Yannick Nyanga : “Etre prêt dès le début”
Photo Panoramic

Yannick Nyanga : “Etre prêt dès le début”

A la sortie de l'entraînement, Yannick Nyanga nous accordé quelques minutes. Il espère être en forme pour le debut de saison. En deuxième position partie, un résumé de la semaine du Raçing dans les Pyrénées.

Juste remis de sa blessure au mollet, Yannick Nyanga espère être en forme pour entamer une nouvelle saison. À 33 ans, le troisième ligne du Racing nous a accordé quelques minutes à la sortie de l’entraînement. Il espère pouvoir jouer moins d’une mi-temps dans le dernier match de préparation avant d’entamer le Top 14.
Comment se passe votre préparation ?

Très bien, on est maintenant dans la sixième semaine de préparation, on a de grosses charges de travail avec beaucoup d’entraînements et beaucoup d’intensité. Là c’était le dernier entraînement, très très dur. Demain, on a match, c’est la dernière répétition générale avant le début du Top 14.

Comment vous sentez-vous physiquement après toutes ses semaines de préparation ?

Moi, je me sens bien, j’ai eu une élongation au mollet qui m’a tenu éloigné des terrains pendant dix – quinze jours. J’ai bien bossé pour revenir et normalement je devrais pouvoir faire un peu moins d’une mi-temps sur le match de demain.

Comment abordez-vous cette nouvelle saison ? 

On a envie déjà de mieux la démarrer que la saison dernière car l’an passé, on a eu beaucoup de mal à rentrer dans notre saison, même si on l’a bien finie. Là, on a envie d’être prêt dès le début.

Quels sont vos objectifs personnels ?  

Moi, mes objectifs personnels, c’est de prendre énormément de plaisir. D’essayer à chaque fois qu’on fait appel à moi d’être très performant.

 

Retour sur la semaine de préparation de Yannick Nyanga et ses coéquipiers

Le Racing 92 a passé la semaine dans les Pyrénées à St Lary Soulan. Une semaine de préparation intense avec beaucoup d’entraînements, en alternance avec énormément de récupération.

Mardi, premier entraînement pour le Raçing 92, une séance ouverte au public. 800 personnes ont fait le déplacement pour les joueurs. Dans un stade plein à craquer, les joueurs se sont entraînés pendant une heure et demie. À la fin de la séance, tous les yeux étaient fixés sur Dan Carter qui a passé une heure et quinze minutes à signer des autographes et à prendre des photos. Trop de monde et besoin de récupération, la star du Racing quitte le stade en camionnette. La plupart des jeunes sont repartis heureux d’avoir vu leur idole du rugby.

Mercredi, jour de repos pour les rugbymans du Racing. Une partie de l’équipe fait du vélo, pendant ce temps l’autre groupe fait du canyoning. Un seul joueur n’a fait aucune de ses activités, c’est Dan Carter qui était à Peyragudes (station de ski et piste d’atterrissage), il a embarqué dans un petit avion depuis lequel il a pu profiter de la vue et découvrir les alentours des Pyrénées.

Jeudi, deuxième entraînement de la semaine pour Yannick Nyanga et ses coéquipiers. Cette fois, c’est une séance à huis clos pour les joueurs qui ont besoin d’un peu de calme pour s’entraîner. Mais le public est toujours aussi nombreux à la sortie des joueurs, et Dan Carter soucieux de sa récupération s’excuse auprès du public et rejoint rapidement sa chambre d’hôtel. Quelques joueurs comme Brice Dulin, Maxime Machenaud n’étaient pas à l’entraînement, sûrement du fait de quelques douleurs physiques, et en ont profité pour faire un footing. L’ après midi, quelques joueurs sont partis se baigner dans le torrent de la Neste, une eau froide et bonne pour la récupération.

Vendredi matin, séance de décontraction pour les joueurs avant de partir direction Lamnezan pour le deuxième match de préparation, qui aura lieu samedi 19 août 2017 contre Toulouse.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter