Wawrinka domine Monfils
Photo Panoramic

Wawrinka domine Monfils

Plus audacieux dans les moments importants, Stan Wawrinka a dominé Gael Monfils en trois sets, 7/5 7/6 6/2, cette après midi. Il n'y a aucun Français en quarts de finale pour la première fois depuis 2010.

Pour voir aucun tricolore en quarts de finale de Roland-Garros, il faut remonter sept ans en arrière et l’édition 2010.

Gael Monfils, seul tricolore encore en lice, a du rendre les armes ce lundi, dominé en trois manches par un Stan Wawrinka très solide. Certainement moins frais que son adversaire, le Parisien n’est pas parvenu à enflammer ce huitième de finale en emportant le public du court Philippe Chatrier avec lui. Le n°2 français a tout de même inquiété sérieusement le vainqueur de l’édition 2015, notamment en début de match où il a profité de quelques imprécisions du Suisse pour se détacher en convertissant sa huitième balle de break.

En forçant sa nature et en élevant son niveau de jeu, l’Hélvète est rapidement revenu dans le match. C’est dans le money time, à 6/5 en sa défaveur, que la « Monf » a craqué en cédant le premier set sur une terrible double faute.

On a assisté à un scénario quasiment identique lors du deuxième acte où Gael a pris d’entrée le service adverse avant de se faire reprendre dans la foulée. Les deux hommes se sont ensuite montrés très solides sur leurs mises en jeu pour aller jusqu’à un jeu décisif très tendu, où Stan s’est à nouveau montré plus costaud mentalement. Malgré un sursis avec trois balles de set et un retour à 6-6, Gael a fini par être sanctionné de sa passivité dans les moments importants par un Wawrinka qui était, au contrare, très entreprenant et audacieux, à l’image de cette magnifique balle de set conclue au filet par le n°3 mondial.

Mené deux sets à zéro, Monfils était presque condamné ; le troisième et dernier set fut une simple formalité pour le mieux classé des deux joueurs. Agressif, le Suisse a surclassé le tricolore qui était parfaitement conscient d’avoir laissé passé sa chance et que ce match aurait pu tourner en sa faveur s’il s’était montré un peu plus mordant sur les points qui comptent.

Quant à Wawrinka, il semble monter en puissance dans ce Roland Garros pour se rapprocher du niveau éblouissant qu’il avait atteint en 2015, l’année de son sacre. En quart de finale, il affrontera Marin Cilic, vainqueur par abandon de Kevin Anderson, pour un duel qui promet d’être passionnant.

  1. avatar
    6 juin 2017 a 5 h 38 min
    Par Nicolas

    Est ce moi ou Roland cette année est inintéressant et trop chiant les affiches sont pourries et ressemble à du déjà vu,d’autant plus que tout le monde voit Nadal gagner comme les sondages qui ont donné la victoire à Macron pour la présidentielle.

    Je comprends plus pourquoi Federer a dit non cette année à Roland ce tournoi commence à être limite pénible. Vivement que cela se termine

  2. avatar
    6 juin 2017 a 16 h 31 min

    Au contraire je trouve qu’il y a beaucoup plus d’incertitude que dans les années récentes. Nadal est certes favori, et remporter la decima à RG (et dans un GC) serait un exploit spectaculaire pas près d’être égalé (d’ailleurs ses 9 victoires à un GC sont 2 de plus que le suivant !).

    Nicolas, tu devrais te trouver un sport moins déprimant pour toi, tu ne semble jamais satisafait.

  3. avatar
    6 juin 2017 a 21 h 06 min
    Par the sampras

    C’est pas souvent, mais je suis assez d’accord avec le dépressif de service.
    Le tournoi manque quand même d’un peu de folie et de grands matchs.
    Mais je ne désespère pas que ça arrive dans le money time.
    Thiem-Djoko, puis peut être Thiem-Nadal en demi ça peut le faire : je crois beaucoup à l’Autrichien pour titiller les cadors, un peu à la Dimitrov en Australie.
    Et puis pourquoi pas un Wawrinka-Nadal en finale avec un suisse au niveau de sa finale 2015 et Rafa de retour au sommet pour une affiche explosive : on peut rêver.

  4. avatar
    8 juin 2017 a 6 h 11 min
    Par Nicolas

    Je suis pas dépressif mais je constate que de voir tout le temps les mêmes en demi ou soit finales c’est chiant.

    Il faut ABSOLUMENT que cela soit Thiem qui gagne Roland sinon je ne vois pas d’intérêt pour ce GC, de plus pour finir jamais le Tennis ne m’a jamais autant ennuyé en ce moment.
    Vivement que cela éclate tout ça et qu’on assiste à un VRAI renouveau dans ce monde si lisse qu’est devenu ce sport.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter