Hirscher, Federer des neiges
Photo Panoramic

Hirscher, Federer des neiges

Star annoncée des championnats du monde de ski alpin, Marcel Hirscher règne depuis maintenant 5 ans, sans partage, tout en haut des cimes. Du 6 au 19 février, en Suisse (à Saint-Moritz), l’Autrichien a l’occasion d’assoir encore un peu plus, si ce besoin était, son exceptionnelle suprématie sur la planète-ski. Retour sur le parcours de celui qui, à l’instar de Roger Federer en tennis, pourrait bien être un jour considéré comme le plus grand skieur alpin de tous les temps.

Né en 1989 dans la région de Salzbourg, d’une mère hollandaise et d’un père autrichien, le petit Marcel a été élevé au bon grain du ski alpin dès son plus jeune âge… Et pour cause, Ferdinand, son paternel, est directeur d’une école de ski. Lancé sur ses spatules dès ses 2 ans, le futur champion skie tous les jours. A 10 ans, il gagne pratiquement toutes les courses auxquelles il prend part. Gravissant une à une les marches vers le haut niveau, Hirscher signe des débuts prometteurs chez les espoirs au début des années 2000, puis passe professionnel en 2008, rejoignant ainsi la caravane du cirque blanc à seulement 19 ans.

Spécialiste des disciplines techniques

Athlète passionné, également adepte du moto-cross, il pilote (de son propre aveu) ses skis de la même manière que sa bécane, considérant ses performances comme un savant mélange entre « risque » et « plaisir ». Doté d’un gabarit plutôt compact (1,73m pour 75kg), il privilégie naturellement les disciplines techniques à celles de vitesse, ne s’alignant ainsi jamais en descente et que très rarement en Super G, pour se consacrer quasi-exclusivement aux épreuves techniques (slalom et slalom-géant). A partir de 2009, il se classe ainsi déjà dans le top 10 des meilleurs slalomeurs du globe. En 2010, ses progrès se concrétisent par un premier top 10 (6e) au classement général de la Coupe du Monde.

Plus jeune vainqueur de la Coupe du Monde

Vainqueur de son premier slalom-géant en Coupe du Monde à Val d’Isère en 2010, tout s’accélère pour Hirscher à partir de la saison 2011-12. De plus en plus rapide, l’Autrichien s’offre 5 victoires en slalom et 4 en géant, des performances qui lui permettent de remporter le petit globe de cristal de la discipline mais aussi le gros globe de cristal, décerné au vainqueur du classement général du cirque blanc. A tout juste 23 ans, Marcel devient ainsi le plus jeune vainqueur de l’histoire de la Coupe du Monde ! Mais le plus grand moment de sa carrière demeure, pour l’heure, sa victoire lors du slalom des Mondiaux de Schladming (Autriche) en 2013, où il sera soutenu par près 50 000 spectateurs acquis à sa cause !

Hirscher-Svindal, comme Federer-Nadal

Par ailleurs, tout comme Roger Federer avec Rafael Nadal, Marcel Hirscher entretient depuis ses débuts une rivalité particulière avec le redoutable descendeur norvégien Aksel-Lund Svindal. Outre le parallélisme sonore avec les deux titans de la petite balle jaune, les deux skieurs se tirent eux aussi la bourre depuis belle lurette. En 2013 puis en 2014, l’attribution de la sphère précieuse s’est ainsi jouée dans un mouchoir de poche entre les deux hommes. Rebelote l’année passée, alors que le Viking faisait pourtant la course en tête à mi-parcours, ce dernier s’est finalement fracassé le genou dans le money-time de la saison… laissant ainsi son grand rival filer vers son 5e gros globe de cristal d’affilée, égalant par la même le record en la matière de l’Austro-Luxembourgeois Marc Girardelli.

Vers le record de titres en Coupe du Monde ?

Mais Hirscher n’est jamais rassasié. S’il remporte la Coupe du Monde cette année, il deviendra le 1er skieur masculin de l’histoire à remporter 6 gros globes de cristal… il rejoindrait alors sa compatriote Annemarie Moser-Pröll, la seule skieuse à avoir jusqu’ici triomphé 6 fois en Coupe du Monde. Et il est bien parti pour le faire ! Toujours aussi régulier depuis le début de la saison (il a signé 83 podiums sur ses 106 dernières courses), Marcel caracole à l’heure actuelle en tête du classement devant le Français Alexis Pinturault. Mais avant cela, le « Martin Fourcade du ski alpin » ambitionne une véritable razzia aux Championnats du Monde, où il visera cette année un fabuleux triplé « Slalom-Géant-Combiné ».

Les Jeux Olympiques de 2018 en tête…

Déjà titulaire de 2 médailles d’or mondiales, le successeur désigné d’Herman Maier n’a encore jamais vraiment brillé sur la scène olympique… Après avoir échoué par trois fois au pied du podium (5e en slalom et 4e en Géant à Vancouver, puis de nouveau 4e en Géant à Sotchi) et malgré une breloque d’argent obtenue en slalom lors de l’ultime olympiade russe, le prodige de Salzbourg le sait : s’il veut un jour dépasser les Tomba, Killy, Aamodt, Maier et autre Stenmark pour pouvoir prétendre au titre honorifique de meilleur skieur de tous les temps, la quête d’un ou plusieurs titres sous les anneaux s’impose. Ceci étant, à même pas 28 ans, il lui reste encore un peu de temps.

Le palmarès de Marcel Hirscher en chiffres, c’est…

1 titre de vice-champion olympique (en slalom en 2014)
2 titres de champion du monde (en slalom en 2013 et en combiné en 2015)
2 titres de vice-champion du monde (en slalom géant en 2013 et en 2015)
5 gros globes de cristal (vainqueur de la CM en 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016)
6 petits globes de cristal (3 en slalom, 3 en slalom géant)
43 courses remportées en Coupe du Monde (déjà 5e du classement historique)
105 podiums en Coupe du Monde (déjà 2e du classement historique)

Lionel Ladenburger

  1. avatar
    9 février 2017 a 20 h 00 min
    Par Guga57

    Hirscher détronera-t-il un jour Maier, Aamodt et Stenmark dans la hiérarchie des meilleurs skieurs de l’Histoire ? Je vous laisse juger par vous même : http://yourzone.beinsports.fr/sports-hiver-top-10-meilleurs-histoire-ski-alpin-102573/

    • avatar
      20 février 2017 a 13 h 50 min
      Par Guga57

      Hirscher n’est pas passe loin de reussir le triple que j’evoque dans l’article, il a gagne le slalom et le geant, et fini 2e du combine. 3 medailles sur 3 courses disputees, c’est du solide. Maintenant a lui de reproduire le meme genre de perfs l’annee prochaine aux Jeux Olympiques pour entrer encore un peu pluss dans la legende de son sport !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter