C’est l’heure du quatre quarts à Montréal
Photo Panoramic

C’est l’heure du quatre quarts à Montréal

La tournée nord-américaine a bel et bien commencé. C'est l'heure du premier des deux Masters 1000 de l'US Open Series (après, il y aura Cincinnati), le fameux Open du Canada. Organisé à Toronto ou Montréal une année sur deux, c'est au Québec que (presque tous) les meilleurs joueurs de la planète ont posé leur valise cette année pour quelques jours ou seulement quelques heures pour certains (parlez-en à Lucas Pouille). Ce soir et cette nuit vont se dérouler les quarts de finale, décryptage avec le Vestiaire du Sport.

Haut du tableau 

Shapovalov vs Mannarino

C’est vrai, ça fait pas tellement affiche de quart de finale de Masters 1000, mais bon en l’absence de Djokovic, Murray et Wawrinka, le tableau s’ouvre un peu plus.

Shapovalov, c’est une des futures stars du tennis mondial. Jeune canadien de 18 ans, il avait déjà marqué le public l’année dernière à Toronto. Il s’est fait aussi connaître en envoyant un missile dans l’oeil d’un de nos arbitres français lors d’un match de Coupe Davis, ce qui avait valu l’exclusion de son équipe. Petit dérapage. Le gamin est passé à autre chose et ça se ressent ici. Vainqueur de Dutra Silva au premier tour en sauvant des balles de match, il a enchaîné ensuite en collant 2 sets à De La Poutre, tout en contrôle. Et cette nuit, il a réussi l’exploit de se défaire de Rafael Nadal 7/6 au 3ème set, la plus belle victoire de sa carrière. Certes, Rafa a fait un bon gros match de merde mais c’est quand même costaud. Et juste pour le goût, il prive l’espagnol de la place de numéro 1 mondial. Le taureau va devoir patienter.

Mannarino, de son côté, fait son trou assez tranquillement. Il a notamment profité d’un Raonic diminué au 2ème tour pour lui infliger un petit 4 et 4 des familles. Il a ensuite mis une rouste au jeune coréen Chung qui avait écarté David Goffin. Le français aura clairement un très bon coup à jouer face à Shapovalov. On donne l’avantage au français qui pourra profiter d’un possible relâchement du canadien après un tel succès.

Zverev vs Anderson

Zverev est en pleine confiance après avoir remporté son 4ème titre de la saison à Washington la semaine dernière. Mais c’est aussi un miraculé après avoir sauvé des balles de match (notamment une après un échange de 49 coups) face à Richard Gasquet. Hier, il a dominé très tranquillement Nick Kyrgios. Il sera opposé à Kevin Anderson qui revient en forme depuis quelques semaines. Le sud-africain s’est défait successivement de Carreno Busta et Sam Querrey (tombeur de Tsonga, comme à Wimbledon). Attention pour l’allemand, ça sent le match piège même s’il reste néanmoins favori.

En haut du tableau, on voit bien une demi Zverev – Mannarino avec ensuite une qualification du jeune allemand pour la finale.

 

Bas du tableau 

Haase vs Schwartzman

On dirait l’affiche d’un premier tour d’ATP 250 mais non vous ne rêvez, c’est aussi un quart de finale du Masters 1000 édition 2017 de Montréal. Ils sont fous ces québécois. Ils n’ont pas les quarts les plus alléchants sur le papier mais les deux jouent très bien au tennis et ont sorti de superbes victoires. Haase face à Dimitrov, tête de série numéro 7. Et Schwartzman contre Thiem, tête de série numéro 3, après avoir sauvé des balles de match (oui, c’est devenu assez commun cette semaine, t’es plus in quand tu gagnes sans sauver de balles de match maintenant) Affiche surprise veut souvent dire affiche ouverte. Et celle-ci n’est pas l’exception qui vient confirmer la règle. Très difficile de savoir qui va gagner cette rencontre. Léger avantage à Haase peut-être au niveau de la fraicheur, l’argentin ayant remporté ses 3 matchs en 3 sets.

Federer vs Bautista Agut

Là, on est sur une affiche assez attendue. Le King vs L’huître. On se moque mais l’espagnol il est vraiment solide tout au long de l’année. Tête de série numéro 12, il est venu à bout hier soir de notre Monf’ en sauvant une balle de match (faut changer de disque au bout d’un moment) d’un superbe service extérieur. Il a ensuite crucifié un français complètement cuit dans le tie-break du 3ème. En face, c’est Roger, élégant comme jaja avec son petit col mao rose. Bon, ok, il a lâché un set contre Ferrer, son jouet préféré du circuit. Mais il ne faut pas lui en tenir rigueur. Il se remet en route après son 8ème sacre à Wimbledon. Evidemment, le suisse est favori. Et il va vouloir tout donner pour aller au bout cette semaine. En effet, après la déroute de Nadal cette nuit, il peut revenir à seulement quelques points de lui au classement mondial en cas de victoire cette semaine. Et il pourrait toucher la place de numéro 1 mondiale du doigt. Avant peut-être de retrouver son trône qu’il avait laissé filer en 2012.

En bas du tableau, on voit bien un petit Federer – Haase avec une victoire du Maître.

Réponses ce soir et cette nuit.

 

  1. avatar
    11 août 2017 a 15 h 52 min
    Par Guga57

    Suprenant ce Masters 1000 canadien c’est vrai. Meme si c’etait previsible vu les absences en pagaille (Djoko, Murray, Wawrinka, Cilic, Berdych, Muller, Fognini, Simon, Verdasco, Cuevas et j’en passe). Perso, avec le soutien du public, je vois plutot Shapovalov battre Mannarino. Entre Zverev et Anderson, ca risque d’etre tres serree mais je crains que l’enchainement soit difficile pour Zverev qui jouera cette nuit son 8e match en 12 jours, peut-etre le match de trop face a un adversaire aussi coriace que le Sud-Africain. Pour Haase vs Schwartzmann, le H2H penche largement en faveur du Hollandais… Enfin, sans surprise, j’imagine mal Federer perdre contre Agut. En fait, tous pronos mis a part, j’aimerai bien une finale Federer-Shapovalov, un choc de generation, Rodgeur a le double de l’age du jeune Denis : 18 ans d’ecart entre les deux! C’est fou ;)

  2. avatar
    11 août 2017 a 22 h 14 min
    Par Elvis

    Federer est dû pour un autre trophée au Canada 11 ans après son dernier trophée sur le sol Canadien (Toronto 2006).

    Le maestro est en train regagner en 2017 des trophées qu’il n’avait pas touché depuis longtemps (Australian Open 2010, Indian Wells 2012, Miami 2006, Wimbledon 2012).

    Espérons que la belle séquence se poursuivra cette semaine et le reste de la saison (US Open 2008, Shanghai 2014, Paris 2011, Londres 2011).

    2017 commence à ressembler à 2006!!

  3. avatar
    11 août 2017 a 22 h 20 min

    Je seconde Guga et je penche par chauvinisme pour le jeune Shapovalov ! Je me souviens de sa victoire à Wimbledon chez les juniors l’année dernière.

    Il tape déjà à la porte des pros à à peine 18 ans… de nos jours c’est très rares les adolescents qui percent comme cela.

    J’ai déjà hâte de voir s’il va confirmer l’année prochaine.

  4. avatar
    17 août 2017 a 16 h 36 min
    Par Guga57

    Super Shapovalov !!! Une belle découverte pour moi qui n’avait jusqu’alors vu de lui que cette maudite balle envoyée dans l’œil de l’arbitre en Coupe Davis… J’espère vraiment que cet Open du Canada va lancer sa carrière. Un feu-follet de gaucher avec une petite merveille de revers à une main, c’est juste un délice à regarder. Un peu comme toi Fabrice, j’ai maintenant hâte de voir s’il va confirmer.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter