Open d’Australie : nos pronos pour les demi-finales
Photo Panoramic

Open d’Australie : nos pronos pour les demi-finales

Après s’être abattu sur Novak Djokovic dès les huitièmes de finale, le ciel est de nouveau tombé à Melbourne, et pas sur n’importe quelle tête puisqu’il s’agit du n°1 mondial Rafael Nadal. Et même si l'on ne sait plus vraiment si l’Open d’Australie de cette année est une caméra cachée tant le niveau des demi-finales est un sketch, le Vestiaire du Sport te livre ses pronos pour ses matchs, qui paraissent déséquilibrés sur le papier mais qui ne le sont plus vraiment à ce stade de la compétition.

Marin Cilic – Kyle Edmund

On s’attendait au remake de l’année dernière entre Rafael Nadal et Grigor Dimitrov. Finalement, on aura tout l’inverse. Quand on vous dit qu’on est visionnaire en pronos, c’est pas pour rien qu’on avait coché les noms de Nadal et Dimitrov en tant que vainqueurs respectifs de leur quarts de finale. La première surprise est survenue en fin d’après-midi sur la Rod Laver Arena, où Kyle Edmund a totalement terrassé le Bulgare Grigor Dimitrov, tête de série n°3 qui partait clairement avec la majorité des suffrages sur ce match. Mais Grigor, quelque peu émoussé par ses matchs précédents à rallonge et abandonné par son service, n’a pas réussi à faire déjouer le Britannique qui a réussi à faire oublier le forfait d’Andy Murray. La relève est là. Malgré la perte du deuxième set, le natif de Johannesburg n’a fait qu’une bouchée de son adversaire du jour en quatre sets (6-4, 3-6, 6-3, 6-4) et se qualifie pour la première fois de sa carrière dans le dernier carré d’un tournoi du Grand Chelem.

Dans l’autre quart de finale de ce tableau, l’affiche paraissait un tout petit peu plus relevée entre le n°1 mondial Rafael Nadal et le Croate Marin Cilic, tête de série n°6. Et nous avons assisté à une super match où les deux hommes se sont rendus coup pour coup. Tellement que l’Espagnol a fini par se blesser sur une amortie du Croate au début du quatrième set. Pourtant, Rafa avait parfaitement négocié le début de match en remportant la première manche puis en breakant Cilic au début de la seconde. L’Espagnol menait 6-3, 3-2 service à suivre avant que la roue tourne. En frappant plus fort et en étant plus constant, Cilic a réussi à inverser la tendance pour empocher la deuxième manche sur le même score que la première. Mais la beauté ne s’arrêtant pas qu’à deux sets, elle s’est sublimée dans le troisième. Des échanges monumentaux et un tie-break au couteau ont permis à l’Espagnol de reprendre l’avantage. La suite, on la connait… Nadal n’est plus que l’ombre de lui-même et s’incline sèchement dans la quatrième manche avant d’abandonner au début de la manche décisive lorsqu’il perdait son service (3-6, 6-3, 6-7, 6-2, 2-0 ab.)

Du coup, on aura droit à une demi-finale inédite entre Marin Cilic et Kyle Edmund, 49ème joueur mondial au 15 janvier 2018. Dans les confrontations directes, le Croate mène 1-0. Leur unique confrontation s’est déroulée en Chine au troisième tour du Masters de Shanghai et Marin Cilic s’était imposé assez facilement en deux sets (6-3, 7-6). Même si Edmund a les armes pour battre Cilic sur un match, il n’en reste pas moins qu’on est en demi-finale et que le ventre va forcément commencer à se nouer. L’expérience pour le Croate, la fougue et l’insouciance pour le Britannique.

Alex : victoire de Cilic en 4 sets / Paul : victoire de Cilic en 4 manches

Roger Federer – Hyeon Chung

La journée a débuté par un premier quart de finale digne d’un bon ATP 250, opposant le Coréen Hyeon Chung, 58ème joueur mondial, à l’Américain Tennys Sandgren, 97ème mondial. Autant dire que ce quart était celui qui faisait le moins rêver les spectateurs sur le papier. Et de match il n’y a pas vraiment eu entre le tombeur de Zverev et Djokovic, et celui de Wawrinka et Thiem. Le Coréen a survolé son quart de finale en s’imposant facilement entre trois sets (6-4, 7-6, 6-3), ralliant ainsi les demi-finales d’un Grand Chelem pour la première fois. C’est la première fois depuis 2004 (Marat Safin) qu’un joueur aussi mal classé parvient à hisser dans le dernier carré du majeur australien.

Dans le deuxième quart de finale, qui se jouait en night-session pour satisfaire un des deux joueurs, l’affiche était beaucoup plus alléchante. Le Suisse Roger Federer, tête de série n°2, défiait Tomas Berdych, tête de série n°19. Un premier set de haute volée a permis au Suisse de se mettre sur de bons rails malgré la perte rapide de son service en tout début de match. Le Tchèque s’est même procuré deux balles de set à 5-3 puis 6-5, mais Federer a réussi à élever son niveau de jeu sur les points importants, au contraire de Berdych qui s’est totalement raté dans les moments-clés. Dans le tie-break, Federer a été impérial comme à son habitude. Dans le deuxième set, Federer a breaké au meilleur moment à 4-3 pour prendre une avance confortable. Le début de la dernière manche a été une succession de breaks et c’est finalement Federer qui a réussi à tenir son engagement pour s’imposer sur le même score, mais dans le désordre, que l’autre quart de finale du jour (7-6, 6-3, 6-4).

C’est la première fois dans la carrière des deux joueurs qu’ils vont croiser le fer. Aucune confrontation directe donc et un avantage clair au Suisse qui avait un boulevard depuis le début du tournoi pour se hisser en finale. Pour le beau parcours du Coréen, l’un de nous se doit de mettre une pièce sur lui.

Alex : victoire de Chung en 5 sets / Paul : victoire de Federer en trois manches.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter