Barcelone : encore une Decima pour Nadal
Photo Panoramic

Barcelone : encore une Decima pour Nadal

Nadal a étripé Dominic Thiem en finale du Masters 500 de Barcelone. La plaisanterie nous ramène à 10 victoires, après une première Decima à Monte-Carlo. L’Autrichien pourtant en forme, vainqueur du n°1 mondial la veille, a fait figure de potiche, rabaissé au rang de figurant, voir même de stagiaire au service de l'entretien des courts.

Le Barcelona Open Banco Sabadell, tout heureux de compter le Majorquin comme recordman des titres en Catalogne, a même poussé le bouchon jusqu’à rebaptiser le Pista 1 du nom de son champion. L’ensemble de la presse éclairée salue à nouveau cet exploit après celui terrifiant en Principauté. Le seul aspect rassurant dans toute cette mascarade, c‘est que Rafael Nadal fait une pause cette semaine pour, on l’imagine, reposer son corps après ce terrible marathon.

On peut allègrement imaginer que pour garder sa concentration, l ‘Espagnol, de Monte-Carlo à Barcelone, a rejoint la Catalogne à la nage depuis la Côte d ‘Azur. Rien de plus normal pour un champion de cette “classe”. On ne perdra pas notre temps à décrire les exploits fulgurants du taureau de Manacor. De toute façon, il ne gagne pas tous ses matchs ; plus exactement, il n’en perd jamais. Et ce n’est pas faute d’avoir des adversaires de qualité. Son duel contre Goffin la semaine dernière a révélé une nature surprenante du personnage.

Indifférent et lointain face aux complaintes justifiées du petit Belge, il n’a manifesté aucun signe de sportivité, n’appuyant pas la parole de son adversaire face à une erreur manifeste d’arbitrage. Il est vrai que Nadal, décrit par tous comme parfaitement fair-play, ne fait vraiment pas l’unanimité auprès des joueurs, qui avouent le trouver bien faux dans son attitude.

En tout cas, l’Espagnol profite pleinement de l ‘absence de Federer, qui bizarrement semble être le seul en ce moment à pouvoir l’arrêter. Elle est bien loin cette époque  oubliée, où Rafael Nadal, les larmes aux yeux, nous expliquait en conférence de presse qu’il était contraint de déclarer forfait à Roland Garros 2016 sous peine d’amputation immédiate de son poignet. On était à ce moment bien surpris, après l’avoir vu exterminer ses adversaires aux tours précédents.

Loin de nous l’idée de vouloir nous perdre en conjectures, nos simples interrogations valent tout de même leur pesant de molécules bienveillantes. Et si Nadal, comme les femmes ont un secret de beauté, avait-il un secret de réussite ? On ne posera pas la question à Tony, il risquerait de nous confondre avec Roselyne dans un sursaut d’hostilité bien maîtrisée. Nous ici, on est tout de même dubitatif. Ces records à l’emporte-pièce, dans ce monde si âpre du tennis moderne, on a un peu de mal à comprendre que la terre européenne devienne à ce point la propriété d’un seul homme.

Comme dans un western spaghetti où le héros tue tout le monde, on ne l’appellera pas  Trinita, mais Rafael Nadoul. Agrégat du Bon, de la Brute et du Truand, l ‘espagnol se fait maintenant appeler Nadoul. Alors quelle espèce d’excuse trouvera-t-il s ‘il devait à nouveau interrompre ses exploits, comme après sa défaite contre Rosol en 2012 à Wimbledon ou la grotesque mise en scène de Roland Garros 2016. On pose la question, parce qu’en d’autres temps désormais révolus, personne n’osait douter de Lance Armstrong et parce que personne n’avait voulu croire au pire pour Florence Griffith-Joyner.

Le Sport a ses limites que la raison n ‘accepte pas toujours. Nous, on le dit haut et fort, avec un tel palmarès, il appartient au joueur d’apporter les preuves de son honnêteté, et non au sport de prouver sa culpabilité.

  1. avatar
    5 mai 2017 a 22 h 38 min
    Par Djokolife

    Excellent article.

  2. avatar
    8 mai 2017 a 16 h 56 min
    Par killranger

    “Il appartient au joueur d apporter les preuves de son honnêteté”.
    Pas compris cette phrase.. Honnêteté par rapport à quoi ??!!

  3. avatar
    9 mai 2017 a 17 h 03 min

    deux points d ‘exclamation après deux points d ‘interrogation, pas compris non plus votre signalétique

  4. avatar
    10 mai 2017 a 4 h 20 min
    Par Nicolas

    L’article sous entend que Nadal ne serait pas honnête et se foutrait de notre gueule et ferait du cinéma.
    Si j’ai compris le sens de la discu.

  5. avatar
    10 mai 2017 a 11 h 14 min

    WECH WECH WECH

  6. avatar
    10 mai 2017 a 11 h 19 min

    Nicolas, je dis simplement que le palmares de Nadal sur terre, dépasse de loin ce que les légendes du tennis n ‘ont pu faire

    Borg en son temps n ‘ a pu continuer au delà de 26 ans , alors que Nadal affirmait l ‘année dernière que son poignet gauche était quasi perdu

    moi je n ‘accuse personne, mais je pense qu’ a un certain stade de performance il serait opportun que le joueur nous en dise un peu plus sur sa condition

    voilà voilou

  7. avatar
    11 mai 2017 a 5 h 50 min
    Par Nicolas

    En même temps Nadal n’est pas obligé de dire quoi que ce soit sur sa condition, c’est lui que cela regarde.

  8. avatar
    11 mai 2017 a 17 h 16 min

    C’est d’abord à l’auteur d’apporter la prevue que Nadal est dope. Chacun a le droit d’avoir ses convictions, mais pour accuser formellement il faut des preuves …

  9. avatar
    13 mai 2017 a 5 h 27 min
    Par Nicolas

    Axel, comment expliques tu le décalage entre les performances de Nadal qui était quasi nul il y a deux ans et celle de Nole en perdition depuis quasiment 1 an,et je ne parle pas non plus de Murray et Federer.

    Sans parler de dopage il y a des questions qui méritent d’être posé.

  10. avatar
    14 mai 2017 a 4 h 14 min
    Par Nicolas

    Si Rafael Nadal a retrouvé un niveau dit de ligue des champions, Nole serait plutôt championnat de division d’honneur ce qui est sacrément nul.

    Murray lui serait plutôt championnat de France amateur.

  11. avatar
    14 mai 2017 a 8 h 39 min

    Axel Borg, le principe de ne parler qu ‘en apportant des preuves, est tout d abord une simplicificatio et une négation du principe de la performnce humaine
    en d ‘autre temps, le grand cheval de bataille de Lance Armstrong était préciémentl ‘argument anachronique que vous présenté

    chacun sait , comme les faussaires de monnaie, que celui qui se dope aujourd’hui commence d abord par trouver le moyen de ne pas être dépisté avant de commencer son traitement

    quelle est la force supplémentaire que possède Nadal sur Federer ou Sampras qui eux ‘ont jamais remportés un tournoi 10 fois et encore le sport pourrait être guillotiné si cela se produisait à Roland Garros

  12. avatar
    14 mai 2017 a 19 h 52 min
    Par Adrien Bachy

    Comparer Nadal à Armstrong ça va un peu loin là non ?

  13. avatar
    15 mai 2017 a 4 h 41 min
    Par Nicolas

    Le Tennis depuis 17 ans est une escroquerie car les joueurs sont incapables de tenir leurs efforts tout le long de leur carrière, que les joueurs et joueuses français soit nulles c’est héréditaire mais pour les autres.
    A croire que les tournois sont truqués ou alors il y a quelque chose que je comprends pas

  14. avatar
    15 mai 2017 a 22 h 09 min
    Par the sampras

    toi ton niveau division d’honneur, tu le maintiens à chaque message et visiblement sans effort mental : comme quoi c’est possible.
    et je te confirme, il y a beaucoup de choses que tu ne comprends pas.

  15. avatar
    16 mai 2017 a 5 h 37 min
    Par Nicolas

    je répondrai pas à cette bassesse qui est tout aussi déplacé que nulle et perso je parlais de Nole pas d’autre chose.

    L’auteur de cet article pose les bonnes questions ,il n’y a rien que les frustrés pour que la vérité blesse.

  16. avatar
    16 mai 2017 a 10 h 41 min

    on pourrait commencer par évoquer les caissons de récupération

    sont ils règlementaires ou tout simplement un peu discriminants

    une vraie question non

  17. avatar
    17 mai 2017 a 4 h 56 min
    Par Nicolas

    @Markobaliwest ton article gêne considérablement ici et pose vraiment les questions essentielles,qui font pourquoi certains tennismen plongent d’un coup et pourquoi certains remontent alors qu’ils étaient au fond.

  18. avatar
    18 mai 2017 a 10 h 50 min

    Nicolas, je dirais simplement que le tennis de haut est très exigeant

    Nadal a battu deux fois thiem en finale de Barcelone et Madrid

    les ressources necessaires pour cela sont colossales

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter