Jeux de Rio, tous tableaux confondus, Gaël Monfils est le dernier rescapé du clan tricolore. Vainqueur en trois sets de Marin Cilic jeudi, le parisien s'est qualifié pour les quarts de finale où il aura toutes ses chances, opposé au japonais et tête de série n°4, Kei Nishikori.

Quelques jours avant le début des Jeux Olympiques de Rio, nous avions évoqué la méforme du tennis français et nos relatives craintes quant aux performances à venir. Elles se sont hélas confirmées. Si certaines défaites ressortent d’une certaine logique, d’autres ont été plus surprenantes, comme celle de Jo-Wilfried Tsonga, tête de série numéro 5 au Brésil, sèchement battu dès le 2ème tour (6-4/6-3) par le Luxembourgeois Gilles Muller, 37ème à l’ATP.

Monfils seul dans la lumière

Seul Gaël Monfils est encore engagé à Rio. Vainqueur du croate Cilic (12ème ATP) en trois manches (6-7/6-3/6-4), le Français file en quart de finale où il affrontera dans la soirée le numéro 7 mondial et finaliste de l’US Open 2014, le japonais Kei Nishikori. D’emblée le match le plus compliqué depuis le début du tournoi pour Monfils, mais les chances sont certaines. S’il a perdu ses deux confrontations contre le joueur nippon, il s’est seulement incliné au tie-break du troisième set au Masters 1000 de Miami au mois d’avril contre lui. Pour le Français, il y a de la place.

Le parcours de Gilles Simon s’est arrêté en 1/8ème de finale. Le Niçois aura bien résisté contre Nadal avant de céder, au troisième tour des jeux (7-6/6-3).

Benoît Paire, lui, sera sorti par la petite porte. Battu par Fognini au 2ème tour et exclu de l’équipe de France, il aura totalement gâché ses jeux.

Un petit tour et puis s’en va pour les filles

Que fallait-il attendre d’Alizé Cornet, Caroline Garcia et Kristina Mladenovic en simple ? Pas suffisamment bien classées pour bénéficier des faveurs du tirage au sort, les trois Françaises ont été éliminées dès le 2ème tour par Serena Williams, Johanna Konta et Madison Keys respectivement.

« Kiki » Mladenovic aura cependant bien résisté face à Keys, tête de série n°7, avant de céder dans l’ultime jeu décisif (5-7, 7-6, 6-7). Un tournoi olympique à oublier pour les bleues.

La catastrophe du double

Les équipes de double engagées sur le tournoi olympique étaient pour le moins très attendues. « De vraies chances de médailles » comme on a coutume d’entendre dans les médias. Malheureusement, tout le monde est déjà rentré à la maison, sans avoir passé le moindre tour.

Chez les hommes, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut (n°1 mondiaux) ne sont jamais rentrés dans leur match. Une terrible désillusion et une défaite contre la modeste paire colombienne Cabal/Farah (7-6/6-3). Même destin pour J.W. Tsonga et G.Monfils, sortis en deux sets secs.

Les filles n’auront pas fait mieux puisque Caroline Garcia et Kristina Mladenovic, pourtant têtes de série n°2, s’inclinent elles aussi dès le premier tour, battues par les Japonaises Misaki Doi et Eri Hozumi, bénéficiaires d’une wild-card (6-0/0-6/6-4).

Pas de lot de consolation non plus du côté du double mixte, avec les éliminations prématurées des paires Caroline Garcia/Nicolas Mahut et Kristina Mladenovic/Pierre-Hugues Herbert, têtes de série 1 et 2 du tableau.

Les derniers espoirs de médaille pour le tennis français reposent donc désormais sur Gaël Monfils. Au final… ce n’est pas vraiment une surprise. Les grands rendez-vous, il aime ça.

Alexandre Boero

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter