Champions Cup : le Racing a des ambitions
Photo Panoramic

Champions Cup : le Racing a des ambitions

Vainqueur (32-8) chez les anglais de Northampton, le Racing Métro 92 accède pour la première fois aux quarts de finale de l'épreuve européenne. Les ciels et blancs possèdent de réelles ambitions.

En gagnant sur la pelouse des Saints de Northampton, les Racingmen ont réalisé un immense exploit en battant les champions d’Angleterre dans leur antre du Franklin’s Garden. Grâce notamment à l’énorme performance de l’ailier argentin Juan Imhoff, les joueurs de Colombes l’ont emporté avec le bonus offensif ce qui ne relate pas forcément la physionomie du match même si Northampton a lâché au fur et à mesure.

En effet, les Saints ont eu une mêlée conquérante et le score était de 6 à 3 pour le Racing à la 40ème jusqu’à l’essai de Imhoff qui a mis un coup sur la tête des anglais. Un essai sur un contre de Imhoff pour le doublé et un joli exploit individuel de Benjamin Lapeyre ont scellé le match avec également l’essai de Roberts qui pointe de nouveau son nez à 1 semaine du tournoi.

Le souhait d’être les premiers vainqueurs de la Champion’s Cup

Les Racingmen se projettent sur l’avenir et visent sûrement un trophée au bout de cette campagne européenne. Cela consacrerait les efforts mis en oeuvre par Jacky Lorenzetti depuis 10 ans, en donnant au Racing un effectif qui compte bon nombre d’excellents joueurs.

Lorenzetti a recruté ces dernières années des joueurs comme François Steyn, Jamie Roberts ou encore Jonathan Sexton qui partira en fin d’année. Cette politique ambitieuse qui ressemble fortement à celle de Toulon, qui a eu plus de réussite, porte ses fruits cette saison avec de très bons résultats avec une 4e place dans le Top 14 et donc une qualification pour les quarts de la coupe d’Europe. Ils recevront à l’occasion de ces quarts dont on ne connaît pas encore les affiches.

Un très grand projet

Les ciels et blancs ont surtout fait parler d’eux ces derniers temps avec l’annonce de la venue de la superstar néo-zélandaise Dan Carter. L’arrivée du champion du monde 2011 dans les Hauts de Seine a été une vraie surprise ; on l’attendait au RCT qui le voulait à tout prix. A cette arrivée va sûrement s’ajouter celles de Yannick Nyanga et de Rémi Tales annoncé chez le Racing pour retrouver ses anciens entraîneurs.

Le Racing va également avoir son stade ultra-moderne installé près de la Défense et qui sera achevé fin 2016. Ce sera une grande avancée pour le club qui joue dans le stade bien vieillot qu’est le stade Yves du manoir. Et le Racing pourra tenter de contrecarrer les plans et les ambitions du géant toulonnais ,à commencer par cette saison où il a de réelles chances de faire quelque chose de grand.

  1. avatar
    26 janvier 2015 a 12 h 22 min
    Par Cullen

    Ce qui ressort de cette première partie de compétition c’est que les clubs français sont très motivés en Champions Cup ( mis à part Castres qui nous fait le coup chaque année et ferait bien de laisser sa place ) mais beaucoup moins en Challenge Cup où aucun club ne sera représenté en quart de finale.

    Dans la grande coupe d’Europe, les provinces irlandaises se sont montrées moins performantes que d’habitude, la faute aux clubs anglais qui semblent retrouver des couleurs. Mais la bonne affaire ce sont les clubs français qui l’ont réalisé en trustant les 3 premières places à l’issue de cette phase de poule. Quand on connait l’importance de recevoir en quart de finale c’est plutôt encourageant, mais attention quand même il faudra jouer les rencontres avant de se voir en demi.

    Toulon ne devrait pas avoir trop de soucis pour se défaire des Wasps, en revanche ça ne sera pas une partie de plaisir pour Clermont face aux Saints, et surtout pour le Racing, novice à ce stade de la compétition, contre les Saracens, vice-champions d’Europe en titre.

    Un format de compétition toujours aussi critiquable avec ses 5 poules de 4 et ses “meilleurs” seconds, et son tirage au sort en demi-finale au lieu de récompenser les meilleurs. Vivement le printemps pour les play offs et en attendant, place au Tournoi !

  2. avatar
    26 janvier 2015 a 13 h 55 min

    Je te rejoins Cullen, la “nouvelle” compétition a hérité des défauts d’organisation de la précédente. Oui le Racing, premier de la phase qualificative, devra “se déplacer” en demi-finales, mais oui aussi, avec Trévise dans leur poule, les ciel et blancs ont été sérieusement avantagés par rapport à Clermont qui ne finit qu’à deux points d’eux avec trois des quatre derniers demi-finalistes dans son groupe…
    Concernant le Challenge, la compétition n’a plus aucun intérêt, déjà qu’auparavant elle en avait bien peu.
    Il est bien regrettable que le changement n’ait pas donné lieu… à du changement. Cela étant, ce sera pareil à mon avis au niveau du vainqueur, Toulon me paraissant toujours aussi difficile à arrêter…
    Le Racing aura quand même mis un bon coup de fraîcheur à l’évènement, mais méfiance ! Les supporters anglais présents hier à Clermont se montraient plutôt confiants et croisaient les doigts pour des retrouvailles en demi…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter