Lions : Warren Gatland prend le contre-pied !
Photo Panoramic

Lions : Warren Gatland prend le contre-pied !

L'annonce du squad qui affrontera les All-Blacks samedi a offert son lot de surprises. Le frileux sélectionneur -que l'on imaginait en tout cas- débarque ainsi Itoje, Warburton, North et Halfpenny au profit d'Alun Wyn Jones, d'O'Mahony, d'Elliot Daly et de Liam Williams. La prime est clairement à l'offensive.

Liam Williams prend la place de Leigh Halfpenny

L’arrière des Scarlets aurait pu totalement disparaitre des radars après son carton jaune reçu face aux Blues et son omission dans les deux squads qui ont suivi. Il est évident que la blessure de Stuart Hogg, couplée à sa belle prestation face aux Chiefs, l’ont remis en selle au point de regagner la confiance de Warren Gatland.

Owen Farrell se chargeant de l’ouverture et des points à marquer au pied, le luxe Halfpenny n’était pas forcément nécessaire. Williams se démarque du futur ex-Toulonnais par son panache, son incertitude offensive et sa prise de risque balle en main. Warren Gatland avait dit il y a quelques jours préférer le futur joueur des Saracens à l’aile. Il a aussi revendiqué le fait que les sélections du week-end pouvaient se gagner sur les prestations en midweek-team, ce que Williams a su admirablement faire face aux Chiefs. C’est donc assez logique de le voir endosser le maillot floqué du 15 lors de ce premier Test face aux Blacks.

L’expérimenté Alun Wyn Jones au profit de la fougue Itoje

Alun Wyn Jones a peut-être indirectement remporté le combat le plus dur de sa carrière : démarrer ce premier test en lieu et place du pétillant Maro Itoje était tout sauf une mince affaire. Au delà du cas du jeune Anglais, la concurrence est toujours sévère en seconde ligne avec George Kruis, Courtney Lawes et Iain Henderson. Warren Gatland veut faire parler les 116 caps du “Arnaud Mela” des Ospreys sur le terrain, mais aussi auprès des arbitres, même s’il ne sera pas le capitaine de l’équipe.

George North paye le prix et regardera le match des tribunes

George North ne démarrera pas et cela n’a rien de surprenant. Le fait qu’il ne prenne pas place sur le banc des remplaçants l’est un peu plus. L’ailier des Saints de Northampton paye le prix de ses matchs moyens. Il est l’ailier qui a parcouru le moins de mètres balle en main si l’on compare à Nowell, Daly, Watson et cie. Sa puissance n’a cette fois-ci pas fait le poids face au talent et la polyvalence d’Elliot Daly. L’ailier des Wasps a été préféré pour sa prise de risque balle en main et, tout comme Liam Williams, par son habilité à générer cette incertitude offensive indispensable pour marquer des essais.

Le duo irlandais botte Sam Warburton en touche

Malgré son manque de forme et de temps de jeu, il fallait oser pour faire asseoir sur le banc son capitaine de Tournée… Warren l’a fait. Y a-t-il eu un précédent ? Faites trembler vos placards à archives, je ne pense pas. Pour gagner cette série, Gatland a besoin de joueurs au top de leur forme et on est forcé de constater que Warburton ne l’est pas alors que Peter O’Mahony et Sean O’Brien le sont bien.

Le duo a emmené les Lions à merveille face aux Maori All-Blacks. La popularité de Warburton n’a donc aucune influence sur Gatland : seule la performance compte.

Owen Farrell à l’ouverture

Avant la Tournée, des rumeurs disaient qu’une association Sexton en 10 et Farrell en 12 pouvait se faire, un peu à l’image de ce que faisait Eddie Jones en associant George Ford et l’ouvreur des Saracens en équipe d’Angleterre. C’était sans imaginer l’importance de Ben Te’o en premier centre, casseur de lignes incisif sur chaque rencontre disputée.

Mais Owen Farrell n’a pas vraiment convaincu, manquant quelques points au pied face aux Crusaders et trois des sept plaquages qu’il avait enclenchés. Pas un seul franchissement, un seul et unique pauvre défenseur battu puis une blessure et une incertitude encore aujourd’hui persistante pour retrouver le niveau de forme qui fût le sien cette année en Aviva Premiership.

Jonathan Sexton, à l’inverse, a démarré moyen plus, pour finir bon face aux Maori All-Blacks.

Farrell ne devra pas se manquer samedi sous peine de regarder le deuxième test depuis le banc de touche.

Source : walesonline.com

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter