ATP 500 Rotterdam (indoor) : Federer chasse l’as
Photo Panoramic

ATP 500 Rotterdam (indoor) : Federer chasse l’as

Le maestro a annoncé la surprise la semaine passée : il va jouer cette semaine le tournoi de Rotterdam. En cas de présence dans le dernier carré, il délogera Rafael Nadal du siège de n°1 mondial.

Devenir le plus vieux numéro de l’histoire

Dans la panoplie des records et accomplissements du Suisse, battre le record d’André Agassi, n°1 mondial à l’été 2003 à 33 ans occuperait une place à part et viendrait couronner son fabuleux comme-back entamé il y a presque un an jour pour jour en gagnant à Melbourne son 18ème majeur. A 36 ans, le record serait même pulvérisé et sans doute un de ceux qui seront très difficiles à aller chercher. Federer pourra aussi améliorer un autre record ahurissant qu’il détient (302 semaines à la place de n°1).

Un calendrier pas si absurde

Surprenant au premier abord, ce choix de s’aligner à Rotterdam est -je pense- finalement très pertinent :

- De retour à Bâle, il n’a pas un grand trajet à faire (il a dit que les longs trajets le fatiguaient et qu’il optimisait aussi son calendrier par rapport au temps passé en avion…) et en zappant ainsi Dubai, il se laisse encore plus de temps pour préparer la défense de son sunshine double (Indian Wells-Miami) de 2017.

- Il prend son destin en mains : s’il atteint la demi-finale, il sera n°1 mondial sans espérer un faux-pas de Nadal qui devrait être en mesure de s’aligner à Acapulco 15 jours plus tard.

Rotterdam et Federer, une petite histoire

Loin de ses fiefs de Halle, Bâle ou Dubai, Federer a quand-même gagné par deux fois le tournoi batave en 2005 et en 2012. En 2012, il avait même lancé à Rotterdam sa conquête en soulevant le 1er trophée de sa saison avant d’enquiller Dubai, Indian Wells, Madrid et Wimbledon pour… redevenir n°1 mondial !

Un tableau difficile

Malgré les forfaits de Tsonga et Kyrgios, le tableau a fière allure et ce ne sera pas du tout cuit pour un Roger qui adore jouer en indoor. Bemelmans au 1er tour, Khachanov au 2ème, et peut-être le match décisif pour redevenir n°1 en quart face à… son grand pote Stan Wawrinka ! Pour jouer potentiellement une demie face à Sasha Zverev, tandis que la seconde moitié de tableau verra ferrailler entre autres Goffin, Dimitrov ou Berdych.

  1. avatar
    13 février 2018 a 8 h 18 min

    Bonjour

    L’article est relativement anecdotique mais en tant que supporter de Fed, je n’apprécie pas trop sa démarche, qui me fait penser à sa Montrealite de l’an dernier. Qui lui avait coûté cher. ..ou la même obstination du number one qui a conduit Nadal à en faire trop fin 2017 pour conserver son trône. J’espère franchement qu’il ne compte pas enchaîner Rotterdam, Dubai avant IW et Miami. Quant à la TB, qu’il n’a pas l’air de vouloir boycotter cette année, j’espère qu’il ira molo. Ou Rome ou MC ou celle relativement rapide de Madrid. Voir Istanbul histoire d’empiler (sur brique pilée ;-) ) les atp? Juste histoire de montrer qu’il ne refuse pas définitivement le combat face à l’ogre de l’ocre. Mais contrairement aux autres surfaces ils sont une poignée à pouvoir l’empêcher d’un face à face avec Rafa en finale: Thiem, Zverev, Kyrgios, Goffin. ..sur tb ce sera pas là même limonade…

  2. avatar
    14 février 2018 a 11 h 04 min

    Bonjour, je pense qu’il ne jouera pas Dubai donc c’est pertinent, moins de voyage et plus de temps pour préparer IW-Miami. Sur terre je serai etonné qu”il joue vu comment il a marché sur l’eau sur gazon ensuite…
    Mauvais souvenir de Montreal également mais davantage du à la malchance, si ça se trouve il n’aurait joué que Cinci et se serait blessé au dos aussi, je pense même que cet événement qui lui a couté l’US l’a surement echaudé et qu’il ne s’aligne pas à Rotterdam sans la certitude que son corps le lui permet…

  3. avatar
    19 février 2018 a 15 h 55 min

    Perso je serais Federer je ne défendrais pas trop longtemps cette place de n°1, Nadal repassera devant si le Suisse ne réussit pas le double Indian Wells / Miami.

    Le Suisse voudra peut-être tenter qqch à Roland-Garros histoire de faire ses adieux au public parisien, qu’il boycotte aussi à Bercy du fait du sandwich temporal Bâle / Masters Cup.

    Mais à sa place je prendrais le programme suivant, chirurgical à souhait :
    - Indian Wells
    - Miami
    - Queen’s (histoire de changer un peu et d’etre à Londres directement)
    - Wimbledon
    - Toronto
    - Cincinnati
    - US Open
    - Shanghai
    - Bâle
    - Masters Cup

    • avatar
      20 février 2018 a 17 h 00 min
      Par Cullen

      J’aimerai bien aussi le voir inscrire son nom au palmarès du Queen’s (autrement plus prestigieux que Halle) mais il a signé un contrat qui le lie à vie avec le tournoi allemand, et le Suisse aura peut-être envie d’y réussir la fameuse “décima” comme on l’appelle cette année.

  4. avatar
    20 février 2018 a 16 h 06 min

    Excellent programme Axel !
    Toutefois je retrancherais Toronto car on a vu que l’an dernier 3 tournois sur dur en 4 semaines (5?) c’était beaucoup en milieu de saison.
    Et j’ajouterais juste pour rester en jambes une tb mineure comme Istanbul où Fed a gagné la 1ère édition et soit MC soit Rome soit Madrid en m1000, aussi pour ne pas donner l’impression de vouloir absolument fuir cette surface et…son patron…
    Quant à la tournée d’adieu à RG, je la vois plutôt en 2019 ou 2020, si pas de rechute physique d’ici là. ..

  5. avatar
    20 février 2018 a 18 h 00 min

    Salut Lauchou,

    Si Fed vise les 100 titres, il peut aussi s’aligner sur des tournois de terre “mineurs” comme Estoril, Genève ou Nice, il évitera Nadal tout en gardant un peu de rythme de competition entre Miami et Halle (il n’ira pas au Queen’s ne revons pas).

    Pour Toronto, oui en effet peut-être le zapper pour arriver frais comme un gardon à New York, où Fed n’a plus gagné depuis 2008 … une éternité meme s’il a presque toujours été dans le coup depuis là bas finales en 2009 et 2015, demies en 2010, 2011 et 2014, quarts en 2012 et 2017, huitième en 2013 …

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter