Boris Palu : “J’ai toujours voulu faire un match de Coupe d’Europe”
Photo Panoramic

Boris Palu : “J’ai toujours voulu faire un match de Coupe d’Europe”

Boris Palu, jeune joueur du Raçing, a vécu sa première titularisation en Coupe d'Europe le mois dernier. Passé par la natation pour des problèmes de dos, Boris a toujours préféré le rugby. Il nous raconte son évolution au Raçing. Jeune joueur prometteur, il évoque ses objectifs personnels et avec son club.

Comment jugez-vous votre première partie de saison ?
Tout jeune, je ne sais pas mais une chose est sûre, c’est que je suis content de mon début de saison, je ne m’attendais pas du tout à ça. Après, voilà comme je l’ai déjà dit, j’ai pris les choses comme elle venait. Donc, maintenant que je suis rentré dans la rotation, j’espère avoir le plus de temps de jeu possible, c’est ce qu’on recherche tous. Mais si je devais juger mon début de saison, je dirais satisfaisant, voire même au-dessus de mes espérances, je ne m’attendais pas à ça.

Vous avez vécu votre première européenne le mois dernier contre Castres en Champion Cup. Comment l’avez vous vécu ?
La Coupe d’Europe, pour moi c’est un objectif de base. J’ai toujours voulu faire un match de Coupe d’Europe. C’était vraiment un de mes objectifs de base au début de l’année. Même si bien sûr, on n’a pas eu le résultat souhaité à Castres mais c’était une bonne expérience.

En parlant de Coupe d’Europe, quel est l’objectif fixé par le club ? Pensez-vous qu’il est toujours possible de se qualifier ?
L’objectif fixé par le club est toujours le même, c’est d’être champion car c’est le titre qu’il manque au club. Ensuite, oui il est toujours possible de se qualifier mais pour ça il faut absolument deux victoires.

Au niveau du Top 14, le classement est serré. Je parie que l’objectif est également d’être champion ?
Au niveau Top 14, bien sûr l’objectif reste le même. L’objectif final est d’abord de se qualifier si possible à l’une des deux premières places. Après éventuellement dans les quatre premières pour s’offrir un barrage à domicile ou aller directement en demi-finales, mais je pense que c’est l’objectif de beaucoup d’équipes.

Vous avez été formé au Racing 92, là ou vous êtes actuellement. Vous évoluez auprès de grands joueurs : Dan Carter, Dimitri Szarzewski… Est-ce que vous pensez que ça vous a aidé dans votre progression ?
Concernant la formation au Racing, je trouve que nous sommes très bien suivis en tant que jeune joueur. Maintenant, c’est ma troisième année avec le groupe professionnel donc je « regarde » un peu moins les autres. Mais oui, on progresse très vite au contact de ces joueurs-là car on a très peur de faire des erreurs. On a peur de ne pas paraître au niveau !

Il reste une grosse deuxième partie de saison. Quelles sont vos ambitions ?
Mes ambitions personnelles, c’est bien évidemment de continuer à enchaîner les matchs avec mon club. D’aller le plus loin possible en championnat et en Coupe d’Europe. Pour ce qui est des sélections personnelles, je n’y pense pas du tout. Je suis juste un jeune joueur qui essaye de faire son trou.

Est-ce que le XV de France reste dans un coin de votre tête ?
Bien évidemment, ce serait incroyable. Déjà de faire partie des Barbarians. Tout le monde est compétiteur et a des rêves, donc bien sûr l’équipe de France est un objectif mais je suis bien conscient de tous les progrès que je dois encore faire pour postuler dans ces équipes.

  1. avatar
    16 janvier 2018 a 17 h 35 min
    Par Madame Fitoussi lydie

    Bravo Boris ! Je suis très contente pour toi !
    Je commence à suivre tes match.
    Souviens toi ! Maternelle Giraud Teulon

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter