Une vieille dame pleine de vitalité
Photo Panoramic

Une vieille dame pleine de vitalité

Après la précieuse, et non moins méritée, victoire contre l'AC Milan, la Juventus de Turin retrouvait son antre en recevant le promu Cesena. Un duel avait lieu au poste de gardien de but entre le solide portier qu'est Buffon et Nicola Leali, prêté par les bianconeri, qui devrait être son successeur dans les années à venir.

Avec le retour en tant que titulaire d’Arturo Vidal, Massimo Allegri décide de faire tourner son effectif dans une semaine qui pourrait être charnière si ce n’est décisive dans cette saison avec un déplacement du côté de l’Atlético Madrid le 1er octobre prochain pour le compte de la seconde journée de la Champion’s League.

Sans Pogba mais avec la révélation Robert Peyrera pour épauler un Marchisio en état de grâce, Patrice Evra retrouve une place de titulaire dans le couloir gauche juventino. Très vite, la partie va se transformer (une fois de plus) en une domination stérile de la Juve. Son adversaire du soir, n’arrivant pas à réellement sortir de sa zone, permet à l’équipe hôte de développer son jeu à l’image d’un Giovinco très remuant n’hésitant pas à tirer de loin et à inquiéter à maintes reprises Leali.

La cité de Forli commence à commettre des fautes au fur et à mesure du match. Et dès les 20 premières minutes de jeu, un pénalty est sifflé suite à une main logique dans la surface. Le maître artificier ne se laisse pas prier et conclut l’offrande pour marquer pour la première fois de la saison. Leali n’était pas loin de repousser le tir du chilien mais sa main manque de fermeté. La Juve opère encore et toujours par un milieu, qui change à chaque match, qui garde son emprise sur le fil de sa rencontre en un véritable impresario de la partie du soir. Néanmoins, le dernier geste, la dernière passe est trop imprécise pour tuer tout suspense dès les 45 premières minutes.

En seconde mi-temps, la Vecchia Signora continue son bonhomme de chemin face à un promu trop tendre qui laisse son adversaire faire ce qu’il veut de lui et par conséquent du ballon. Suite à une nouvelle transmission ratée, le ballon atterrit dans les pieds d’Arturo Vidal qui déclenche une frappe croisée à l’entrée de la surface qui ne laisse aucune chance à Leali. Un doublé pour cet homme qui va (sûrement) intéresser un grand nombre de clubs tant ce milieu de terrain n’en finit plus d’être décisif. Max Allegri continue son turnover en faisant rentrer Padoin, Pepe et Morata pour faire souffler son groupe. Dans les dix dernières minutes, le premier cité servira parfaitement dans la profondeur Lichsteiner qui conclut d’une frappe croisée pour clore la marque sur un score sans appel de 3-0.

Avec un goalaverage plus intéressant que la Roma, qui s’est imposé à Parme, la Juventus est donc leader du championnat avec 12 points au compteur. C’est mieux que la saison dernière pour les hommes d’Allegri. Pour rappel, les bianconeri n’avaient pris que 10 points sur 12 à cause d’un point pris à Giuseppe-Meazza contre l’Inter de Milan. Avant d’entamer sa confirmation en Europe, cette Vieille Dame encore stérile dans le jeu se déplacera du côté de Bergame pour y affronter l’Atalanta samedi soir.

Une équipe piémontaise toujours aussi sûre et, pour l’instant, reine d’Italie avec une cage toujours inviolée en ce début de saison. Le microcosme Conte semble être bien loin dans l’esprit des joueurs.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter