Del Potro, bête noire de Djoko aux J.O.
Photo Panoramic

Del Potro, bête noire de Djoko aux J.O.

Grosse sensation du coté de Rio où l’écrasant n°1 mondial Novak Djokovic s’est fait sortir, à la surprise générale, dès le 1er tour du tournoi olympique carioca par l’Argentin Juan-Martin Del Potro !

A l’instar de Nadal pour Federer à Roland-Garros, ou encore de Djokovic pour Murray à l’Open d’Australie, l’Argentin Del Potro restera définitivement dans les annales en tant que bête noire de Djokovic aux Jeux Olympiques. En effet, suite à un nouveau bras de fer, comme en 2012 à Londres lors de la petite finale pour la médaille de bronze, le revenant Juan Martin s’est une nouvelle fois offert le scalp (score: 7-6, 7-6) de l’actuel n°1 mondial serbe à l’occasion du tournoi olympique !

Le pire tirage au sort possible pour le « Djoker » au 1er tour !

Pour Novak Djokovic, les mauvais souvenirs de l’olympiade londonienne (défaite lors du match pour la 3e place face au même adversaire) avaient déjà dû refaire surface dès la fin de la semaine dernière quand le nom de Juan-Martin Del Potro était apparu aux côtés du sien au terme du tirage au sort du tableau de simple messieurs olympique. De fait, il était difficile d’imaginer un 1er tour plus compliqué pour le Serbe, face à un opposant aussi coriace et solide que le tennisman sud-américain, ancien n°4 mondial au classement ATP (en 2010).

En outre, « Delpo », qui tente cette année son énième retour sur le circuit suite à une blessure récurrente au poignet (il a été opéré 3 fois pour le même type de problème articulaire) et qui finit souvent par pécher sur le plan physique par le biais de l’enchainement des matchs, avait cette fois une opportunité unique d’affronter le Serbe en étant 100% frais et au maximum de ses capacités, via ce duel programmé au tout début de la compétition.

Un Del Potro très proche de son meilleur niveau historique

La « Tour de Tandil » n’a donc pas laissé passer sa chance. Auteur d’un match d’une rare intensité et affichant un niveau de jeu qu’on ne lui connaissait plus, on n’avait pas vu « JMDP » à pareille fête depuis fort longtemps ! Pas vraiment inquiété et visiblement (enfin !!!) débarrassé de ses nombreux écueils physiques, il a malmené le Belgradois dès l’entame du match, sans jamais baisser la garde en pratiquement 2h30 de jeu. Résultat : Juan-Martin n’a pas concédé la moindre balle de break à Nolé et ce, pendant tout le match !

De surcroît, dans une ambiance électrique et poussé par une horde de supporters argentins venus en masse pour le soutenir, ce Del Potro version « vintage » a servi le feu et balancé des parpaings en coup-droit dignes de sa victoire à l’US Open 2009. De l’autre côté en revanche, le « Djoker » a dû constamment s’employer pour rester au contact, repoussant inéluctablement l’échéance, comme en témoignent les 7 balles de break qu’il est parvenu à sauver… avant de craquer ! Plus qu’une défaillance de Djoko (comme ce fut le cas lors du dernier Wimbledon), c’est donc bel et bien le joueur albiceleste qui s’est montré en mesure de livrer une énorme prestation pour créer l’exploit.

Pas de J.O. pour Djoko…

En larmes au moment de quitter le court central carioca, Novak Djokovic avait déjà certainement pris conscience du poids et de l’impact direct de cette défaite sur son palmarès. En effet, tout comme Roger Federer (forfait), le Serbe de 29 ans a désormais très probablement laissé filer sa dernière chance de devenir un jour champion olympique en simple et de rejoindre ainsi par là-même, au panthéon du tennis, André Agassi, seul joueur de l’Histoire à avoir gagné les 8 trophées majeurs du jeu, à savoir : le titre de n°1 ATP en fin d’année, les 4 tournois du Grand-Chelem, la Masters Cup, les Jeux Olympiques et la Coupe Davis.

  1. avatar
    8 août 2016 a 15 h 12 min
    Par Benlarbi

    Bon texte,mais Joko fait pitie.Pleure comme une madeleine après une defaite,franchement il fait pitie ce joueur.Dieu sait qu’il en a inflige des defaites aux autres,eux au moins il ne chialer pas comme des petites filles……carton rouge……..a ce gars…….Merci a toi guga,j’aime vraiment lire tes textes,toujours bien ecrit,et souvent impartial,ce qui n’est pas mon cas pour la defaite de Mr pub a deux sous….deux balles.
    Merci au site de ne pas censurer ce texte ,je vais juste parler ma rage face a un champion…….qui n’est pas un Homme.J’ai une grosse pensee pour tous les gens qui eux souffrent vraiment sur terre et qui ne se comporte pas comme cette lavette…..encore bravo Guga pour ton texte.

    • avatar
      8 août 2016 a 17 h 39 min
      Par Guga57

      Salut Benlarbi et merci pour ton commentaire ;)
      Je comprends en partie ton point de vue pour Djoko. Ceci-dit je te trouve un peu severe envers lui. Certes il a pleure et effectivement, vu tout ce qu’il a gagne comme titres majeurs sur les 5 dernieres annees, on peut voir dans cette reaction celle d’un enfant gate.
      Mais si on se place d’un autre point de vue, on peut aussi prendre en compte l’aspect tellement special des Jeux Olympiques, ou l’on represente avant tout son pays. Et Djoko, o combien patriote, a certainement eu cette reaction par rapport a cela. Pour preuve, il y a un mois, Djoko n’a pas pleure apres sa defaite a Wimbledon ou il etait pourtant double tenant du titre.
      Enfin, avant de pleurer, Djoko a eu des mots tres sympas et tres fair-play envers son pote Del Potro a la fin du match. Apres, effectivement, il a pleure mais c’est les Jeux Olympiques qui font ca je pense. La dimension des J.O. depasse les autres evenements sportifs et Djokovic avait certainement place beaucoup d’espoirs sur ses Jeux de Rio. La, en 2020 a Tokyo, il affichera 33 printemps au compteur, et vu son style de jeu tres depensier physiquement, je doute qu’il sera capable d’aller chercher la medaille d’or en simple au Japon…

  2. avatar
    8 août 2016 a 16 h 28 min
    Par Guga57

    @La Redac,
    Pourriez-vous modifier le titre en “JO: Del Potro, bête noire de Djoko !”
    Merci d’avance ;)

  3. avatar
    8 août 2016 a 18 h 14 min
    Par Benlarbi

    Merci pour ta reponse Guga,je suis en partie d’accord avec toi,je reconnais dans tous les cas que Joko est effectivement un grand champion,j’ai juste peut etre ete un peu decu de cette reaction,on attends des grands champions comme je le repete Joko en est un,une reaction de grand champion,ces larmes ternissent un peu son orat.c’est juste domage.Encore merci pour ta reponse tres fair play.

  4. avatar
    8 août 2016 a 22 h 25 min

    Très belle performance de Del Potro que l’on ne peut que se réjouir de voir de retour à un tel niveau.

    Cette performance, conjuguée à la défaite de Djoko, ouvre des perpsectives intéressantes pour la suite du tournoi olympique d’une part (va-t-il confirmer et s’approcher du titre ?), et d’autre part en vue du US Open.

    Del Potro pourrait justement se mettre à rêver de le remporter à nouveau, 7 ans (au Tibet) après le premier.

    Qu’en pensez-vous ?

    • avatar
      9 août 2016 a 15 h 37 min
      Par Guga57

      Salut Fabrice,

      Je confirme, ce retour au 1er plan de Delpo ne peut etre que benefique pour le tennis en general. Del Potro a 100% est un membre du Top 5 en puissance. Pourvu que ca dure cette fois-ci et qu’il ne soit pas encore une fois rattrape par ses innombrables problemes physiques.

      Et puis quel joueur quand meme. J’ai regarde le match et franchement, autant a Wimbledon contre Querrey, Djoko etait passe a cote de son sujet, autant la a Rio c’est vraiment Del Potro qui a sorti un grand match pour faire tomber Novak. Djoko a tres bien joue mais Del Potro etait quand meme un cran au-dessus… Impressionnant en somme!

      Quant a la possibilite de le revoir triompher en grand-chelem, je me repete mais ca dependra essentiellement du physique. Parce qu’au niveau du jeu, quand il joue comme ca, l’Argentin est juste hallucinant.

  5. avatar
    9 août 2016 a 7 h 45 min

    Salut Guga,

    Quel échec pour Djokovic mais cela fait plaisir de revoir Del Potro dans une telle forme.
    Cela confirme que l’Argentin est bien (avec Nadal en forme) le seul à pouvoir
    vraiment menacer le Serbe, en attendant que Thiem et Zverev (voire Coric)
    arrivent à maturité.

    Andy Murray est désormais le favori du tournoi olympique de Rio de Janeiro,
    à lui de rester concentré pour conserver sa médaille d’or acquise en 2012 à Londres.

    Mais gare à Nadal et Del Potro tout de même …

    Quant à Nole, il lui faut se reprendre dès Cincinnati.
    Mais ce tournoi est un énorme échec pour lui car pour la première fois
    depuis sa disette entre Melbourne 2013 et Wimbledon 2014, il ne rebondit pas après un échec (je ne compte pas Toronto volontairement, je parle des très gros tournois donc GC, JO et Masters Cup)
    - US Open 2014 -> victoires au Masters 2014 puis à l’Open d’Australie 2015
    - Roland-Garros 2015 -> victoires à Wimbledon et à l’US Open 2015, puis à la Masters Cup 2015

    Djokovic nous doit une revanche à l’US Open, sinon sa saison 2016 restera en dents de scie malgré le Djoko Slam réussi à Roland-Garros !

    Le Djoker était vulnérable en 2015 sur le format 2 sets gagnants face à un joueur en feu (Federer le plus souvent), il l’a payé cash avant-hier contre la Tour de Tandil.
    Raonic et Berdych vont peut-etre regretter leur forfait du coup en voyant l’ogre de Belgrade KO d’entrée !

    Sur les larmes, je pense que chaque joueur a le droit de réagir comme il l’entend en terme d’émotions.
    Et Novak Djokovic est très attaché à sa patrie serbe, on l’avait vu fin 2010 lors du succès en Coupe Davis contre la France, de plus il sait qu’en 2020 à Tokyo, il aura 33 ans et rien ne dit qu’il ait encore une si belle carte à jouer que cette année pour une breloque dorée olympique.

    Un peu comme si Federer avait pu venir à 35 ans à Rio, il n’aurait pas été favori pour l’or surtout vu sa saison 2016 chaotique …

    • avatar
      9 août 2016 a 15 h 43 min
      Par Guga57

      Salut Axel,

      Effectivement, coup-dur pour Djoko mais (pour une fois) le tirage au sort lui a vraiment reserve le pire possible pour une entree en matiere. Et puis je me demande s’il a bien fait de jouer le Masters canadien a fond une semaine avant. Il a p-e manque un peu de fraicheur du coup.

      Ceci-dit, comme dit precedemment, Del Potro a tres tres bien joue. On ne peut donc pas vraiment parler de contre-performance en terme de jeu pour le Djoker je dirai. C’est vraiment la faute a “pas de chance” comme on dit, parce que Del Potro devrait quand meme avoir du mal a enchainer pour aller au bout.

      En somme, si les routes de Djoko et Delpo s’etaient croisees un chouia plus tard dans le tournoi, je ne suis vraiment pas sur que l’issue du match aurait ete la meme. Mais bon, encore une fois, c’est le sport. C’etait ecrit comme ca.

      • avatar
        9 août 2016 a 18 h 46 min

        En effet GUga difficile de sortir pire tirage pour Djokovic mais en tant que n°1 il doit assumer son rang et aurait du battre Del Potro.

        Pas d’accord avec toi pour Toronto, il a eu du temps pour récupérer entre la 2e semaine de Wimbledon où il était déjà sorti et la Coupe Davis qu’il a zappé.

        Et le Canada devait l’aider à se remettre en confiance pour Rio.
        Raté, à voir si cet échec au Brésil le paralyse à Cincinnati et surtout à New York durant l’US Open.

        Car si le Serbe se rate à Flushing Meadows, clairement sa saison laisser un goût d’inachevé, tant les espérances étaient hautes le 6 juin au soir après son triomphe parisien.

        Sinon rien à voir mais la FFT est vraiment archi-nulle, le coup de la tenue pas cohérente entre Garcia et Mladenovic, non mais quelle bande de gros amateurs !

  6. avatar
    9 août 2016 a 9 h 41 min

    Bete noire… tout de suite les grands mots. deux défaites, et celle-là c’est la seule qui compte, parce que le bronze en 2012, je crois qu’il en avait rien à carrer le Djojo, il était pas à fond sur le match de souvenir, tant la déception de ne pas être en finale était là.

    Benlarbi, que t’apprécie pas spécialement djoko, soit. Mais de là à dire qu’il fait pitié, ce n’est qu’avoir peu de recul sur ce même sentiment que provoque la lecture de ton commentaire. Ecrire que Novak n’est pas un homme, … non mais tu te crois où? c’est un forum de sport, si tu veux faire du relativisme à deux balles sur la souffrance des gens, tu peux écrire ton commentaire sur tous les articles où un mec est déçu. Puis, tu peux faire le même pour Fed qui a pleuré en finale de l’OA contre Nadal, etc… et Murray en finale de Wimbledon 2012, etc….

    Bref, soit tu parles sport, soit tu fais du relativisme avec un minimum de recul sur les personnes dont tu parles, c’est pas le forum de l’équipe ici, tu t’es perdu, tes potes sont tous là bas.

    • avatar
      9 août 2016 a 15 h 48 min
      Par Guga57

      Bonjour mon general ;)

      Oui, evidemment, j’y suis (volontairement) aller un peu fort avec le terme de “bete noire” dans le titre. Mais bon, meme si ce ne sont que 2 defaites, etre battu 2 fois par le meme adversaire aux Jeux demeure une rarete vu que l’epreuve n’a lieu qu’une seule fois tous les 4 ans.

      Et sinon, de memoire, je me souviens d’un Djoko extremement decu de ne pas avoir (au moins) gagne la medaille de bronze a Londres. Pour rappel, il etait porte-drapeau de la Serbie en 2012, et comme on l’a deja dit et redit par ici, connaissant l’attachement du bonhomme a son pays, je doute vraiment qu’il ait pu laisser filer la petite finale il y a 4 ans.

  7. avatar
    9 août 2016 a 11 h 56 min
    Par Benlarbi

    @El gnl alcazar,je reconnais que j’ai ete un peu excessif,avec un gros manqué d’objectivite a l’egard de djoko que j’apprecie pas.rien d’autre a rajouter.

  8. avatar
    9 août 2016 a 17 h 22 min
    Par Enzo29

    Salut Guga,

    Bel article, une fois de plus.

    Super content pour l’Argentin, qui a eu plus que son lot de galères et dont c’est le tour de gagner. Je rappelle qu’il a gagné son premier GC à 20 ans, comme Djoko, et que ce sont les blessures qui l’ont privé d’une place au sein du Big Four. A voir tout de même s’il sera capable, à bientôt 28 ans, d’enchaîner les bons résultats. Pour ma part, je suis quand même un peu sceptique sur sa capacité d’aller au bout sur 7 matchs au meilleur des 5 sets. Il a sans doute de nouveaux paliers à franchir d’ici là, mais peut-être l’année prochaine ?

    Je suis un peu perplexe sur cette nouvelle sortie de route de Djoko. Pour le coup, elle est beaucoup plus excusable que celle face à Querrey, et surtout celle face à Vesely. Mais c’est le rapport de Djoko à sa suprématie qui interroge. A Monte Carlo face à Vesely, on a vraiment senti qu’il mettait lui-même un frein à tout le monde, sur le mode “Eh, je suis aussi un humain, tâchez de vous en rappeler”. Face à Querrey, il a fait un match catastrophique en retour de service.

    Face à Del Potro, rien de tel je crois, mais face à un adversaire de très haut niveau il a flanché dans les moments importants, pour la première fois depuis longtemps. Comme dit Axel, il nous doit une revanche. Parce que ses dernières sorties de route sont typiquement celles d’un type éberlué par l’ampleur de son propre pouvoir et qui ne parvient plus à s’y mesurer au quotidien.

    • avatar
      15 août 2016 a 17 h 21 min
      Par Guga57

      Merci du compliment Vincent, c’est sympa ;)

  9. avatar
    12 août 2016 a 15 h 24 min

    “Parce que ses dernières sorties de route sont typiquement celles d’un type éberlué par l’ampleur de son propre pouvoir et qui ne parvient plus à s’y mesurer au quotidien.”

    100 % d’accord avec V. Boulard, oui je crois que Djokovic a le vertige d’avoir atteint de tels sommets.
    Une saison 2015 que seuls les crus Laver 1969, Connors 1974, McEnroe 1984 ou Federer 2005-2006 peuvent toiser dans l’ère Open, et surtout ce Djoko Slam à cheval sur 2015 et 2016.

    A lui de remettre les pendules à l’heure à New York dans 1 mois.

  10. avatar
    12 août 2016 a 19 h 44 min

    Un peu comme le “monstre” créé par Fed, c’est-à-dire que la victoire est attendue à tous les tournois.

    À mon avis c’est un aspect de l’usure du pouvoir.

    Cependant nous ne sommes pas dans les baskets de ces champions, donc il faudrait pouvoir lire des (auto)biographies de ces deux-là pour pouvoir (peut-être) mieux comprendre.

    Pour Delpo, *si* les blessures l’épargnent, il aura l’avantage d’une énorme gnaque pour tout remporter. Comme il a à peine effleuré le sommet, il n’est pas usé mentalement.

  11. avatar
    13 août 2016 a 1 h 43 min
    Par nicolas

    Juan Martin Del potro se rattrape bien après son pétage de plombs contre Lucas Pouille à Wimbledon, comme quoi ceux qui avait dit que Djoko écraserait tout en 2016 en sont pour leurs frais.

    Il commence déjà à se craqueler. ce qui est de bon augure pour la suite.

  12. avatar
    15 août 2016 a 17 h 24 min
    Par Guga57

    Retour fracassant de Del Potro sur le devant de la scene!!! Puisse-t-il enfin etre epargne par les blessures et alors la, Djoko et Murray vont commencer a prier a chaque tirage au sort pour ne pas l’avoir dans leur partie de tableau ;)

    Quant a Murray, il realise la meilleure saison de sa carriere mine de rien. 4 finales (dont 2 titres) sur 4 tournois majeurs disputes en 2016. C’est tres costaud quand meme!

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter