Triathlon : en été, les Français sont à la Mode
Photo Panoramic

Triathlon : en été, les Français sont à la Mode

En ce moment lorsqu’on se lance dans une course au titre, il est bon de porter une tenue bleu-blanc-rouge, et ce grâce aux sublimes performances des triathlètes français ! En 1 semaine, 3 exploits ont porté les athlètes de la Fédération Française de Triathlon au premier plan, et surtout sur la 1ère marche du podium. Cette performance avait déjà été réalisée 3 semaines auparavant en longue distance.

CYRIL VIENNOT

Tout a en effet commencé le 27 Juin en Suède où avait lieu le Championnat du Monde de Triathlon Longue Distance. Cette épreuve, disputée sur les distances 1,5km-120km-30km (distances modifiées cette année) est le domaine des Français. En effet, avant le triplé tricolore de l’an passé, Bertrand Billard avait déjà triomphé en 2013, succédant à Sylvain Sudrie en 2010 et et Julien Loy en 2007 et 2008.

Cyril Viennot est arrivé fin prêt pour son principal objectif de la saison, après sa 3ème place l’an passé. Il endosse le statut de grand favori puisque Billard et Sudrie, respectivement médaillés d’or et d’argent en 2014, n’étaient pas au départ. Le triathlète de Beauvais raconte avoir été gêné en Natation, qui est déjà son « point faible », et être sorti avec 1’50 de retard sur les premiers. Fin tacticien, il remonte peu à peu à vélo en prenant les meilleures roues, avant de remonter jusqu’à la 2ème place grâce à de bonnes jambes.

Le dernier 5ème d’Hawaï sait ce qu’il fait et préfère ne pas remonter tout de suite sur le leader de la course, Martin Jensen, qu’il sait moins fort en course à pied. Viennot remonte seconde par seconde sur l’homme de tête, en restant régulier et rapide et le reprend au bon moment, pour tenir sur la fin de course et décrocher le titre mondial ! Il triomphe donc devant le danois Martin Jensen et le Britannique Joe Skipper et perpétue cette tradition française des Champions du Monde de Triathlon Longue Distance.

DAVID HAUSS

La série se poursuit le 12 Juillet avec David Hauss qui profite de sa bonne forme pour décrocher à la surprise générale le titre européen, au nez et à la barbe des meilleurs mondiaux. Cela faisait 7 ans qu’on attendait de revoir des français aussi bien placés dans le gratin mondial, après le dernier titre international d’un Français : Frédéric Belaubre, champion d’Europe 2008 au Portugal. Le triathlète de Sartrouville dit avoir attendu son heure.

En effet, bien placé dans le groupe de tête à la sortie de l’eau, Hauss s’organise à vélo avec ses compagnons en apprenant que le n°1 Mondial Javier Gomez a chuté. Devenu un des (environ) 20 derniers prétendants au titre, il a forcé le rythme à pied après une transition ratée, avant de se rendre compte qu’il fait mal à ses adversaires. Le 4ème des JO de Londres trouve que ça ne va pas assez vite alors qu’ils sont en pleine bagarre pour le titre ! Il durcit l’allure pour se détacher, creuse mètre par mètre, puis gère son effort afin de décrocher l’or européen.

A 31 ans, il triomphe à Genève devant le Suisse Sven Riederer et le Norvégien Kristian Blummenfelt. Pierre Le Corre vient chercher la 12ème place. S’ajoute à la joie du clan tricolore la médaille d’argent de la très prometteuse Jeanne Lehair chez les Juniors, catégorie dominée par le « monstre » Laura Lindemann, avec Emilie Morier 5ème et Margot Garabedian 6ème. Chez les Juniors Masculins, Maxime Hueber-Moosbrugger et Léo Bergère sont 4ème et 5ème dans le sprint pour la gagne alors que Lucas Jacolin est 15ème. Hauss 1

RELAIS MIXTE (EUROPE)

Le lendemain, Hauss offre un titre à la France, mais avec le relais (mixte) cette fois, et avec la manière ! Aussi composé de Jeanne Lehair, récente vice championne chez les Juniors seulement, de Simon Viain, et d’Emmie Charayron. Sur des distances plus courtes que l’habituel 1500m-40km-10km, les 3 premiers français ont tous dompté leurs 275m-6,8km-1640m respectifs pour lancer leur chef de file en pôle position. Tous font un excellent triathlon, Jeanne Le Hair se surprenant elle-même d’être en tête de la course. Sans faute pour les 3 premiers et Hauss ne se rate pas lui aussi. Au terme d’une course rapide et serrée il décroche l’or pour l’équipe tricolore. Particularité : Il a couru la partie course à pied PIEDS NUS. Énorme surprise pour les spectateurs comme pour ses adversaires !

Comme si remporter les 2 titres ne suffisait pas, le français, qui y avait déjà pensé avant la course, a su effectuer ce coup de maître qui lui permet de prendre un avantage sur le plan psychologique au vu de la courte longueur du parcours mais aussi en terme de secondes, qui furent précieuses. L’entraîneur national Sébastien Poulet commente : « Il a assommé ses adversaires d’entrée en tentant ce coup. Ça lui a permis de partir avec 6 ou 7 secondes d’avance et de mettre la pression sur les autres. Le paragraphe du règlement qui interdisait de courir pieds nus a été retiré cette année et David, qui est habitué à marcher pieds nus, en a profité. Tout le monde l’a regardé avec des grands yeux sur le bord de la route. Mais ce n’est pas donné à tout le monde de courir à 20km/h dans ces conditions ! ».

Aucun problème donc pour Hauss que de courir sans baskets, et nouveau titre pour la France devant la Suisse de Spirig (numéro 1 européenne et championne olympique) et l’Allemagne, dont il bat les 2 représentants, qui avaient pourtant terminé le vélo avec lui. Retrouvez la vidéo de la fameuse transition.

VINCENT LUIS

Enfin, dernier titre français et non des moindres! C’est cette fois Vincent Luis, actuel 4ème du classement ITU (La Fédération Internationale), qui réussit l’énorme performance de remporter une WTS (World Tour Series, la course la plus importante du circuit). Présent dans un groupe de 9 favoris, à la poursuite des 2 meilleurs nageurs (dont le français Pujades), Luis se retrouve dans une bataille contre son compatriote Dorian Coninx et le dangereux espagnol Javier Gomez. Rejoints par des coureurs dont les potentiels vainqueurs Mola et Murray, Gomez et Luis s’isolent après la dernière transition et se lancent dans une course à pied très rapide.

A la bataille avec l’espagnol, tenant du titre, champion du Monde et n°1 mondial, Vincent Luis réussit à se débarrasser de Gomez, qui donne tout ce qu’il peut et qui est pourtant spécialiste des finish de ce genre, dans les 300m pour décrocher la 1ère victoire Française en WTS ! Mario Mola offre le bronze à l’Espagne en effectuant la meilleure course à pied, alors que le jeune Dorian Coninx (encore en catégorie espoir) prend la 4ème place. Anthony Pujades, autre français, se classe 7ème avec le 2ème meilleur temps en Natation. Chez les Femmes, l’américaine Gwen Jorgensen dompte sans surprise les britanniques Vicky Holland et Non Stanford. Déception côté français puisque la seule tricolore est Audrey Merle, 27ème. Luis 2

RELAIS MIXTE (MONDE) Tout réussit aux français ! Et récemment titrés aux championnat d’Europe, les tricolores réussissent à repartir d’Hambourg avec le titre mondial sur le relais ! Une nouvelle fois, le récent vainqueur en individuel, ici Vincent Luis, emmène une équipe où seule Jeanne Lehair est à nouveau présente, cette fois aux côté d’Audrey Merle et Dorian Coninx. Dans des conditions difficiles, le relais français parvient à devancer les australiens et les tenants du titre britanniques !

Si l’excellente junior Jeanne Lehair passe le relais avec 17 secondes de retard sur les 2 équipes anglophones et celle allemande (4ème au final), Dorian Coninx, encore en espoir, ramène à lui seul la France dans le groupe de tête rien qu’en natation, et boucle son triathlon en 19’06 : meilleur relais de la compétition ! Récent 3ème derrière Vincent Luis en individuel, Non Stanford donne la tête à la Grande-Bretagne et propulse le dernier relayeur avec le plus d’avance possible pour résister au français. Mais rien n’y fait, le vainqueur de la WTS est surpuissant et prend la tête avec l’australien Bailie à vélo avant de le faire souffrir à pied puis de le faire exploser dans les 200 derniers mètres, les Bleus sont Champions du Monde du Relais !

  1. avatar
    23 juillet 2015 a 9 h 40 min
    Par Merle

    Merci de parler du triathlon, c’est un super sport qui mérite d’être connu et reconnu … Mais s’il vous plait, vérifiee vos sources ou relisez vous avant de publier car il y a un certain nombre d’erreurs dans l’article.

    • avatar
      22 août 2015 a 20 h 57 min

      Bonsoir :)
      Je connais assez bien ce sport car j’en fais depuis ma plus tendre enfance et y suis très investi. Par contre pouviez précisez les fautes, car je ne vois pas où elles sont.

  2. avatar
    23 juillet 2015 a 9 h 41 min
    Par Merle

    Verifiez*

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter